Snapchat : Au coeur de l’éphémère et de l’insignifiant

Avec Snapchat, seul le moment présent peut être saisi et partagé : le contenu temporaire, apparemment sans importance, devient important car il permet de maintenir l’autre dans une relation. Le partage invite nos relations à être un témoin privilégié de ces petits moments qui balisent notre quotidien. C’est une invitation à pénétrer l’intimité dans sa brièveté. Ainsi, plutôt que d’être sans importance, l’insignifiance du contenu souligne au contraire l’importance que revêt autrui. L’image capturée ne doit pas être perçue ici dans une fonction archiviste, mais bien comme vecteur d’un nouveau type de conversion, en rupture avec les modèles classique du web social.

Le 26 septembre 2012, la Team Snapchat dans son blog rappelle les 3 idées fondatrices à la naissance et au développement de l’application mobile de Messagerie Instantanée Snapchat

  • La croyance au partage de moments authentiques avec des amis.
  • Le partage de ces moments doit être amusant.
  • Il y a de la valeur dans l’éphémère.

Snapchat une application mobile de messagerie

Un moment authentique est contemporain d’un lieu, d’une époque

Un snap permet de partager un contenu photo ou vidéos. Tout se passe dans l’application snapchat. Les photos ou vidéos sont “capturées” par la caméra du téléphone à partir de l’application. Les utilisateurs ne peuvent pas envoyer de photos archivées dans leur téléphone. Cette obligation garantit qu’un «moment» partagé est en fait un moment qui se produit à proximité physique et temporelle de l’acte de partage. Snapchat permet ainsi de partager rapidement “de petits moments” avec vos amis, de leur montrer où on est, comment on se sent.

De plus, le destinataire d’un “Snap” est spécifié et ainsi connu (contrairement à beaucoup d’autres plates-formes où le public / audience est inconnu). L’expéditeur a le contrôle explicite de son audience. Le destinataire est notifié de l’arrivée d’un Snap.

Cette authenticité relative à un moment est renforcée par la mise en place en 2014 des Géofiltres, qui sont des superpositions graphiques personnalisées pouvant être ajoutées aux images si l’utilisateur se trouve dans une certaine zone géographique.

Un partage éphémère et chronologique

Une fois transmis, le contenu disparaît après quelques secondes. Snapchat contraint l’acte de partage à un seul événement. Il n’existe aucune possibilité de commenter, de mentionner ou de transférer un snap à une tierce personne. La seule notification d’une interaction Snapchat est la confirmation «vue». Pour Snap Inc, les médias sociaux temporaires sont anti-nostalgie, le présent se suffisant à lui même. La nature éphémère interrompt ainsi l’accumulation de données personnelles (texte, photos, vidéos…). Cette sauvegarde perpétuelle lisse leur signifiance. Si tout peut être sauvegardé qu’est-ce qui est vraiment important.

Snapchat renverse également les codes du web en proposant de voir le contenus de nos amis dans l’ordre chronologique de leur création : du plus ancien au plus récent. L’utilisateur commence par le début et finit par la fin. A l’heure de l’hyperconsommation informationnelle où le contenu le plus récent apparaît en premier, c’est un vrai changement, voire un retour au source de nos lectures conversationnelles.

A noter deux bémols à cet temporalité éphémère :

  • Les récepteurs peuvent choisir de sauver des instantanés en prenant une capture d’écran; Cependant, Snapchat signale automatiquement à l’expéditeur l’acte de sauvegarder l’écran.
  • Avec la fonction Memories, Snapchat propose de un service de stockage de nos snaps qui pourront être réutilisés pour créer d’autres « stories » combinables entre elles.

Ludique

Snapchat :la créativité à l'honneurL’application mobile permet de capturer des photos et des vidéos et de les superposer avec des griffonnages, du texte, des filtres. En 2015, Snapchat a ajouté des filtres pour les selfies (contenus le plus diffusé sur l’application). Grâce à une technologie de reconnaissance d’image, les utilisateurs peuvent ainsi améliorer leurs messages photo et vidéo avec des animations originales qui se superposent sur leurs visages.

Les worth lenses quant à eux proposent d’appliquer de véritables filtre de réalité augmentée aux snaps. Ces lentilles appliquent une animation ou un effet au monde qui nous entoure.

Snapchat propose également d’intégrer les Bitmojis, notre propre avatar en 3D et stylisé à la manière d’une bande dessinée. Ces personnages sont personnalisables et s’adaptent donc à toutes vos envies et à tous les styles. Ils sont parfait pour représenter nos émotions : joie, tristesse, colère… Il est possible de combiner ces personnages entre eux, si votre interlocuteur possède également son propre avatar.

 

 

 

 

Sur la base de ces 3 dimensions (authentique, temporaire et ludique), un « snap » représente donc une expérience amusante délibérée, partagée et temporellement limitée. Le partage de moments authentiques sont échangés principalement pour renforcer les relations entre les amis, et ils ne représentent qu’une pertinence situationnelle et temporelle. Ainsi envoyer un snap peut être considéré comme une nouvelle façon de converser.

By | 2017-02-03T13:12:41+00:00 jeudi, 5 janvier, 2017|Categories: Start-up|Tags: , , , , , , , |

À propos de l'auteur :

Travaillant dans le secteur du tourisme, mes journées s'articulent autour du #ecommerce, du #marketingdigital. Mes soirées quant à elles varient entre #webdesign d'un côté et #VR, #AR de l'autre. Et comme le week-end c'est détente, je #digisport.

5 Commentaires

  1. deMonpoulet ;) 5 janvier 2017 à 20 h 52 min- Répondre

    Je ne connaissais pas, j’ai beaucoup appris. Et au passage je me demande pourquoi les guillemets sont tantôts anglais (« … ») tantôt français («…») et si cela porte un message. 😀

  2. deMonpoulet ;) 5 janvier 2017 à 20 h 52 min- Répondre

    tantôt sans « s » naturellement !

  3. deMonpoulet ;) 5 janvier 2017 à 21 h 18 min- Répondre

    Décidément… je m’aperçois que mes guillemets anglais ( »… ») ont été remplacés par des guillemets français…

  4. deMonpoulet ;) 5 janvier 2017 à 21 h 19 min- Répondre

    Pas moyen de faire des guillemets anglais alors ? ‘ ‘…’ ‘

  5. Farhad 5 janvier 2017 à 21 h 39 min- Répondre

    Super benjamin!

Laisser un commentaire