Comment s’articule une stratégie SEO ?

Conscient des problématiques de connaissances métiers qui existent parfois dans le domaine du marketing digital. J’ai souhaité traiter cette série d’articles sur le SEO de manière à en vulgariser la matière, mais surtout afin de vous apporter un focus particulier, après un an de travail dans le netlinking, sur la stratégie d’acquisition de liens. L’un des piliers majeurs de la stratégie SEO.
Dans ce premier volet, nous commencerons par définir dans ses grandes lignes, ce qu’est le SEO. Afin de saisir ensuite l’intérêt du netlinking et la manière dont on doit procéder pour obtenir des liens de qualité.

Que veut dire le terme SEO ?

Acronyme de Search Engine Optimization, le SEO désigne toutes les actions d’optimisation permettant à un site d’être mieux référencé sur les moteurs de recherches. Cheval de bataille du marketing digital, il permet comme le référencement payant de remonter dans les résultats de recherche de Google (ou autre navigateur tel que Yahoo, Baidu ou encore Bing) augmentant par conséquent le volume de trafic généré par le site. 

Qu’est ce qui distingue le référencement naturel du référencement payant ?

À la différence de SEA (référencement payant), le SEO se veut être beaucoup plus long-termiste dans la mesure où ses actions – lorsqu’elles sont bien menées et soutenues dans le temps – permettent au site d’obtenir des positions durables sur le moteur de recherche. C’est un véritable travail de fourmis, mais c’est surtout le meilleur moyen d’atteindre des positions stable et durables sur le moteur de recherche. Par ailleurs, en se positionnant sur les mots clés qui génèrent le plus de trafic sur une requête donnée, on maximise la visibilité tout en brassant une audience de qualité. 

Comment fonctionne le SEO ?

Tout d’abord, pour bien comprendre l’intérêt des actions SEO, il faut comprendre la mécanique qui permet à Google de classer les sites dans ses résultats de recherches. Vous l’avez certainement remarqué et c’est surement la raison pour laquelle vous préférez Google à d’autres navigateurs. Il est plutôt aisé de trouver ce que l’on souhaite à travers une recherche sur le navigateur.

En vérité, cela découle d’un long travail de développement algorithmique qui permet aujourd’hui à Google d’observer un site sous toutes les coutures avant de lui attribuer du crédit. À date, il existe près d’une vingtaine d’algorithmes connus destinés à analyser différents paramètres de notre site allant de la vitesse d’affichage, à l’expérience utilisateur, en passant par la qualité/quantité de liens reçus et bien d’autres. 

Des algorithmes de classement à connaitre pour un référencement pérenne.

En effet, Google prend le soin de classer les sites en fonction de différents critères qui sont déterminés par plusieurs algorithmes du moteur de recherche. Ces algorithmes ont pour vocation d’analyser votre site sous un maximum de coutures pour le créditer ou bien le pénaliser en fonction des résultats. Ils sont régulièrement mis-à-jour et méritent une attention quotidienne si l’on veut comprendre nos évolutions / régression pour réagir au plus vite. Heureusement pour vous ce super article de webrankinfo.com est régulièrement mis à jour pour vous tenir à jour.

Malheureusement, même si Google communique parfois sur certains leviers qui permettent d’améliorer la qualité de son site. Le géant de l’internet reste flou sur ses mécanismes de classement, ce qui oblige souvent les spécialistes du SEO à avancer à taton en déterminant par eux-mêmes les actions bénéfiques pour le positionnement d’un site internet. Bien que les équipes de Google ne communiquent pas expressément sur la manière dont ils classent les différents domaines dans les résultats de recherches. Ils fournissent une large documentation, c’est à dire une synthèse de ce qu’ils souhaitent voir appliqué au sein des sites internet. Si ces recommandations sont suivies, elles impactent positivement le référencement. À l’inverse, si elles ne le sont pas, elles le dégradent et peuvent même aboutir à des sanctions très sévères de la part moteur de recherche.  

Des sanctions pour pénaliser les abus et récompenser les bons élèves.

  • Si les recommandations sont bien appliquées, on gagne des positions, donc potentiellement du trafic sur notre site.
  • Sinon, on perd des positions ou pire encore, on s’expose à de potentielles sanctions manuelles de la part de Google. Ce qui peut avoir pour conséquences la désindexation totale de notre site jusqu’à ce que celui-ci reparte complètement sur des bases saines. 

Quels sont les éléments importants de la stratégie SEO ?

« Au pays des SERP les SEO sont ROI« 

Les 3 piliers du SEO

Pyramide du SEO

SEO Onsite et Offsite – Le Netlinking – Le contenu – La technique

Parmi les recommandations de Google, on dénombre trois grandes familles d’actions destinées à améliorer la qualité d’un site:

  • Le contenu

    C’est à dire la manière dont les sujets sont traités. Est-ce que les mots-clés positionnés dans le contenu du site correspondent à des volumes de recherches intéressants ? Le contenu du site traite-t-il bien de tous les points relatifs à sa thématique et répond-t-il bien à toutes les questions que l’on peut se poser sur le sujet ? Les pages sont elles bien maillées (rattachées) entre elles ? etc. Pour aller plus loin sur la stratégie de contenu, je vous propose de lire l’article de Guillaume: « Content Marketing et référencement SEO vont de pair »

  • La technique

    C’est à dire la manière dont le site est codé et hiérarchisé. Répond-il bien à toutes les règles de conformité en matière de codage, de balisage et de vitesse d’affichage ? Ces pages sont-elles bien toutes accessibles par le moteur de recherche et leur contenu est-il correctement balisé de manière à mettre en exergue les mots-clés sur lesquels la page souhaite se positionner ? Et pour finir, le site s’adapte t-il correctement au format mobile (responsive design) ?

  • Enfin, le Netlinking.

    Une dimension du référencement plus difficile à appréhender puisque Google tient compte d’une forme de recommandation pour déterminer la qualité d’un site. En effet, plus un site est mentionné par d’autre par le biais d’un lien, plus ce site sera vu par l’algorithme comme un site de qualité, à condition bien-sur que les domaines référents soient eux même de qualités. Un point sur lequel nous reviendrons dans la partie suivante. 

Maintenant que vous savez tout sur le SEO, nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet. Ainsi nous détaillerons dans le prochain article, le « modus operandi » du chargé de netlinking et les donnés qu’il rassemble pour déterminer la puissance d’un site et son intérêt potentiel.