🚀 Learning expedition de 5 jours dans la Silicon Valley. Nous avons découvert le succès autour de ce lieu symbolique et de ses entreprises ; un laboratoire d’expérimentation.

Découvrez le reportage sur Twitter avec #FriscoVibes et #MBAMCI

Journée 1

LOGO BERKELEY

Logo Berkeley

Nous avons visité le campus de Berkeley. Ces prestigieuses universités californiennes sont le 1er vivier de talents pour la Silicon Valley. Pour les étudiants rencontrés sur le campus de Berkeley, l’innovation c’est avant tout une évolution des mentalités.

Le professeur Gauthier Vasseur nous a présenté la data marketing sous un nouvel angle. La data prend alors tout son sens. Il nous explique comment maximiser son impact avec la data ?

La data est un moyen et non une fin. Il faut avant tout s’interroger sur le « Why », le point clé qui permet de faire vivre la data.

« Data is a life learning journey »

« Gagner du temps et de l’efficacité pour devenir créateur et pousseur d’innovation »

Infographie sur la Data

Comment optimiser la Data ?

 

Robot Berkeley

Robot Université Berkeley

 

En nous baladant sur le campus, nous avons été surpris par ce petit robot autonome qui vous apporte à manger sur le campus. 🤖

 

 

 

 

L’après-midi était réservée à la société Skydeck, un accélérateur de starts-up qui nous a présenté son programme d’accompagnement des starts-up sur 6 mois.

Témoignages de ses starts-up innovantes et disruptives, et notamment Artiviveapp qui utilise la réalité augmentée pour apporter une nouvelle dimension à l’art.

Avec une simple carte de visite et l’application, regardez cette vidéo, un condensé de ce qu’ils peuvent faire.

Journée 2 à la Silicon Valley

Plug and Play - start-up

Plug and Play

 

 

La 2ème journée de cette learning expedition nous a amené à visiter la société Plug and Play Tech Center. Naeem Zafar nous a présenté les clés du développement d’une start-up. Comment devenir une licorne ? La question phare de la Silicon Valley.

Il faut répondre à un vrai besoin pour prétendre aux succès.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ensuite visité le campus de Google, une atmosphère incroyable et inspirante.

Campus de Google

Campus de Google

 

Logo CISCONous avons terminé la journée, avec l’intervention de Joël Barbier, de l’entreprise Cisco. Il nous a présenté l’art et la manière d’orchestrer une transformation numérique, une stratégie essentielle pour le développement et la survie d’une entreprise.

Livre Orchestrating Transformation

Orchestrating Transformation

➡️orchestrer le changement de culture et de management

➡️mobiliser les ressources

 

Il nous a également présenté l’ouvrage « Orchestrating Transformation – How to deliver winning performance with a connected approach to change ».

 

 

En se baladant dans les rues de San Francisco, nous avons eu l’opportunité de tester Amazon Go. En 3 mots: Scan, Shop and Go.

 

Journée 3

4 nouvelles rencontres pour nous faire découvrir l’esprit de la Silicon Valley.

Docusign, un bon exemple de la puissance de la data.

The Refiners, une entreprise qui a pour mission d’aider ses starts-up européennes à potentielles à percer sur le marché américain et à devenir des acteurs globaux. Les talents sont répartis équitablement sur la planète mais les opportunités ne le sont pas. Carlos Diaz nous présente les clés d’un projet d’entrepreneur ; la vision et la stratégie. Les starts-up doivent être disruptives. L’exécution n’est que le moyen.

The Refiners, Venture Capital 2017

The Refiners, Venture Capital 2017

 

Il existe 3 types de start-up :

  • Start-up locale : cette start-up règle une problématique locale et n’a pas vocation à se développer à l’international
  • Start-up multi-locale : cette start-up débute sur une zone géographique précise, mais ne demande qu’une adaptation faible à hauteur de 20% environ pour s’internationaliser.
  • Start-up globale : cette start-up peut répondre à n’importe quel client dans le monde entier.

 

Toujours avoir à l’esprit que la clé de la réussite d’une start-up est de savoir à quel problème elle répond.

« Better doesn’t work. La Silicon Valley n’est pas un endroit où l’on fait mieux, mais où l’on fait différemment »

Ensuite, nous avons été voir Autodesk, des cas d’applications magnifiques et utiles pour l’humain et la planète ; l’avenir de l’architecture assistée par la 3D.

Autodesk

Autodesk, l’architecture et la 3D

Enfin, nous avons eu l’intervention de Schoolab, un incubateur de starts-up développé par des français pour faire éclore de nouveaux talents et des idées innovantes. Un projet mûrit grâce à son entourage, il est essentiel de côtoyer d’autres starts-up, des associations, des entreprises, des écoles …

Schoolab

Schoolab et son éco-système

 

La méthodologie du Schoolab

La méthodologie du Schoolab

La Silicon Valley, Journée 4

La journée commence par la visite de l’entreprise Adobe. Née de 2 fondateurs en 1978, Adobe emploie plus de 18 000 personnes en 2019. Une très belle success story 🏆d’une société qui a su se remettre en question et proposer toujours plus de produits et services à ses utilisateurs.

2ème visite de la journée chez Twitter. Aujourd’hui, cette entreprise, c’est 321 millions d’utilisateurs mensuels et 4 sujets clés :

➡️ L’actualité

➡️ Le sport

➡️ Les jeux vidéos

➡️ Le divertissement

Visite de Twitter

Visite de Twitter

Journée 5

logo Twitch et Ubisoft

Twitch et Ubisoft

Cette dernière journée est marquée par la visite de Ubisoft et Twitch.

A la découverte du monde des jeux vidéos, Mais chut … nous ne pouvons rien vous dire.

 

Pour conclure

En résumé, la Silicon Valley est unique par différents aspects :

➡️ Un esprit collaboratif

➡️ Un partage des idées

➡️ La protection des données intellectuelles

➡️ La curiosité

➡️ Et surtout, ne pas avoir peur de l’échec.

 

Dans la Silicon Valley, l’échec n’a que des vertus positives.

F.A.I.L = First Attempt In Learning

 

Découvrez également la learning expedition des étudiants de la promotion de 2018, avec l’article de Carole Legal « Learning expedition » à San Francisco avec le MBA MCI (@LegalCarole).

Nuage de mots clés

Fin de la learning expedition