GOOGLE GLASS N’A PAS DIT SON DERNIER MOT

Tout le monde s’en souvient. En 2012 Google dévoilait les Google glass, ces lunettes intelligentes équipées d’une caméra, d’un micro, de mini-écrans et d’un accès à internet par wi-fi.

Précurseur dans le domaine, Google n’avait à l’époque pas rencontré le succès attendu avec ses Google Glass. 

Le grand public qui n’était visiblement pas encore prêt pour une telle expérience a boudé les Google Glass pour diverses raisons :

  • Un prix trop élevé
  • Une esthétique peu engageante
  • Un manque de confidentialité
  • La question de la sécurité

En 2015, Google a alors annoncé l’arrêt de  la production et de la distribution des Google Glass.

Pour autant, les efforts consentis par Google pour le développement de ces lunettes n’ont pas été vains car les Google glass sont de nouveau sur le devant de la scène.

Pour cela,  Google a changé d’orientation et redéfini l’usage des Google Glass en se tournant vers les industriels afin de trouver de nouveaux débouchés et donner un nouveau souffle à ses lunettes.

Un retour très remarqué

 

Un retour très remarqué pour la marque puisque de nombreuses entreprises trouvent déjà une valeur ajoutée à ces lunettes qui vont notamment accompagner les entreprises dans l’amélioration des performances de leur système de production.

C’est ainsi qu’un reportage de NPR montre qu’une entreprise américaine, AGCO, spécialisée dans la fabrication de tracteurs et autres équipements destinés aux exploitations agricoles utilise désormais les Google Glass.

Cette entreprise était confrontée à d’énormes difficultés liées à la production de tracteurs pour différentes marques avec différentes caractéristiques mais sur une même ligne de production.

Chaque ouvrier devait donc maîtriser les spécificités de chaque engin.

AGCO a d’abord testé les tablettes qui se sont avérées trop fragiles pour une utilisation en usine mais aussi trop chronophage puisque l’employé devait quitter son poste pour recueillir l’information souhaitée.

La société a finalement testé les Google glass qui offrent une véritable assistance aux  employés qui en sont équipés et leur permettent d’obtenir de l’information sur les tâches qu’ils effectuent sans pour autant avoir besoin de quitter leur poste.

Il suffira à l’employé de scanner le numéro de série de la pièce sur laquelle il travaille pour la voir s’afficher en réalité augmentée. La commande vocale “Ok glass” permet également de laisser des commentaire pour le prochain utilisateur.

L’utilisation des Google Glass a complètement révolutionné le fonctionnement de cette entreprise.

Selon Peggy Gullick, business process improvement director chez AGCO,  l’entreprise aurait gagné 20% de temps sur la réalisation des contrôle qualité.

Cette expérience concluante pour AGCO représente néanmoins un investissement non négligeable de 2 000€ par paire de lunettes.

AGCO qui en possède déjà 100 envisage de doubler son parc d’ici la fin de l’année.

D’autres très gros constructeurs comme par exemple Boeing, Tesla ou encore General Electric s’intéressent aux Google Glass et mènent actuellement des tests.

Tous les secteurs sont concernés

 

Ces lunettes trouvent aussi leur utilité dans d’autres industries telle que la santé, l’entertainment et l’energie, dont certaines entreprises sont listées comme  » Google Glass certified partners« .

Par exemple, la société Augmendix s’apprête a déployer 1 000 Google Glass dans 12 hôpitaux partenaires. L’objectif est de permettre aux médecins de passer moins de temps à renseigner ou extraire des informations sur leurs patients via leur base de données EHR (Electronic Health Record) pour se recentrer sur la relation patients-médecin.

Pour appuyer ce propos, découvrez ci-dessous la Key Note du  docteur Rafael Grossmann au Start Summit 2017, un chirurgien passionné de nouvelles technologies. Il présente son expérience de chirurgie avec les Google Glass ( A partir de 15’24 et 27′) et nous parle des opportunités qu’offrent les Google Glass et autres devices dans la pratique de la médecine.

« Les Google Glass révolutionnent la façon dont on pratique la médecine » – Dr Rafael Grossmann

Les Google Glass semblent donc enfin avoir trouvé leur place et leur usage dans un monde industriel/professionnel où leur utilisation ne serait que ponctuelle pour des taches ciblées.

Les opportunités sont multiples et ouvrent ainsi le champs des possibles à Google qui, malgré une concurrence grandissante devrait profiter de son expérience de précurseur mais également en intégrant des technologies de machine learning à ses lunettes.

Le grand public, lui,  ne semble toujours pas  prêt à être filmé en permanence.L’expérience des lunettes Spectacle de Snapchat nous montrera si leur proposition plus ludique est plus séduisante et convaincante.

Sources:

http://www.numerama.com

http://www.npr.org

http://www.lafranceagricole.fr

http://paperjam.lu/

Par | 2017-05-16T12:43:22+00:00 mardi, 16 mai, 2017|Catégories : E-commerce, Objets connectés / IOT|Mots-clés : , , , |

À propos de l'auteur :

Responsable commerciale vidéo et digital pour SND groupe M6. Je suis aussi curieuse de tout ce que je ne connais pas. J'ai un goût certain pour l'univers de la #beauté, des #cosmétiques, #gastronomie, #art, #danse, #innovation, #voyages... Je disais donc que je suis curieuse...