Avec la Covid-19 qui crée une nouvelle normalité, nos vies sont plus que jamais numérisées.
De nombreux consommateurs étant isolés, les réseaux sociaux sont devenus une bouée de sauvetage et les utilisateurs s’engagent plus que jamais.
Selon une étude de Kantar (cabinet d’études basé au Royaume-Unis), « l’engagement dans les médias sociaux augmente de 61% par rapport aux taux d’utilisation observés habituellement ».

En déployant de nouvelles fonctionnalités d’achat au sein des applications, les médias sociaux se sont transformés en de véritables catalyseurs de business. Les frontières entre le Social Commerce et le e-commerce s’emmêlent et laissent place à des acheteurs très engagés.

Comment réussir son Social Commerce en 5 étapes ?

📌 Le commerce publicitaire

2019 est une année charnière pour le commerce publicitaire sur les réseaux sociaux.

Instagram a lancé la fonctionnalité Checkout permettant d’acheter sans quitter l’application avec 26 marques partenaires. Ce nouveau dispositif offre une véritable facilité d’utilisation aux utilisateurs. Par ailleurs, cela permet aux marques aussi bien d’augmenter leurs ventes que d’être promues sur la page Explore, élargissant ainsi leur audience.

En mars, Pinterest a lancé son outil Catalogue. A l’instar d’une wishlist, ce dernier offre la possibilité aux marques de télécharger des images saisonnières transformables en épingles à acheter. Quelques mois plus tard, l’application a introduit les annonces « Shop the Look » pour mobile.

En parallèle, YouTube a introduit des annonces de shopping sur son application mobile en novembre. Cela permettant essentiellement de diffuser les annonces en fonction des historiques de recherche sur Google.

De son côté, TikTok cherche à étendre sa présence et ses capacités commerciales en Occident. De ce fait, il ouvre des options publicitaires à destination des marques. Le bouton « Acheter maintenant » de ces publicités permet ainsi à l’audience de naviguer et d’acheter sans quitter la plateforme.

📌 La vente par l’influence

Ce n’est un secret pour personne : les influenceurs sont de grandes entreprises qui ont radicalement transformé le commerce de détail. Une étude Deloitte révèle que 47% des Millennials incluent les réseaux sociaux à leur parcours d’achat et 72% d’entre eux achètent des produits modes et beauté après les avoir découverts sur Instagram.

En 2019, les plateformes Instagram, TikTok et Snapchat ont développé la fonctionnalité permettant de lier directement certains produits à des images. Les marques ont donc la possibilité de capitaliser et de convertir le public engagé de ces influenceurs. Quant à ces derniers, ils peuvent partager les détails des produits en un seul clic, sans avoir à répondre aux innombrables DM des fans, se demandant les origines de leurs tenues.

📌 Donner du pouvoir aux acteurs du marché

Selon une étude de Poshmark,

  • 58 % des consommateurs sont à l’aise pour acheter des articles par le biais des médias sociaux
  • 75 % des consommateurs sont à l’aise pour acheter un article directement auprès d’une personne en ligne

Depop, une application de shopping social peer-to-peer dont 90 % des utilisateurs actifs ont moins de 26 ans, fusionne le commerce de revente, le contenu et la communauté avec pour cible : la Gen Z. En développant son contenu et en mettant en lumière sa communauté créative de vendeurs, la plateforme a fait des entrepreneurs de Depop des personnalités influentes, prêtes à conclure des accords de parrainage. Les jeunes utilisateurs avertis des réseaux sociaux exploitent ainsi leurs compétences entrepreneuriales pour réaliser des bénéfices sur les plateformes populaires. Ils s’inscrivent donc en de véritables faiseurs de marché au détriment d’un commerce plus traditionnel.

Ralp Lauren x Depop

Affiche publicitaire Ralph Lauren x Depop

En octobre 2019, Ralph Lauren a contacté trois vendeurs de Depop, les encourageant à se procurer des pièces d’époque pour participer à son initiative Re/Sourced, qui présente une collection de 150 pièces d’archives.

📌 « Shoppertainment » : le shopping par le divertissement

L’idée de vendre en temps réel n’est pas un concept nouveau en Occident. Il suffit de voir le succès des destinations de shopping télévisées, telles que QVC (chaine de télévision spécialisée dans le télé-achat). Cette stratégie éprouvée est toutefois en train d’être redéfinie en s’adressent à des personnes avides de contenu et qui exigent de la nouveauté, de l’exclusivité et du divertissement pour se convertir.

Live Betabrand

Capture d’écran de la rubrique « Live! » du site Betabrand

Betabrand, la marque de vêtements Millennial-friendly, présente des lives chaque semaine du lundi au vendredi. Les animateurs, qui travaillent pour la marque, guident les téléspectateurs au travers des produits clés via un flux Twitch en direct – plus conforme à la programmation quotidienne rituelle de QVC. En plus du flux en direct, une fonction de chat en temps réel permet aux fans d’interagir entre eux et avec la marque.

📌 Les stratégies de vente immersive

La Réalité Augmentée et la Réalité Virtuelle ont vu leurs taux de croissance annuel moyen s’envoler de 113 % entre 2017 et 2021. Ceci s’expliquant essentiellement par la normalisation de ces technologie par les consommateurs.

Try On Pinterest

Démonstration du Try-On

Les essais in-app de réalité augmentée avant l’achat tendent à inscrire, de manière pérenne, le consommateur dans une approche phygital. D’autant plus dans le secteur de la beauté.

Pinterest a lancé son rouge à lèvres en Réalité Augmentée Try-On en 2020, permettant ainsi aux fans de tester et d’acheter des teintes de marques partenaires.

Actuellement encore en phase bêta, Facebook Horizon est une nouvelle plateforme sociale de Réalité Virtuelle avec un parcours utilisateur interactif qui connecte les pairs du monde réel. Elle pourrait un jour permettre aux utilisateurs de faire du shopping virtuel avec leurs pairs en temps réel tout en étant à distance.

Facebook Horizon

Image officielle Facebook Horizon

Pour conclure

Dans un monde où le consommateur est en quête d’un véritable shopping immersif, vous voilà maintenant informé des derniers enjeux à ne pas louper afin de construire le Social Commerce le plus adapté à votre entreprise !

A vous de jouer !