5 conseils pour réussir vos vidéos sur YouTube

 

Réussir ses vidéos sur YouTube et faire grandir sa communauté ? Pas si facile ! Avoir une communauté fidèle et grandissante est un réel défi, qui nécessite patience, professionnalisme et du contenu qualitatif … A l’instar des plateformes d’aide aux utilisateurs de Google Analytics ou Google Adwords par exemple,  Google a créé, « YouTube Creator Academy », une plateforme d’accompagnement à la création d’une chaîne YouTube certes, essentielle mais aussi très technique et détaillée. A travers cet article, j’ai voulu vous donner 5 conseils concrets de YouTubers.

1.Définir son axe de communication

Avant de se lancer sur YouTube, il est indispensable de définir son axe de communication. Pourquoi est-ce que je crée cette chaîne ? pour faire rire ? pour transmettre des connaissances sur un sujet ? pour communiquer sur des actions ? pour promouvoir quelque chose ? à qui ai-je envie de m’adresser ?

Prenons l’exemple d’une chaîne plutôt “éducative”. Le thème que vous choisissez doit vous passionner et vous devez avoir un bon bagage de connaissances dès le départ. Dès votre première vidéo, vous risquez d’être challengé par les internautes sur vos connaissances. Un YouTuber qui a un regard d’expert sur un sujet sera plus regardé, car l’internaute apprendra quelque chose et aura envie de visionner les suivantes.

Choisir un sujet large pour intéresser un large public, c’est bien pour maximiser son audience mais attention à ne pas trop se focaliser sur cet objectif, vous êtes loin d’être le seul sur YouTube. Mieux vaut avoir une petite communauté qualifiée et passionnée et aborder des sujets moins grand public.

2.Choisir son format et maîtriser son timing

Au début, il est conseillé de commencer par des vidéos très courtes (2-3 min). Cela permet d’avoir des retours rapidement pour faire évoluer les vidéos, “sentir” la demande de l’audience quitte à évoluer ensuite. Pour autant, certaines chaînes très qualitatives ont beaucoup de succès avec un format long et plus aéré comme par exemple la chaîne de « E-penser »

La première vidéo doit être attrayante car elle donne le ton de la chaîne pour convertir et conserver son audience. Les 15 premières secondes sont décisives : un internaute ne met pas plus de 15 sec pour décider s’il souhaite continuer à visionner une vidéo ou non. N’oubliez pas de définir un calendrier de publication pour avoir une mise en ligne régulière et conserver votre audience.

3.Soigner le montage de ses vidéos

Vous avez un peps démesuré et une capacité remarquable à capter l’attention de votre audience…vous en avez de la chance !! Malheureusement, je ne suis pas sûre que cela soit suffisant sur YouTube. Voici quelques éléments à ne pas négliger pour dynamiser  votre vidéo :

  • Un titre accrocheur et une miniature personnalisée. La miniature est une image cliquable redirigeant vers la vidéo, qui donne à l’internaute un aperçu du contenu. Le titre et la miniature sont complémentaires. Une miniature et un titre pertinents conditionneront le potentiel visionnage de la vidéo.
    • Le titre : il doit être accrocheur, mais attention à ne pas tomber dans la publicité mensongère
    • La miniature : elle doit être, bien entendu, représentative de la vidéo. Eviter le texte (ou alors quelques mots très visibles) et ne pas surcharger.

Des conseils pour vous aider à réussir vos vidéos sur Youtube

  • Un fond musical très léger. Attention aux droits, utiliser des musiques sans copyright par exemple.
  • Des Call to Action (CTA) . Sur YouTube, un CTA est un élément cliquable incitant l’internaute à effectuer une action. Les CTA peuvent être insérés pendant la vidéo sous forme de lien pour inviter l’internaute à cliquer afin d’approfondir le sujet, ou à la fin de la vidéo. Les CTA les plus utilisés en fin de vidéo sont les invitations à s’abonner à la chaîne ou des redirections vers d’autres vidéos de la chaîne. Attention, les CTA finaux sont importants mais il ne faut pas en abuser, une dizaine de secondes en fin de vidéo max !
  • Des images ou captures d’écran pour casser la monotonie de la vidéo et illustrer des explications.
  • Des zooms et un montage adéquat pour donner du dynamisme à la vidéo.

Vous avez une webcam,  et vous maîtrisez « YouTube Editor » , c’est pas mal mais voici des idées pour améliorer le rendu de votre montage :

  • Logiciel de montage : Première Pro et Final Cut Pro sont les plus connus et performants.
  • Lumière : pourquoi pas miser sur des softbox ou tourner en extérieur.
  • Audio : le matériel audio est moins cher que le matériel vidéo, et il est presque plus important. Pour commencer, un micro cravate peut être largement suffisant.
  • Décor  : ne négligez pas l’arrière plan de la vidéo qui peut donner le ton de votre chaîne. Travaillez un fond qui vous correspond.
  • Utiliser une caméra et pied pour une vision statique.

4.Etre authentique

Vous avez trouvé LE sujet, déterminé le timing et avez toutes les clés en main pour réaliser un montage de qualité, c’est top, mais il y a un point déterminant à ne pas oublier : “l’authenticité”.

L’internaute sera d’autant plus impliqué si le sujet qui l’intéresse est évoqué par quelqu’un de sympa et d’ouvert.

  • Penser à se présenter et présenter la chaîne au cours de la première vidéo afin de créer le premier lien avec votre audience.
  • Être ouvert aux remarques et solliciter des interactions. Attention aussi à la manière dont c’est formulé. Certains YouTubers sont critiqués pour leurs interactions “artificielles”. Favoriser plutôt le “n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez”.
  • Laisser paraître votre passion pour ce que vous souhaitez transmettre.
  • Et surtout, être authentiquesouriantamical et clair (vous pouvez évoquer d’autres YouTubers qui pourraient intéresser votre communauté, c’est sympa et pertinent)

Comme exemple pour illustrer ce point, une vidéo du YouTuber Léo Duff :

Petite prévention : Se lancer sur YouTube, c’est accepter de s’exposer sur Internet, c’est-à-dire au grand public. Il faut avoir confiance en soi, savoir faire le tri entre les commentaires, et n’en retirer que les critiques constructives, il ne faut absolument pas se bloquer à la première critique.

5.Optimiser votre visibilité

J’aurais aimé vous donner le secret pour être aimé de YouTube mais malheureusement comme tout algorithme, il est difficile à déceler. Les 3 astuces les plus importantes pour être mentionné dans les suggestions de YouTube sont votre moyenne de durée de visionnage (le temps passé en moyenne par votre audience sur vos vidéos par rapport à la durée totale de la vidéo), les interactions qu’elle suscite (commentaires, relais sur les réseaux sociaux, articles, vidéos) et bien évidemment son taux de croissance. Plus ces aspects sont positifs, plus vous aurez de chance que YouTube fasse la promotion de votre chaîne pour vous, en vous suggérant…C’est une énorme coup de pouce like !

5 conseils pour vous aider à réussir vos vidéos sur Youtube

Pour vous aider à analyser les statistiques de votre chaîne, n’hésitez pas à vous connecter à « YouTube Analytics ». Cet outil vous permettra de :

  • suivre l’évolution de votre courbe d’abonnés,
  • connaître des chiffre clés tels que que le « watch time » (durée de visionnage) qui permet de mesurer la fidélisation de l’audience
  • de mesurer le CTR (Click through rate / taux de clic) c’est-à-dire le nombre de clics par rapport au nombre de fois où la vidéo sera suggérée. Ces indicateurs sont à prendre en compte sérieusement pour faire évoluer votre chaîne.

Enfin, monétiser ses vidéos est très simple, ça passe par le programme « Google Adsense ».  Il vous suffit d’inscrire votre chaîne sur le programme ; Google Adsense diffuse ensuite des publicités sur votre chaîne et vous verse un salaire tous les mois.

Pour conclure :

En résumé,  prenez soin de votre communauté, animez là, offrez lui du contenu pertinent, bien structuré et attirant, et voilà, vous êtes prêts pour devenir LE futur YouTuber de l’année.

Sources :

 

Par | 2017-03-22T18:15:12+00:00 lundi, 20 mars, 2017|Catégories : E-commerce|

À propos de l'auteur :

Chef de projet digital chez Lapeyre
Passionnée par l’univers du digital #realitevirtuelle #intelligenceartificielle

  • Anne Charlotte LE DIOT

    Il me semblait que Youtube offrait des outils de montage, est-ce que ce sont ceux qui sont cités ?

    En tout cas, c’est une plateforme d’influence à ne plus négliger aujourd’hui mais force est de reconnaître qu’elle correspond à un mode d’expression qui nécessite d’être un peu rodé si l’on veut un jour s’en servir pour avoir une vraie communauté.