LE SHADOW COMEX

Sebastien-Bazin-PDG-d-Accor

Sébastien Bazin annonce la création du Shadow Comex le 2/02/2016 « Plus aucune décision du groupe Accor Hotel, ne sera prise dans les années qui viennent, sans que l’on n’ait préalablement écouté ces 12 garçons et filles qui vont répondre sur les mêmes préoccupations que mon Comité exécutif”

 

Shadow Comex, cette punchline ne sort pas d’un remake de Seigneur des Anneaux ou d’une saga Star Wars mais bien d’une décision stratégique prise par le patron français d’Accor, le leader européen de l’hôtellerie.

 

Le 2 février dernier, Sébastien Bazin, le PDG d’Accor Hotels annonce lors du 01 Business Forum « J’étais un jour au volant de ma voiture sur une autoroute normande battue par la pluie quand j’ai pris conscience que je devais tenir compte d’évolutions fortes concernant le monde de l’entreprise et le renouvellement des générations»

Cette déclaration introduit la création d’un Shadow Comex de 12 individus de 25-35 ans qui entre dans le plan digital du groupe.  Les jeunes collaborateurs issus de la génération Y, pourront apporter leurs conseils et leurs idées innovantes. Mais une fois la récréation terminée les sages pourront se réunir et décider…

Jean Jaures

Jaurès dans son discours devant la Chambre des députés, séance du 19 juin 1906, nous avertissait déjà que « la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité. »

Mais désormais le patron du groupe Accor nous affirme que plus aucune décision ne sera prise sans demander l’avis de ce comex de l’ombre. Si jusqu’à maintenant 90% des décisions de l’entreprise étaient prises par des hommes de plus de 50 ans, la réussite de l’entreprise à l’ère digitale ne se résume plus aux cheveux blancs de ses décisionnaires.

 

L'armée du digital en route chez AccorHotels !

L’armée du digital en route chez AccorHotels !

JUGADD => Soyez disruptifs !

La force contre attaque, mais les Jedis du digital n’ont pas attendu le Shadow Comex pour faire preuve d’ingéniosité !

 

À Stanford, 4 ans plus tôt, inspiré ou non par un certain Marc Zukerberg, Eric et Evan âgés respectivement de 22 et 24 ans, créent l’application Snapchat . Cette réussite insolente valorisée à 16 milliards de dollars comptabilise aujourd’hui 100 millions d’utilisateurs actifs.

S’il subsiste des moments charnières dans l’accomplissement d’un individu, la création de projets innovants nécessite de briser les stéréotypes. L’ingéniosité est la clé de la réussite que l’on ait 25 ou 70 ans. Les pays émergents, trop peu écoutés et terrés dans l’ombre l’ont bien compris. Eux aussi ont adopté une punchline …. « JUGAAD » !

Ce mot hindi populaire recouvre un concept que l’on pourrait traduire en français par « débrouillardise ». L’improvisation de solutions ingénieuses dans des conditions adverses a permis à AirbnB de chatouiller les grands groupes hôteliers.

« Nous n’avons rien inventé de nouveau », a estimé Joe Gebbia, co-fondateur de la plateforme de réservation d’hébergement chez les particuliers, lors de la conférence TED à Vancouver. « L’hospitalité existe depuis toujours », c’est l’ingéniosité qui dérange.

La création d’un Comex « débrouillardise »

Un concept pertinent pour l’Europe

L’innovation Jugaad est indispensable pour les entreprises occidentales. En Europe, il est pertinent que les entreprises fassent preuve d’agilité et de frugalité dans un marché ultra concurrentiel et faible en ressources. La devise à adopter est donc de « faire beaucoup avec peu ! ». Les startups sont contraintes à l’adoption de cet état d’esprit, elles doivent trouver l’opportunité dans l’adversité. Les bouleversements socio-économiques et technologiques que nous traversons nécessitent une adaptation pour rester compétitif. Des entreprises occidentales–surtout en France–ont déjà adopté cette approche d’innovation jugaad pour développer des solutions ingénieuses et génératrices de forte croissance : c’est le cas de, L’Oréal, Lafarge, SNCF ,Air Liquide et Renault-Nissan . Ces interrogations ont été poussées par des penseurs issus de domaines et de générations différentes.



 

Il n’y a pas d’âge pour être prudent et ingénieux !

https://www.youtube.com/watch?v=5XeXbGTt0sg

#mêmepaspeur