L’avenir des véhicules dans le monde 3.0

Lorsque les véhicules deviennent des objets connectés

Le monde automobile a connu de multiples changements depuis cent ans, mais ce que nous allons observer d’ici dix ans s’apparentera à une vraie révolution, et cela grâce au Digital.

Le secteur automobile va en effet être chamboulé pour plusieurs raisons et suivant plusieurs étapes dictées par l’évolution technologique. Nous allons donc voir que les véhicules ne seront plus de simples moyens de transport mais seront aussi des objets connectés et moyen de communication à part entière, pour à terme devenir des technologies autonomes dotées d’une intelligence artificielle.

Tout d’abord qu’est-ce qu’un objet connecté?

On appelle objet connecté un objet  électronique qui peut communiquer avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Cet objet peut envoyer et recevoir des informations par le biais d’une liaison sans fil, Bluetooth ou Wifi. C’est un objet interactif. En 2009 il y avait plus de 2,5 milliards d’objets connectés dans le monde et ce chiffre devrait passer à 30 milliards d’ici 2020 !

Un bel exemple d’objet connecté est celui des montres connectées qui peuvent vous indiquer l’arrivée de sms, d’e-mail, votre rythme cardiaque, activité physique ou encore vous guider (Map).

Et comment cela s’applique-t-il au monde automobile ?

La connectivité génère un large volume de données précises en termes de sécurité, d’aide à la conduite et d’info-divertissement. Comme l’explique PSA Peugeot-Citroen, cette connectivité permettra d’offrir de nouvelles prestations et les automobilistes sont déjà en attente de services connectés, dans la continuité de ceux dont ils disposent déjà sur leurs smarts devices / objets nomades.

véhicule connecté

Le Groupe PSA est pionnier de l’appel d’urgence et d’assistance automatisé, permettant à la voiture d’appeler automatiquement les secours en cas d’accident. Depuis 2012, PSA Peugeot Citroën propose également la plateforme de services Peugeot Connect Apps. Grâce à leur connexion 3G, elles offrent au conducteur des services en ligne, d’assistance, de communication et d’information comme l’état du trafic et météo en temps réel, localisation des stations services ou parkings à proximité.

C’est sur le même principe qu’Apple propose CarPlay qui permet à sa voiture de devenir un prolongement du smartphone avec ses diverses applications et la possibilité d’utiliser Siri:

Car Play Apple

 

Tous les constructeurs automobiles travaillent donc actuellement sur comment rendre le véhicule de demain encore plus connecté. C’est en effet ce que réalise le Groupe PSA, qui, à partir de 2017, lancera des solutions innovantes qui placeront leurs véhicules au cœur de l’internet des objets. Par exemple sa technologie “Qeo” pourrait permettre de dialoguer avec les équipements domestiques et commander à distance certains appareils comme le chauffage, la télévision ou la sécurité de son domicile.

voiture connectée

 

Véhicule connecté mais aussi “intelligent” et “autonome”

Il y a quelques années les premiers signes d’automatisation des véhicules sont apparus avec des voitures qui pouvaient se stationner toutes seules via les systèmes des différents constructeurs (City Park, Park Assist etc.). Beaucoup de constructeurs ont également présenté dernièrement des sytèmes permettant la “détection d’angle mort” – c’est à dire une indication visuelle à destination du conducteur pour le prévenir de l’approche d’un véhicule à l’arrière gauche ou droit du véhicule. Depuis 2007 le groupe VW propose l’Adaptative Cruise Control qui régule la distance de sécurité avec la voiture qui vous précède et vous freine donc automatiquement si besoin.

Toutes ces innovations sont les premières étapes du véhicule autonome qui, notamment via les marques Tesla et PSA, est déjà en action sur les routes du monde. En effet Tesla propose d’ores et déjà une mise à jour permettant à leurs véhicules de devenir autonomes (système “Autopilot”) et PSA Peugeot-Citroen a réalisé la traversée de la France avec l’un de leur véhicule autonome sans aucun soucis.

véhicules connecté autonomes

Lien: Storify PSA véhicule autonome

La marque Tesla a justement fait parler d’elle dernièrement puisque de nombreux accidents en condition d’“Autopilot” ont été notés, principalement à cause du conducteur. En effet Tesla a un peu brulé les étapes et n’a pas réellement “éduqué” ses conducteurs: Sur la toile nous avons donc pu voir des propriétaires de Tesla, avec l’Autopilot activé, se positionner à l’arrière de leur voiture en ne laissant personne derrière le volant, ce qui est évidemment dangereux.

Voiture autonome ne signifie pas pour l’instant “aucune vigilance”, c’est pourquoi Elon Musk a dû préciser lors d’une conférence de presse que la marque allait ajouter des contraintes à l’utilisation du logicielle pour éviter que les utilisateurs fassent n’importe quoi.

Voici donc les différentes “étapes” à respecter de la conduite autonome, présentées par PSA:

véhicule connecté autonome PSA

Pour l’instant, le niveau possible et toléré pour une sécurité optimale est le niveau 2, qui nécessite d’être derrière le volant et surveiller ce qui se déroule sur la route (“eyes on”). D’après des équipementiers spécialisés comme Continental, nous pourrons, en 2025, “vaquer entièrement à d’autres occupations” en voiture.

Tous les constructeurs sont donc entrain de travailler sur ces voitures autonomes et l’enjeu est tel que même une célèbre marque du monde digital, Apple, prépare sa voiture connectée, autonome et électrique sous le nom de Titan.

Qu’est-ce que cela représente d’un point de vue business ?

Pourquoi donc une marque comme Apple voudrait-elle créer un véhicule autonome? Quel est l’intérêt?

Lorsque que vous êtes dans les transports en commun, rappelez-vous tout le temps que vous passez sur le web et faites des achats en ligne ou que vous surfez sur les réseaux sociaux, Youtube, l’Apple Store via votre Smartphone. Désormais vous pourrez le faire dans votre voiture et grâce à votre voiture. En effet la voiture de demain sera un nouvel objet digital et connecté à part entière pour profiter de son temps libre.

En conclusion,

Les années à venir vont donc représenter une réelle complication marketing pour les constructeurs automobiles qui surfaient dernièrement sur le marketing expérientiel en mettant en avant l’expérience de conduite/ le plaisir de conduite, qui sera à terme inexistant… Deux cibles pourront alors être identifiées: Ceux qui voient l’automobile comme un prolongement du transport en commun et verront ces véhicules autonomes comme une opportunité et les autres qui ont toujours cherché l’indépendance, le plaisir de conduite et de possession de son véhicule.

Et vous, dans dix ans pensez-vous que vous serez encore au volant de votre voiture?

 

Sources:

http://www.psa-peugeot-citroen.com/

http://www.iphon.fr/post/prix-estime-apple-car-date-sortie-834214#.ViYOGFs2SC8.tumblr

http://www.journaldunet.com/economie/automobile/1151252-la-voiture-connectee-selon-xerfi/

http://www.usine-digitale.fr/article/le-vehicule-connecte-en-cinq-chiffres.N337687

http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/dossier/voiture-connectee

http://www.time2marketing.fr/marketing3.0/objets-connectes.html

http://www.carbuzz.com/news/2015/11/7/Self-Driving-Cars-Crash-More-Than-Human-Piloted-Cars-7730157/

http://www.carbuzz.com/news/2015/11/8/Tesla-Is-Revamping-Its-Autopilot-System-Because-Users-Keep-Almost-Crashing-7730239/

http://www.journaldugeek.com/2014/10/03/dossier-quand-la-voiture-connectee-passe-a-la-vitesse-superieure/

http://fr.slideshare.net/PivotalLabs/pl-presentationtransportationconnectedcarq313 IBM, Nudge Software inc

Par | 2015-11-20T17:08:48+00:00 vendredi, 20 novembre, 2015|Catégories : E-Business|Mots-clés : , , , , , |

À propos de l'auteur :

Passionné automobile, diplômé Master Marketing et Développement durable, sur la route du Digital #MBAMCI Blog New technologies digitales : www.technomorrow.com