Un succès fulgurant : eSport, 3 facteurs clés du phénomène

Alors que le jeu vidéo est parfois la source de conflits entre parents et enfants dans les foyers des français, un véritable phénomène de société est en train d’exploser depuis quelques années : l’eSport.

Si cette discipline n’a été reconnue par le gouvernement français il n’y a que peu de temps, (le 7 octobre 2016, Loi pour une République Numérique), aujourd’hui il existe un cadre juridique pour l’eSport. Même les clubs pro s’y mettent !  Alors pourquoi le gouvernement s’intéresse-t-il à cette discipline ? Quels sont les facteurs clés de ce business grandissant ?

 

Quelques chiffres

L’industrie du jeu vidéo pèse 2,7 milliards d’euros par an en France, cela représente deux fois plus que l’industrie du cinéma.

300 millions de dollars : il s’agit de l’estimation du marché européen de l’eSport aujourd’hui selon une étude SuperData. L’industrie compte près de 23 millions de fans. Les revenus générés par cette discipline continuent leur ascension avec une croissance d’environ 10% par an.

En France, les revenus générés par ce secteur atteignent les 26 millions de dollars en 2017, et continuent de croître à un rythme d’environ 14% par an.

 

Croissance du chiffre d’affaires du eSport et prévisions pour 2019

 

Les facteurs clés de ce succès

Le marché de l’eSport qui est au cœur de l’industrie numérique et qui connait un succès fulgurant s’est imposé grâce à plusieurs facteurs.

La démocratisation et l’ampleur de ce phénomène a été grandement aidé par l’avènement d’internet et du haut débit, permettant aux joueurs du monde entier, de bénéficier d’une connexion stable et rapide, nécessaire au bon déroulement d’une partie.

  • Le streaming

L’arrivée du streaming (il s’agit de la retransmission de contenu en direct sur internet), a permis aux fans d’eSport de pouvoir suivre ces compétitions auxquelles ils ne pouvaient pas assister. À tel point qu’ils sont désormais des millions à les suivre sur les plateformes de streaming tels que Twitch ou Youtube.

  • Le sponsoring

Aujourd’hui, certaines marques ont saisi l’ampleur du phénomène ainsi que les nombreuses retombées positives que cela pourrait engendrer en sponsorisant l’eSport. Autrefois liées au secteur du jeu vidéo ou de l’informatique, un nombre grandissant de marques n’ayant pas de rapport direct avec l’eSport commencent à s’y intéresser sérieusement. On les appelle les annonceurs non endémiques.

  • La médiatisation du milieu

Enfin, les médias reconnaissent de plus en plus l’eSport comme industrie culturelle. Canal + par exemple, est la première chaîne de télévision française à consacrer une émission au eSport toutes les semaines. Des talk-shows ont même vu le jour : E-football League, beIn eSports, et d’autres. L’évolution de cette discipline et sa démocratisation a permis aux gamers professionnels d’en vivre. La reconnaissance du gouvernement et des médias sportifs a bien sûr joué un rôle véritablement important.

 

Pour l’instant, il reste difficile de savoir jusqu’où ira le phénomène eSport. En attendant, un débat demeure… et vous, que pensez-vous de l’eSport aux JO ?

 

Pour plus d’informations sur le digital et les évènements sportifs, vous pouvez consulter la thèse professionnelle de Violaine Vaubourgoin : http://bit.ly/thèse-sport-digital-mbamci

 

Par | 2018-01-09T18:49:59+00:00 lundi, 8 janvier, 2018|Catégories : E-Business|

À propos de l'auteur :

MBA Marketing & Commerce sur Internet à l'ILV #IoT #eSport #Innovation #Digital #WebMarketing

2 Commentaires

  1. Vau Vio 9 janvier 2018 à 14 h 52 min - Répondre

    Merci Juliette pour la recommandation 😉

    • Juliette Berthelot 9 janvier 2018 à 15 h 42 min - Répondre

      Merci à toi !

Laisser un commentaire