Rendez-vous en start-up inconnue avec le MBAMCI chez les Healint

[fullwidth backgroundcolor= »#ffffff » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= »solid » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]
Direction Singapour pour une interview de François Cadiou, fondateur et CEO de Healint.
Dans cette 1ère partie nous aborderons l’activité de Healint dans la e-santé…

… et nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous le 9 février pour parler entreprenariat et marketing digital.

[/fullwidth][separator style_type= »none » top_margin= »10″ bottom_margin= »10″ sep_color= » » icon= » » width= » » class= » » id= » »][two_third last= »no » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » class= » » id= » »]

Bonjour François, avant tout, peux-tu retracer pour nous ton parcours ? 

J’ai une formation initiale d’école de commerce à l’ESSCA puis j’ai débuté dans le monde des start-ups que j’ai quitté suite à l’éclatement de la bulle internet en 2001.
Ensuite j’ai évolué pendant 13 ans dans l’industrie pharmaceutique et le médical, avec 8 années au Japon.
J’ai travaillé sur du développement clinique, les systèmes d’information, et le business developpement.
En 2012-2013, j’ai suivi l’Executive MBA de l’INSEAD, puis je suis venu à Singapour fonder la société HEALINT avec 2 autres associés.
(site internet : http://healint.com)
[/two_third][one_third last= »yes » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » style_type= »bottomshadow » bordercolor= »#ffffff » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »] François Cadiou, CEO et fondateur de Healint[/imageframe][/one_third][separator style_type= »none » top_margin= »20″ bottom_margin= »20″ sep_color= » » icon= » » width= » » class= » » id= » »]

La devise de la société : intelligence for a better life

Healint qu’est-ce que c’est ? 

Nous sommes une start-up e-santé, dont le slogan est «  intelligence for a better life ». Notre mission est de collecter et utiliser la data pour accompagner le parcours de soin de malades atteints de maladies chroniques complexes comme en neurologie. Avant tout, notre travail doit bénéficier aux utilisateurs : les malades. Dans notre posture, le service prime, et la vente est secondaire.
Notre « produit » grand public est l’appli MIGRAINE BUDDY, disponible sur le Google Play Store, téléchargée plus de 15 000 fois.
[imageframe lightbox= »no » style_type= »bottomshadow » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »center » link= »https://play.google.com/store/apps/details?id=com.healint.migraineapp&hl=fr_FR » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »] Migraine Buddy sur le Google Play Store[/imageframe][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= »solid » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

Comment cela se traduit-il concrètement ? Quelle est votre approche, et la plus-value pour l’utilisateur ?

Nous utilisons des sensors et/ou le smartphone pour enregistrer les données physiologiques ; ensuite on retraite les données avec le big data.
Le malade qui veut être acteur de sa pathologie peut arriver chez le docteur avec une masse d’informations exploitables sur les déclencheurs de ses crises de migraine . Il passe ainsi au niveau supérieur à celui de la recherche sur les forums.
En réduisant l’asymétrie de l’info entre patient et docteur, Healint vient faciliter la vie des gens en montrant des informations-clés que ni le patient ni le soignant ne pouvaient avoir auparavant, ou pas aussi facilement.
[/fullwidth][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= » » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

Comment faites-vous pour concevoir vos solutions santé ?

On travaille en partenariat avec des neurologues pour concevoir nos solutions : Healint les aide dans leur métier, pour mieux comprendre ce qui se passe chez le patient.
Auparavant le spécialiste passait son rendez-vous à faire de la pédagogie générique et répétitive sur la migraine. Avec notre tracking des crises, on passe de l’analyse empirique et ponctuelle à l’analyse systématique. Le malade arrive préparé et le médecin peut identifier des patterns pour prendre de meilleures décisions pour traiter la maladie.
[separator style_type= »none » top_margin= »20″ bottom_margin= »20″ sep_color= » » icon= » » width= » » class= » » id= » »]

Pourquoi avoir choisi la migraine ?

[one_half last= »no » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » class= » » id= » »]

L’idée de Migraine Buddy nous a été soufflée par les neurologues  suite au lancement d’une première appli. Celle-ci elle permettait aux personnes sujettes aux attaques cérébrales et vivant seules de prévenir leur entourage simplement en secouant leur smartphone.

Les médecins nous ont expliqué que la migraine était moins spectaculaire mais qu’elle touchait 1 milliard de personnes au cours d’une année.

[/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » class= » » id= » »]
[/one_half][/fullwidth][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= »solid » paddingtop= »0px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

C’est une maladie qui peut être vraiment handicapante, allant jusqu’à faire perdre leur travail à certains malades. Ou les envoyer aux urgences, déclenchant des vomissements.
Et les patients vivent avec la peur que ça revienne, et ce stress peut même devenir un déclencheur.

[/fullwidth][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= »solid » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

Vous avez choisi de ne développer que sur Android + le site Internet, c’est étonnant, non ?

Nous avons choisi de d’abord bien développer sur une plateforme avant de passer sur l’autre.
Beaucoup de start-up meurent de développer trop vite sur les deux OS sans maîtriser la qualité.
La version iOS est dans les tuyaux et nous avons développé également l’utilisation des wearables pour les laboratoires pharmaceutiques dans des cas assez spécifiques ; ces 2 développements vont arriver bientôt.
[/fullwidth][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= » » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

Donc c’est cette approche B2B avec les laboratoires qui rend votre modèle rémunérateur…

Oui, nous n’essayons pas de faire payer le patient ; en France ou au Japon t​u ne payes pas tes médicaments (ou pas beaucoup​), ce qui est assez rare dans le monde, et je trouve que c’est un bon modèle. La santé, comme l’éducation sont des sources de liberté et de développement indispensables.
Nous pourrons éventuellement offrir un passage vers des services de tiers, mais la priorité n’est pas là. Nous utilisons la plateforme, les SDK (software developper kits), et ses algorithmes ainsi renforcés par les milliards d’heures de test en continu sur les patients dans la vraie vie pour des études contrôlées et payées par les laboratoires.​
C’est comme Robin des bois finalement 🙂    …et  tout le monde y gagne !
[/fullwidth][imageframe lightbox= »no » style_type= »bottomshadow » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »] bénéfices patients[/imageframe][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= » » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

La stratégie de développement c’est donc que l’appli devient une carte de visite, et ensuite ce que vous mettez en avant c’est plutôt le data mining, la gestion du data, les algorithmes que vous mettez en marque blanche chez des labos ou autres ?

Oui, nous avons aussi des fabricants de wearables qui viennent nous voir pour développer l’utilité de leurs devices​ et des telcos qui souhaitent développer leur offre santé.​
[/fullwidth][imageframe lightbox= »no » style_type= »bottomshadow » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »center » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »] les bénéfices pour les chercheurs des labos[/imageframe][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= » » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »]

Comment faites-vous pour vous différencier parmi les applis ? j’ai compté plus d’une centaine de propositions sur le store Android…

Face à la concurrence, notre appli a de meilleures fonctionnalités et un meilleur design :
  •  La killer feature c’est ​d’abord la simplicité, l’input est très facile, on ne se perd pas dans l’appli, que Healint améliore en continu avec les remarques des utilisateurs.
  •  Migraine Buddy offre une fonctionnalité sans équivalent ​: la reconnaissance automatique des périodes de sommeil à partir de ton smartphone.
    En face, avec Fitbit tu dois penser à dire « je pense que je vais dormir maintenant » en tapotant dessus avant de dormir le soir, au risque d’oublier et de ne rien avoir d’enregistré.
    Avec Migraine Buddy, tu as de bons chiffres même les soirs où tu es allé au lit bien assommé par ta journée, par ta soirée arrosée, ou par​ ​ta migraine.
  •  Nous avons une solution sécurisée de synchronisation des données à toute épreuve.
    L’utilisateur ne perd plus ses données, même avec un téléphone cassé ; les données sont protégées, il est possible de les effacer à distance si le téléphone est volé, et la synchro ne fait pas d’erreur dans les données !​
En 2 mois, nous sommes devenus n°1 sur la boutique Android, et ce, sans publicité.​
[/fullwidth][fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »left top » backgroundattachment= »scroll » video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » bordersize= »0px » bordercolor= » » borderstyle= » » paddingtop= »20px » paddingbottom= »20px » paddingleft= »0px » paddingright= »0px » menu_anchor= » » equal_height_columns= »no » hundred_percent= »no » class= » » id= » »][one_third last= »no » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » class= » » id= » »][fontawesome icon= »fa-calendar » circle= »yes » size= »large » iconcolor= »#ffffff » circlecolor= »#146f8e » circlebordercolor= » » flip= » » rotate= » » spin= »no » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »1″ alignment= »center » class= » » id= » »][/one_third][two_third last= »yes » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= »solid » padding= » » class= » » id= » »]

A suivre

Rendez-vous le 9 février, pour la suite de mon interview avec François.

[/two_third][/fullwidth]
Par |2015-01-19T00:23:27+02:00dimanche, 18 janvier, 2015|Catégories : Entrepreunariat & Startups, Interviews de professionnels|Mots-clés : , , , , , , |

À propos de l'auteur :

Objectif chef de projet digital (web analyste & stratégie marketing) MBA marketing digital & ESSCA. Dispo mi Avril 2015 (mission 6 mois avec possibilité d'embauche) fr.linkedin.com/in/didierdefailly/
kayseri escort aydın escort denizli escort çanakkale escort bursa escort