Les sociétés de luxe les plus inspirantes en matière de digital

luxe-karl

Les sociétés de luxe s’appuient sur des stratégies digitales ambitieuses pour se développer. L’objectif : créer un enchantement pour plus d’engagement et améliorer les performances de la marque en proposant de nouvelles expériences clients.

CHANEL #Communication #Innovation

Afin de capter au mieux sa clientèle, la maison Chanel nous propose différentes expériences digitales online ou offline, lors de ses shows relayés par les réseaux sociaux. Pour la marque de luxe, le message est clair : nous vivons dans un mode digital qu’il faut adopter. 

C’est ainsi que Karl Lagerfield, Directeur Artistique de la maison Chanel, a crée pour sa collection « Intimate Technology », un défilé « cyber connecté ». Dans un décor de data center, les mannequins, certaines déguisées en robot, ont présenté une nouvelle version du classique tailleur Chanel et des vêtements aux effets psychédéliques. Ces nouvelles créations incarnent la « vision du monde actuel » de Karl Lagerfeld. Le créateur nous explique :

« Ce n’est pas une rétrospective, c’est une vision du monde actuel, nous dépendons tous de cela, imaginez votre monde sans téléphone… le prochain pas, c’est l’intelligence artificielle et les robots » déclare Karl Lagerfield

Pour renforcer sa présence sur le web et proposer un véritable spectacle divertissant et enchanteur, la marque mise sur les vidéos et le fort engagement qu’elles suscitent. Depuis quelques semaines, une campagne YouTube met en avant le nouveau sac Chanel : « Gabrielle ». De grandes stars comme Kristen StewartCara Delevigne, Pharell Williams et Caroline de Maigret sont les ambassadeurs de cette campagne.

Ces actions permettent à la marque de luxe de :

  • séduire une clientèle jeune adepte des réseaux sociaux et de créer de buzz ;

  • positionner Chanel comme marque innovante ;

  • alimenter son ADN en rendant hommage à sa créatrice : Gabrielle Chanel ;

  • fidéliser la clientèle existante.

CARTIER #Ecommerce #Millenials

Dans le digital, Cartier passe à la vitesse supérieure. La maison de luxe nous a fait rêver avec sa belle leçon de brand content. Grâce à sa vidéo spectaculaire « L’Odysée de Cartier », la marque a su créer un lien affectif avec ses internautes. Le joaillier investit à nouveau le digital et nous propose une expérience d’achat online et une communication sur les réseaux sociaux.

La marque de luxe a annoncé le 24 avril, la mise en place d’un pop-up digital Cartier hébergé sur Net-a-Porter pour une durée d’un mois. L’ objectif : relancer la collection Panthère, imaginée en 1983 et revisitée en 2004, dont le design reste quasi inchangé. Son boîtier carré et son bracelet souple seront plus fins et résistants à l’eau.

Et depuis le 1er juin, les fans de la montre Panthère ont pu découvrir sur les réseaux sociaux et dans quelques salles de cinéma un film de 60’ de Sofia Coppola. Ce film met en scène les filles de Donna Summer, Brooklyn et Amanda Sudano ainsi que Courtney Eaton. La célèbre cinéaste nous explique comment elle a conçu ce film :

Coppola told Business of Fashion :  “I wanted it to feel like a perfect fun day in the life of the Panthère watch and the woman who is wearing it. I imagined she’s visiting LA and away from work, and is enjoying the sun, romance and her friends.”

Ces deux actions simultanées permettent à la marque de luxe de :

  • toucher une cible plus jeune, les Millenials, adeptes des réseaux sociaux dans le monde entier ;

  • diversifier ses modes de distribution et ses points de contacts avec les jeunes ;

  • augmenter sa visibilité ;

 

 

 

BURBERRY #Omnicanalité #Expérience client

Engageante et inspirante, la marque de luxe Burberry, pionnière des marques de luxe dans le digital, propose à ses clients une expérience omnicanale intéressante. 

La marque de vêtements met en place une stratégie omnicanale en vue de toucher les clients sur les différents points de contact et d’optimiser son expérience. Burberry cherche ainsi à satisfaire un omniconsommateur présent sur de multiples canaux digitaux : boutique, SMS, site e-commerce, réseaux sociaux, applications.

Burberry avait innové avec les défilés holographiques et le « Tweet défilés », qui permet à chaque internaute de découvrir les collections juste avant les défilés. Dans cet esprit d’innovation, la marque fusionne différents points de contact et déploie le digital in store. Le créateur de luxe propose à ses clients, dans son magasin londonien de Regent Street, des expériences digitales :

  • du click-and-collect sur leur site, sur des réseaux sociaux et sur des plateformes de distributeurs de parfums. Lors de la campagne de lancement du mascara Cat Lashes, par exemple, des épingles Pinterest personnalisées dirigeaient les clients vers le site e-commerce de Séphora. Après leurs achats, les clients se rendaient dans le magasin Séphora retirer leurs produits de beauté ;
  • le « Snapcode » dont il a été le précurseur ; 
  • des iPad permettant de créer un trench coat sur mesure ;
  • des écrans interactifs avec du contenu en temps réel, servant de miroirs et de cabines d’essayage ;
  • des vendeurs équipés de tablettes de paiement mobile retraçant aussi le parcours d’achat des clients afin de mieux les renseigner ;
  • le paiement en magasin de ce que l’on a commencé à acheter en ligne.

A tous ces éléments, d’autres expériences digitales complètent l’expérience client :

  • en 2013 : @Burburryservice : service client 24/24 heures et 7/7 jours ;
  • une communication directe par la création d’une plateforme musicale « Burberry Acoustic ». De jeunes talents anglais y présentent leurs créations sur des vidéos. Les artistes sont diffusés sur YouTube et Apple Music, partenaire de Burberry pour cette opération. Beau clin d’œil à la culture pop et à la culture british !
  • un Chatbot sur Facebook Messenger : ludique et rigolo. Les clients peuvent dialoguer avec la marque et y découvrir les nouvelles collections ;
  • « Burberry Kisses » : afin d’envoyer des baisés par smartphone : une fonctionnalité glamour qui permet une communication personnalisée.

Christophe Bailey Directeur Artistique et PDG de Burberry groupe précise : 

« Burberry Kisses a commencé avec l’idée d’apporter à la technologie un peu de cœur et d’âme ».

Ces actions permettent à la marque de luxe de :

  • proposer de nouvelles expériences au client ;

  • toucher une clientèle plus jeune ;

  • rebooster la marque ;

  • renforcer ses valeurs comme la branche attitude ;

  • une vue 360° du client ;

  • des millions de vues sur les réseaux sociaux afin d’attirer, engager et fidéliser les clients.

 

La prochaine étape du luxe dans le digital sera-t-elle celle de l’intelligence artificielle ?

Par | 2017-06-05T11:08:13+00:00 lundi, 5 juin, 2017|Catégories : E-commerce|

À propos de l'auteur :

Fan de Luxe et de Digital #Luxe #DigitalMarketing #Innovation #Retail