Les grandes entreprises hight-tech comme Facebook, Google, Sony et HTC préparent la bataille sur les casques de réalité virtuelle (Oculus Rift, Playstation VR, HTC Vive…). Quels sont les usages personnels et professionnels ? 2016 est-elle l’année de la VR ?

Nous sommes le 21 février 2016, à la veille du Mobile World Congress de Barcelone. Un homme, s’avance seul, tel un messie devant une assemblée de participants portant tous des casques de réalité virtuelle. Mark Zuckerberg, patron fondateur de Facebook, arrive tout sourire en invité surprise à la conférence de presse de Samsung. Ce choc visuel digne d’un livre d’Orwell ravive les craintes et la fascination pour ces objets qui révolutionneront peut-être nos vies.

Mark Zuckerberg à la conférence de Samsung au Mobile World Congress de Barcelone, le 21 février.

Mark Zuckerberg à la conférence de Samsung au Mobile World Congress de Barcelone, le 21/02.

L’affluence au salon international Laval Virtual qui s’est déroulé à Laval du 23 au 27 mars 2016 confirme cet engouement pour la réalité virtuelle. Avec 15 500 visiteurs professionnels et grand public, cette 18ème édition est en nette hausse par rapport à l’année dernière (1 300 visiteurs de plus sur les 5 jours ).

Ouverture du salon Laval Virtual au grand public le 26/03.

Ouverture du salon Laval Virtual au grand public le 26/03.

La VR et le grand public : l’adoption par les jeux vidéos

La démocratisation des caques de réalité virtuelle pour le grand public passe par les jeux vidéos. Pour avoir testé le HTC Vive, la sensation d’immersion, de réalisme et de fluidité dans ce monde virtuel est vraiment bluffante. Les manettes répondent extrêmement bien avec une précision sans faille.

Test du casque HTC Vive au salon Laval Virtual 2016 : une expérience de RV surprenante et prometteuse.

Test du casque HTC Vive au salon Laval Virtual 2016 : une expérience de VR surprenante et prometteuse.

Les moins restent : l’installation du matériel, le prix (899 euros en France), l’aspect pratique (objet encore un peu lourd et encombrant) et la nécessité d’avoir un ordinateur puissant.

La VR et les professionnels  : les secteurs concernés sont nombreux

C’est du côté professionnel que la réalité virtuelle se démarque. Médias, industrie, tourisme, formation… Les secteurs concernés sont de plus en plus larges. Dans l’immobilier par exemple, cette technologie est déjà utilisée par des agences pour faire visiter des appartements ou des maisons sans se déplacer.

Dans le domaine de la santé, un patient s’est vu retirer sa tumeur du cerveau alors qu’il était éveillé et plongé en immersion dans un univers de réalité virtuelle. Le casque a permis de guider le chirurgien en testant certaines fonctions cérébrales durant l’intervention. Cette première mondiale qui s’est déroulée à Angers en février dernier préfigure des actes de chirurgie toujours plus précis.

Bilan

Contrairement aux idées reçues, la réalité virtuelle ne se limite pas aux jeux vidéos. Les usages professionnels se développent dans de nombreux domaines avec des expériences de plus en plus immersives

Pour le grand public, le succès ou l’échec de cette technologie se jouera en grande partie sur les contenus proposés. Nous pouvons noter que le marché des caméras à 360 degrés se développe à grand pas en proposant des vidéos adaptées.

Pour Cécilia Lejeune, Présidente de la Virtual Association : « Si 2016 est bien l’année de l’innovation technologique, elle n’est pas encore celle des usages pour le grand public. Il manque des contenus, l’adoption se situe plutôt en 2018 et 2019 ».