Le SEO international est bien plus grand et ne peut pas se réduire à la seule gestion des balises hreflang. Lorsque vous voulez atteindre une audience internationale, il est important de travailler sa stratégie SEO en dehors des frontières habituelles. En effet, la simple traduction de votre contenu ne suffit pas. Nous vous expliquons comment réussir son référencement dans plusieurs pays en 10 étapes.

Étape 1 : Identifier son marché cible

La bonne stratégie SEO à l’international se base sur un choix de pays et non sur un choix de langue cible.  En effet, la base du SEO est d’adapter son site à la façon dont fonctionne Google.  Il est Inutile de mener une stratégie SEO pour une audience Anglaise si cette dernière n’est pas intéressée par vos produits.

Pour identifier les pays vers lesquels il est judicieux d’aller chercher du trafic qualifié, posez-vous les questions suivantes :

  • Dans votre trafic actuel, quels pays arrivent en tête ?
  • Quelles sont les langues les plus parlées ?
  • Quel est le volume du trafic pour chaque pays ?
  • Quelles sont les pages de votre site qui ont le plus de visibilité à l’international ?
  • Quel est le taux de conversion associé à vos visiteurs internationaux ?

Pour répondre à toutes ces questions, vous pouvez utiliser Google Analytics, en vous rendant dans « Audience » puis « Données géographiques » et « Langue »

marché-cible -seo

L’objectif est d’identifier les langues et les pays étrangers qui semblent les plus intéressants à exploiter, ainsi que le comportement de vos visiteurs actuels.

Si un fort trafic semble émaner d’un pays et que l’audience associée réagit de façon positive à votre site, c’est ce marché que vous devriez prioriser. Pensez à la zone géographique avant à la langue.

Étape 2 : Choisir les domaines des sites

les-domaines-seo

Après avoir choisir les pays cible pour son SEO, vous allez créer un site web pour chaque pays choisis, avec une adresse spécifique. Vous avez plusieurs choix qui s’offre à vous :

  • L’extension du pays

Exemple de domaine : mondomaine.fr pour la France, mondomaine.be pour la Belgique et mondomaine.de pour l’Allemagne.

  • Le sous domaine :

Exemple de sous domaine : fr.mondomaine.com pour la France, be.mondomaine.com pour la Belgique et de.mondomaine.com pour l’Allemagne.

  • Le répertoire :

Exemple de répertoire : mondomaine.com/fr/ pour la France, mondomaine.com/be/ pour la Belgique et mondomaine.com/de/ pour la l’Allemagne. 

Il est préférable de choisir la solution de l’extension qui correspond au pays que vous avez visé. Car c’est la solution qui fonctionne le mieux. Mais cela est plus couteux parce qu’il faut acheter plusieurs noms de domaine, ce qui n’est pas simple dans d’autre pays quand vous n’avez pas une entreprise locale.

Pour la solution de sous domaine, elle présente l’intérêt de n’avoir pas à acheter qu’un seul nom de domaine.

La solution du répertoire est déconseillée car celui-ci servira au SEO. Elle peut être utilisée pour indiquer d’éventuelles langues parlées au sein même d’un pays. Pour la Belgique par exemple, on pourra choisir l’extension .be pour le pays et les répertoire /nl et /fr pour les langues.

Étapes 3 : éviter les redirections automatiques

redirections-seo

Les sites qui ont pris l’option de rediriger automatiquement l’internaute d’un domaine vers un autre domaine, en fonction de la détection de son adresse IP. Si l’adresse IP est originaire de la Côte d’Ivoire, l’utilisateur sera alors redirigé vers le site .ci et c’est ce qui s’afficherait même si l’utilisateur demandait le site .fr.

Ces redirections ne sont pas conseillées, et ce pour plusieurs raisons :

  • Il est intéressant de mettre les drapeaux de chaque pays car l’utilisateur est capable de changer le pays.
  •  Pourquoi empêcher un Ivoirien d’aller sur votre site créé pour la France. L’utilisateur est libre de ses mouvements
  • Le robot de Google a le plus souvent une adresse IP américaine (meme si. de plus en plus. Google essaie de rectifier cela avec parfois des adresses IP locales, mais ce n’est pas systématique). Que se passera-t-il si le robot, avec son IP d’outre-Atlantique, vient visiter votre site en fr ? Nous vous conseillons de prendre de ne plus utilisé cette fonctionnalité et supprimez-le.

 Etape 4 : proposer des URL simples entre les sites

url-seo

Les URL à rallonge ou complexes contenant peu de mots reconnaissables peuvent effrayer les visiteurs. Même si Google est capable d’explorer tous les types de structures d’URL, même celles qui sont relativement complexes. Toutefois, il est judicieux de consacrer du temps à simplifier autant que possible vos URL.

Les URL suivantes peuvent être déroutantes :

https://www.brandonsbaseballcards.com/folder1/22447478/x2/14032015.html

Si votre URL est descriptive, elle peut être plus utile et facilement compréhensible dans divers contextes :

https://www.brandonsbaseballcards.com/article/ten-rarest-baseball-cards.htm

Étape 5 : Implémenter les balises hreflang

seo-hreflang

Lorsqu’on souhaite mettre en place une stratégie de référencement internationale, il est nécessaire de réfléchir sérieusement à l’utilisation de la balise hreflang. Il s’agit d’une technique utilisée par les sites web qui possèdent les mêmes contenus dans plusieurs langues différentes.

Pourquoi utiliser la balise hreflang :

  • La balise hreflang est essentielle d’un point de vue SEO et UX (expérience utilisateur)
  • Permet aux moteurs de recherche de positionner une page dans la bonne langue
  • La balise hreflang évite le contenu dupliqué qui peut être généré lorsqu’un site propose plusieurs versions en fonction des régions.

L’implémentation de balises hreflang dans la section HTML est la plus facile à vérifier (il suffit de regarder dans le code source).

Elle se présente comme suit :

  • <link rel= “alternate” href= “ https://www.exemple.com” hreflang= “en ”>
  • <link rel= “alternate” href= “https://www.exemple.fr ” hreflang= “fr” >
  • <link rel=  alternatehref= https://www.exemple.es hreflang= ””es>

Étape 6 : Une seule langue par page

Proposez du contenu monolingue dans chaque page. Si une page est en anglais, les balises Title et meta ‘’description’’ ainsi que l’URL doivent être dans cette langue.

Étape 7 : configurer Sitemaps XML avec les annotations hreflang

Un sitemap est un fichier dans lequel vous donnez des informations sur les pages, les vidéos et les autres fichiers présents sur votre site, et dans lequel vous indiquez les relations entre ces fichiers. L’utilisation de sitemaps au lieu d’éléments de lien HTML offre de nombreux avantages, notamment une taille de page plus petite et un déploiement plus facile pour certains sites Web.

Pour voir comment cela fonctionne, prenons un exemple simple : nous souhaitons spécifier que pour l’URL http://www.example.com/en, ciblant les utilisateurs de langue anglaise, l’URL équivalente ciblant les locuteurs de langue allemande http : // www. example.com/de. Jusqu’à présent, la seule façon d’ajouter une telle annotation est d’utiliser un élément de lien, soit comme en-tête HTTP ou comme éléments HTML sur les deux URL comme ceci :

<link rel= »alternate » hreflang= »en » href= »http://www.example.com/en » >  <link rel= »alternate » hreflang= »de » href= »http://www.example.com/de » >

À partir d’aujourd’hui, vous pouvez également utiliser le balisage équivalent suivant dans les sitemaps :

<url>

<loc>http://www.example.com/en</loc>

<xhtml:link      rel= »alternate »      hreflang= »de »      href= »http://www.example.com/de » />    <xhtml:link      rel= »alternate »      hreflang= »en »      href= »http://www.example.com/en » />

</url>

<url>

<loc>http://www.example.com/de</loc>

<xhtml:link      rel= »alternate »      hreflang= »de »      href= »http://www.example.com/de » />    <xhtml:link      rel= »alternate »      hreflang= »en »      href= »http://www.example.com/en » />

</url>

En bref, les nouvelles balises Sitemaps affichées en gras fonctionnent de la même manière que les balises de lien HTML, les deux utilisant les mêmes attributs.

Étape 8 : créer un compte Search Console pour chaque site

La Search Console est l’interface technique que propose Google aux webmasters sous la forme de multiples outils leur permettant d’optimiser leur présence sur le moteur de recherche.

Si vous avez plusieurs sites dans chaque pays, il est nécessaire de créer un compte Search Console pour chacun d’entre eux afin de mieux les gérer, pour les aspects géographiques.

 Étape 9 : indiquer le pays cible dans la Search Console

 La recherche Google propose des sites aussi pertinents et utiles que possible pour chaque internaute. Par conséquent, un internaute en France et un autre en Irlande ne verront pas nécessairement les mêmes résultats de recherche.

Si votre site possède un domaine de premier niveau générique, comme .com ou .org, vous pouvez nous aider à déterminer quels sont les pays les plus importants à vos yeux. Si votre site affiche un domaine de premier niveau propre à un pays (comme .ie ou .fr), il est déjà associé à une région géographique, ici l’Irlande ou la France. Dans ce cas, vous ne pouvez définir aucune zone géographique en particulier. Vous pouvez spécifier un pays cible dans le rapport sur le ciblage international.

Étape 10 : vérifier les balises hreflang dans la Search Console

Il faut vérifier les annotations hreflang dans la Search Console, Pour cela il faut aller dans la zone Trafic de recherche>Ciblage international et dans l’onglet Langue pour verifier son implémentation.

Voici comment faire une stratégie de référencement en 10 étapes.

Sources :

https://smartkeyword.io/seo-technique-seo-hreflang/

https://www.redacteur.com/blog/strategie-seo-international/

https://developers.google.com/search/docs/beginner/seo-starter-guide?hl=fr#simple-urls-convey-content-information

https://www.webrankinfo.com/dossiers/techniques/url-et-referencement

https://developers.google.com/search/blog/2012/05/multilingual-and-multinational-site

https://support.google.com/webmasters/answer/6059209?hl=fr#:~:text=le%20ciblage%20international.-,D%C3%A9finir%20un%20pays%20cible,d%C3%A9fini%20dans%20la%20liste%20d%C3%A9roulante.

Livre: 

La bible du référencement de Olivier Andrieu