Pourquoi installer votre start-up à Lisbonne plutôt que dans la Silicon Valley ? Après tout, la Silicon Valley est un peu la zone industrielle de la banlieue de San Francisco, synonyme d’innovation et de Futur, mais c’est surfait. Apple, Facebook, Google y  développent et façonnent le monde d’aujourd’hui, mais dans un contexte mondial, ces géants du web ont besoin de se décentraliser et de relayer leurs activités dans d’autres points géographiques stratégiques. Et c’est là que la capitale portugaise a une carte à jouer en tant que centre d’investissement, et d’acquisition de talents, afin de devenir le pendant Européen de « The Valley ».

L’avantage géographique d’installer sa start-up à Lisbonne

 

Lisbonne est situé au centre du monde technologique à mis chemin entre l'Asie et l'Amérique

Map monde technologique révélant la position centrale de lisbonne

Avec environ 700 km de côte maritime et un climat des plus agréables, le Portugal attire des touristes mais également beaucoup d’étrangers, qui cherchent une meilleure qualité de vie, et s’y installent souvent en y créant leur entreprise ou en investissant.

Dans un monde de plus en plus numérique, le fait d’avoir une position géographique stratégique peut encore être un facteur de différenciation. Deux facteurs sont importants pour situer le développement de nouvelles activités, le premier est bien évidemment la législation (ou la fiscalité) et l’autre est la proximité des grands pôles de consommation.

Le Portugal est situé à la pointe de l’Europe (et Lisbonne à la pointe du Portugal), soit une position centrale pour toute entreprise cherchant à investir le marché Européen, se rapprocher de l’Amérique, de l’Afrique ou de l’Asie .

Les avantages Économiques et fiscaux du Portugal

 

l'architecture typique de Lisbonne attire des Start-up en quête d'originalité.

L’architecture typique de Lisbonne attire des Start-up en quête d’originalité. – Photo : Hugo Sousa sur Unspah

Pays de l’Union européenne (marché de plus de 500 millions d’habitants), le Portugal entretient des liens économiques forts avec l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine. Aujourd’hui, les entreprises portugaises bénéficient d’accords commerciaux avec toute l’Europe, le Brésil, les anciennes colonies portugaises d’Afrique comme l’Angola, le Mozambique ou le Cap vert ; mais également la Chine, avec qui le Portugal a développé des accords de libre échange commerciaux depuis 40 ans, renouvelés et approfondis en 2019 (article du site « Observador » en langue portugaise). 

Le Portugal travaille sur des facilités et des allégements fiscaux pour les investisseurs et les entrepreneurs, avec des subventions de programmes gouvernementaux et une législation plus légère en comparaison avec les États-Unis, en ce qui concerne par exemple les restrictions applicables à certains nouveaux produits.

Lisbonne est le premier choix des start-up souhaitant s’établir en Europe devant Berlin, Londres et Paris. Un des avantages pour les entreprises nées ou qui arrivent au Portugal est le coût de la vie, 27% moins cher que la ville espagnole de Barcelone et 40% moins cher que Amsterdam (Pays-bas), sans renoncer à la qualité de la main d’oeuvre. Le Portugal a également le salaire moyen le plus faible pour les développeurs européens, et les coûts immobiliers à Lisbonne sont plus attractifs que des villes comme Berlin ou Stockholm, bien qu’ils aient augmenté ces dernières années.

Des visas spécifiques pour créer une Start-up à Lisbonne

 

Le Portugal a créé deux types de visas afin d’encourager les cerveaux de la tech à s’installer dans le pays :

Start-up Visa

Start Up Visa Portugal

Pour les projets aux caractéristiques suivantes:

  1. Caractère novateur;
  2. Potentiel de croissance;
  3. L’évolutivité des entreprises sur le marché;
  4. Perspectives d’installation au Portugal à la fin du programme.

Il faudra toutefois obtenir l’intérêt d’un incubateur certifié accueillant le projet ou l’entreprise.

Tech Visa

Tech Visa Portugal

Pour tous ceux qui ne souhaitent pas créer leur Start-up mais ont l’intention d’obtenir un contrat de travail en tant que salarié  hautement qualifié dans le domaine de la technologie, le gouvernement Portugais a créé le Tech Visa. Le but étant d’attirer des professionnels qui ne se sentent pas l’âme d’entrepreneurs. Les cibles sont des professionnels extérieurs à l’Union européenne capables de pourvoir aux postes créés par des entreprises portugaises.

Des Investissements public et privé

 

La prospérité des start-up au Portugal est le meilleur indicateur du bon moment que traverse le pays. En particulier dans la région de Lisbonne, les chiffres positifs sont en grande partie dus au financement d’accélérateurs et d’investisseurs.

Les premières start-up sont apparues il y a près de 10 ans et représentent aujourd’hui plus de 1% du PIB portugais. En 2018, les ventes et les services proposés par les start-up au Portugal ont atteint 2,2 milliards d’euros. Déjà en 2016, le gouvernement portugais avait commencé à créer des centres de technologie et des incubateurs à Lisbonne, offrant des bourses à plus de 400 entrepreneurs.

Les locaux de Farfetch à Lisbonne

Les locaux de la Start-up Farfetch à Lisbonne – Photo : Farfetch

Depuis quelques années, les start-up à Lisbonne poussent à chaque coin de rue. En peu de temps, le pays a conquis la 4ème place européenne en nombre de start-up accélérées, derrière la France. Certaines ne sont plus des Start-up et sont des références mondiales. Si Farfetch (Marketplace de vente en ligne de vêtements de luxe, introduit à la bourse de New York en Septembre 2018 pour une valeur de 4,9 milliards d’Euros) est considéré comme le joyaux des Start-up Lisboètes, elle est en réalité née à Londres où son Fondateur, José Neves, originaire de Porto, s’était installé avant de créer l’entreprise, en 2008. Cependant Feedzai (Intelligence Artificielle de lutte contre la fraude) ou Uniplaces (plateforme dédiée au logement étudiant), sont devenues des références dans leurs secteurs d’activité et ont été créés sur les bords du Tage.

Le programme lancé par le gouvernement (200 millions d’euros à investir dans les nouvelles entreprises) bénéficie à des créateurs venus de tous horizons. Avec sa politique fiscale très incitative, le Portugal voit revenir en masse les expatriés et entrepreneurs ; et des entreprises numériques s’y implantent, parfois, avec des équipes de plus de 100 personnes. Entre 2014 et 2016, à Lisbonne, 700 entreprises de technologie ont ouvert des activités.

La croissance de l’écosystème des start-up a suscité de nouveaux projets, revitalisant des quartiers moins importants de la ville, tels que la “Fábrica das Start-Up , le “Hub Criativo Beato” et le “Google Innovation Center” construits dans la région métropolitaine de Lisbonne. L’incubateur Start-Up Lisboa a été créé en 2012 par la Municipalité conjointement avec l’Etat et des fonds privés.

l'incubateur Hub Criativo Beato a été réalisé dans d'anciens locaux industriels réhabilités

l’incubateur Hub Criativo Beato a été réalisé dans d’anciens locaux industriels réhabilités – Photo : Start-up Lisboa

Start-up à Lisbonne : succès garanti ?

 

Lisbonne est aujourd’hui la destination de prédilection d‘entrepreneurs du monde entier. L’écosystème commercial du Portugal compte plus de 2400 start-up. Le Portugal a innové et créé un environnement tout à fait favorable pour les start-up, en développant plusieurs incitations pour les étrangers à y entreprendre.

Plusieurs programmes considèrent déjà le Portugal, et Lisbonne en particulier, comme l’une des principales destinations des entrepreneurs innovants, réformant l’écosystème et la capacité de financement des entreprises du secteur des technologies et favorisant la compétitivité de l’économie.

Toutes ces mesures ont fait augmenter le nombre de start-up. Farfetch et Outsystems (qui a développé un système low code pour créer des applications digitales) sont, entre autres, les premières licornes Portugaises.

Start-up Lisbonne : un incubateur en plein centre historique

Start-up à Lisbonne : un incubateur en plein centre historique – Photo : Start-up Lisboa

Quelques start-up portugaises qui ont le vent en poupe :

Prodsmart – numérise les usines et leurs lignes de production à l’aide de capteurs afin de capturer des informations et d’optimiser les processus industriels.

Codacy – Plateforme de révision de code de programmation pour rationaliser le développement logiciel.

Heptasense – logiciel d’intelligence artificielle pour caméras de sécurité, capable de comprendre le mouvement humain.

James – lié aux finances, aide les banques de taille moyenne à analyser le risque de crédit.

DefinedCrowd – met l’intelligence artificielle au service de l’analyse de données, en aidant à la prise de décision

On constate également que certains créateurs d’entreprises issus de l’émigration portugaise s’installent dans le pays de leurs origines afin de profiter de l’effervescence technologique que l’on y trouve. C’est le cas, entre autres, de Find N Order créé par Mickael Carvalho ou encore Mediatree Group de Philippe Mendes, deux start-Up françaises aux origines lusophones.

Lisbonne : Théâtre d’événements Tech internationaux

 

Lisbonne est régulièrement le théâtre d’événements majeurs dans les domaines de la technologie, de l’innovation, du marketing numérique et de l’entrepreneuriat.

Le Lisbon Investment Summit, qui s’est tenu en juin 2019, en est un bel exemple . L’événement a accueilli plus de 200 investisseurs, 750 start-up et 400 dirigeants de grandes entreprises pour discuter d’opportunités d’investissement et promouvoir le nouveau paysage des affaires.

Mais surtout le Web Summit , surnommé «la plus grande et la plus importante conférence technologique du monde», a délaissé Dublin depuis 2016 au profit de Lisbonne, jugée par beaucoup de participants “bien plus cool”. 

Pendant 4 jours en novembre, le Web Summit réunit plus de 70 000 personnes, dont des investisseurs majeurs, des entrepreneurs et des PDG des plus grandes entreprises technologiques du monde. Chaque année, les instances lisboètes constatent que des entrepreneurs viennent pour le Web Summit, et ne repartent plus.

Effectivement, dire que Lisbonne est mieux que la Silicon Valley (visitée encore cette année par des étudiants du Mbamci) est peut être exagéré. Mais Lisbonne a tout pour devenir le centre de l’innovation européen. La région est attractive, le savoir faire y est reconnu, la formation aux nouvelles technologies de plus en plus réputée et la fiscalité est attirante, le tout dans un pays qui a soif de renouveau et qui, du fait de sa petite taille, est depuis toujours tourné vers les marchés internationaux. Enfin, pour terminer la comparaison, Lisbonne, comme San Francisco, est posée sur des collines, a un magnifique pont suspendu, et de très typiques tramways, les Pasteis de Nata en plus, le tout à moins de deux heures de Paris : Investisseurs, entrepreneurs… n’hésitez plus !

Pour votre Start-up vous êtes plutôt Golden Gate Bridge ou Ponte 25 de Abril ?

Pour votre Start-up vous êtes plutôt Golden Gate Bridge ou Ponte 25 de Abril ? – Photo : Fulvio Ambrosanio sur Unsplash

Photo de couverture : Immeubles typiques de Lisbonne – Jorge Gonçalves