La consommation des contenus sur tous les écrans et l’explosion des interactions sur les réseaux sociaux ont incité les industries créatives et audiovisuelles à se réinventer et proposer des programmes innovants. L’époque pendant laquelle tous les membres de la famille se réunissait le soir devant leurs programmes favoris est révolue.

Face à une offre toujours plus riche, les producteurs et éditeurs créent des nouvelles expériences afin de divertir, de manière ludique et originale, le consommateur. Le transmédia est devenu, depuis peu, une nouvelle stratégie créative pour engager les nouvelles générations.

Qu’est-ce que le transmédia ? Quelles sont les séries télé pour lesquelles le transmédia fonctionne ? Quelle est la plateforme audiovisuelle française qui innove en la matière ?

Le principe du Transmédia

transmedia1

Henry Jenkins, un théoricien américain de la culture définit le transmédia comme un « processus dans lequel les éléments d’une fiction sont dispersées sur diverses plateformes médiatiques dans le but de créer une expérience de divertissement coordonné et unifié ».

Le transmédia ne doit pas être confondu au cross-média qui lui raconte la même histoire sur des médias différents.

Si l’expérience est narrative, elle n’oublie pas de faire participer le consommateur qui est plongé au coeur du dispositif de narration : l’expérience devient une narration immersive et participative. Ce phénomène enrichit le contenu de l’histoire grâce à l’engagement et interactions du consommateur. A son tour, le consommateur, crée sa propre narration qui va entraîner d’autres engagements de la part des autres consommateurs. Le contenu s’enrichit dans un cercle vertueux.

Les nouvelles générations ont bien compris ce concept qui leur permettent de repousser le cadre de la narration classique.

Le transmédia au coeur des séries TV à succès

Les grandes industries culturelles ont compris que le transmedia était une manière de fidéliser leurs consommateurs à leur univers.

Game-of-Thrones

La chaîne américaine HBO a conquis davantage d’audience en prolongeant les aventures des héros de la célèbre série américaine de science fiction « Game of Thrones », sur 5 médias. Chaque média représente un des 5 sens avec lequel une expérience sensorielle est développée. Par exemple, au lancement de la campagne promotionnelle par l’agence publicitaire Campfire, des bloggers de séries très influents ont reçu des parfums censés rappeler les senteurs des lieux emblématiques de la série. Cette originalité a permis de créer une attente très forte des fans autour de la série.

Il est à noter que l’univers de la science fiction et sa narration complexe correspond très bien à ce genre de développement narratif.

The-walking-dead

Autre série, autres décors, « The Walking Dead », inspiré du comic book du même nom, est la série US la plus regardée du câble américain. L’expérience transmédia autour de ce succès d’audience a été aussi très innovante. Un talk show en direct a vu le jour pour prolonger en direct la série TV en faisant intervenir acteurs et membres de la production. Très présente sur les réseaux sociaux, la série a été déclinée en webisodes. Des vidéos exclusives ont été publiées pour raconter les coulisses. Et pour couronner le tout, un vaste dispositif de jeux vidéos a été développé sur tous les écrans et continue d’être enrichi. Le point central reste le divertissement des fans qui sont au coeur de l’écosystème.

Ces deux séries qui engagent les consommateurs dans des expériences innovantes traduisent la portée du transmédia dans l’industrie audiovisuelle.

La plateforme numérique française des nouvelles écritures

Pour aller plus loin dans l’innovation et l’originalité du web storytelling, France Télévisions a développé depuis plus de 3 ans une plate-forme numérique sur laquelle il est possible de  retrouver des histoires racontées avec un  regard numérique et un nouveau prisme culturel.

A travers sa marque « France TV Nouvelles Ecritures« . L’audiovisuel publique a souhaité contribuer pleinement à ce mode d’expression numérique qui lui confère une place de choix dans le domaine du Transmédia. Entre jeu et narration, France Télévisions s’adapte aux nouveaux usages afin de mettre au coeur de ses productions numériques, le consommateur. La volonté est de prolonger les internautes dans des expériences narratives innovantes et inédites en prenant soin d’associer l’émotionnel et la singularité.

Studio 4 crée un espace de web-séries françaises et étrangères dans lequel les contraintes de formats ne sont pas normées, les auteurs ont carte blanche pour innover. La vidéo ci-dessous des Textapes d’Alice illustrent bien la liberté de ton des scénaristes.

Plus récente, IRL est une plate-forme web de programme court qui réinvente la narration de manière originale. Le partie pris est ancré dans le réel comme l’indique l’acronyme In Real Life. Il  y a un an, France 4 a lancé sur son antenne et sur le web, #DataGueule, une websérie conçue uniquement avec de la data visualisation. Le web programme,composé de plus 50 pastilles, a engendré 9 millions de vues jusqu’à présent, un véritable succès d’audience digitale. De plus, la web-série a remporté, le 18 juin 2015 , le prix du public au Data journalisme awards 2015.

Ci-dessous, une des vidéos de #DataGueule les plus partagées, « TAFTA gueule à la récrée » :

En une dizaine d’années, le transmédia offre un nouveau terrain d’expression aux industries de la création et audiovisuelles. Certains producteurs se professionnalisent sur ce dispositif pour pousser l’expérience du consommateur encore plus loin. Des champs restent à explorer ; que pensez alors, de l’expérience offerte par la réalité virtuelle à travers les lunettes Oculus ?