E-santé : La Télémédecine Remplacera-t-elle la Consultation Médicale ?

Alors que la digitalisation du secteur de la santé en est encore à ses débuts, l’apparition de la télémédecine représente un grand pas vers le digital. Mais qu’est-ce la télémédecine ? Nous pouvons la définir comme une prestation de santé à distance faite par le biais des télécommunications.

1,3 million de consultations de télémédecine en 2021 ?

 

En France, 50 % des personnes renoncent à aller chez le médecin faute de temps. Les horaires des généralistes étant souvent calés sur les horaires de travail. Pour faire face à ce lourd problème les médecins commencent à se tourner vers la télémédecine. En effet, 40% des français estiment que la télémédecine est une réponse aux difficultés du système de santé actuel.

 

telemedecine

 

Sur le marché les patients auront le choix entre une consultation en ligne via une plateforme ou une consultation en cabine de téléconsultation.

Une nouvelle plateforme de télémédecine s’est lancée en France, la plateforme Qare. Cette plateforme permet d’assurer une consultation avec des professionnels de santé (15 spécialités) rapide et sécurisée en ligne. Elle prend en charge les situations médicales de premier recours en moins de 5 minutes, entre 9h et 23h, 7/7 jours. Cette plateforme se veut un complément de la médecine traditionnelle en agissant en coordination avec celle-ci. Il s’agit d’élargir les possibilités d’accès au soin et non de les remplacer. La plateforme Qare permet aux patients de bénéficier de conseils, d’informations, et le cas échéant de recommandations médicales de qualité en consultant un professionnel de santé en vidéo depuis leur domicile, leur lieu de travail, de vacances ou bien en déplacement. Le patient n’a plus qu’à choisir la spécialité désirée et l’horaire qu’il préfère. Les données personnelles de santé des patients sont stockées de façon sécurisée chez un hébergeur agréé.

 

Pour les personnes encore sceptiques sur la qualité de l’auscultation des plateformes en ligne, ceux-ci peuvent se tourner également vers les cabines de téléconsultation équipées pour effectuer les actes d’auscultation à distance.

téléconsultation cabine

La start-up H4D propose à certaines grandes entreprises de tester une cabine médicale connectée. Cette « Consult station » permet aux collaborateurs de prendre leur tension, d’analyser le fond de la gorge etc en échangeant avec un généraliste en direct.

Selon une étude de satisfaction, 96 % des patients recommandent cette cabine simple d’usage et utile. En 30 minutes on peut faire un check-up complet et échanger avec un généraliste quel que soit son problème. Et repartir si besoin avec une ordonnance.

 

En plus des plateformes de télémédecine et des cabines de téléconsultation les patients pourront suivre de très près certains problèmes de santé chroniques grâce aux objets connectés. Les patients pourront ainsi devenir acteurs de leur santé et transmettre aisément leurs données récoltées à l’aide des objets connectés. L’outil connecté doit permettre au patient de communiquer avec son médecin, c’est un échange d’information. Pour en savoir plus cliquez ici.

Le remboursement : Une entrée en vigueur d’ici fin 2018 ?

 

L’Assurance maladie et les syndicats de médecins débutent le 18 janvier 2018 une négociation sur la télémédecine, que le gouvernement a décidé d’ajouter à la liste des actes remboursés par la Sécurité Sociale au niveau national, après des années d’expérimentations locales.

« Une téléconsultation a vocation à être rémunérée comme une consultation classique », affirme le directeur de l’Assurance maladie à l’AFP, qui considère par ailleurs que la télémédecine « doit s’inscrire dans un parcours coordonné » et il sera pour cette raison « attentif à ce que la place du médecin traitant soit respectée ».

L’objectif de ces négociations étant de fixer des règles et les tarifs que les médecins factureront à leurs patients.

Etes-vous prêts à ce changement ?

 

Après des années d’expérimentations, la télémédecine devient une réalité pour une partie de la population française. Dans les mois à venir, des salles de téléconsultation pourraient, par exemple, ouvrir leurs portes dans les pharmacies dans les déserts médicaux ainsi que dans les grandes entreprises. C’est dans le but d’optimiser l’accès aux soins, de diminuer les hospitalisations et les venues inutiles aux urgences que des négociations de remboursements entre la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et les syndicats des médecins libéraux débutent.

 

Sources

«Qare : nouvelle plateforme de télémédecine » par Rémy Teston, Buzz Esanté Le Blog du Digital Santé, 15/03/18

«Télémédecine: A quoi ressemble une cabine de téléconsultation médicale? » par Oihana Gabriel, 20 minutes,19/02/18

«Les consultations en télémédecine bientôt remboursées par la Sécurité sociale » par Sciences et Avenir avec AFP, 21/01/18

«Bientôt remboursée, la télémédecine devient réalité », par François Béguin, Le Monde, 19/01/18

 

 

Par | 2018-04-25T11:17:51+00:00 lundi, 23 avril, 2018|Catégories : E-Santé|

À propos de l'auteur :

Étudiante MBA Marketing Digital ILV #MBAMCI, passionnée par l'univers du marketing digital, traffic management, l'intelligence artificielle et l'IoT. Fan of Technology & Innovation & Health & Beauty.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.