La réalité virtuelle est au centre des stratégies des marques de luxe pour conquérir leur clientèle, en particulier les jeunes. Cette technologie offre aux clients des expériences inédites, aux marques de nouveaux canaux de communication, aux entreprises hi-tech, des alliances prometteuses. Les créateurs de technologies et d’objets de luxe font preuve d’audace et d’inventivité. Les premières réalisations nous font entrer dans une nouvelle étape du digital. Revue de quelques belles réussites.

Les enjeux de la réalité virtuelle : capter une clientèle plus jeune par l’innovation

Les clients recherchent plus une expérience émotionnelle qu’un produit. C’est une tendance qui se confirme, particulièrement chez les jeunes. Or, les jeunes consommateurs constitueront un segment essentiel du marché du luxe d’ici 2020. C’est une des conclusions de l’étude de Bain Compagny sur le secteur. Parmi eux, la classe moyenne chinoise, qui est toujours friande de luxe. Puis, viennent les millenials, de plus en plus connectés, curieux, sensibles, réclamant de l’innovation permanente. Enfin, les digital natives vivent dans l’immédiateté et la fluidité, et pour eux, l’hyperconnexion est innée.

Afin de répondre à leurs attentes, les marques de luxe innovent et investissent dans la réalité virtuelle.  

realite-virtuelle-definitionEn effet, cette technologie permet :                                                                                                              

  • l’interactivité ;                                               
  • une immersion ;
  • une expérience inédite ;
  • l’innovation.

 

Ces technologies provoquent beaucoup d’émotions. C’est pourquoi, le secteur du luxe s’en empare, et avec succès :

 

PRADA X PRADA utilise la réalité virtuelle pour créer une communication différenciée

Prada propose à ses clients des films en réalité virtuelle. L’objectif de la marque de luxe est de créer une communication différenciée, car les canaux digitaux sont saturés.

PRADA x PRADA est un objet unique, le fruit d’une rencontre entre l’expertise technique et la création. C’est la collaboration fine entre ces 2 univers qui a rendu le projet possible. Les canaux digitaux qui permettent aux marques de luxe de communiquer sont saturés. Elles doivent donc investir de nouveaux moyens pour se différencier et grâce à ce type d’innovations, les points de vente deviennent une opportunité pour les marques de s’exprimer , assure Antoine Cardon, directeur de l’innovation chez DVMobile.

En regardant le film, le consommateur s’immerge complètement dans l’univers de la marque. Grâce à une qualité d’image et de son à couper le souffle, il a la sensation physique d’évoluer aux côtés des égéries de la marque, parmi les matières premières, les ambiances et les codes des parfums Prada. Expérience émotionnelle très forte assurée.

Le film est visible on line ou off line. Online, il donne un avant-goût du parfum avec l’envie de se l’approprier. Off line, le client prolonge son expérience virtuelle en visitant la boutique, en s’y attardant et en achetant un parfum. Cette nouvelle forme de communication améliore l’expérience client en boutique.

L’innovation de Prada est d’avoir su combiner plusieurs solutions technologiques :

Cette nouvelle forme de communication propose une expérience digitale inédite qui associe innovation technologique et création de luxe.

Louis Vuitton : la rencontre inédite du gaming et du luxe

Pour partir à la conquête de l’expérience client, Louis Vuitton a utilisé la réalité virtuelle en alliant l’univers du jeu à celui du luxe. Pour sa campagne Printemps-Ete 2016, la maison de luxe a choisi Lightning, l’héroïne du jeu vidéo Final Fantasy XIII. 

Dans cette vidéo, façon science-fiction, Lightning évolue dans une ambiance colorée et ludique habillée des dernières créations Louis Vuitton et portant ses célèbres sacs. Nicolas Ghesquière, directeur artistique de la marque, fait là un choix audacieux et avant-gardiste. C’est un vent de modernité qu’il insuffle à l’enseigne Louis Vuitton. 

« Lightning repousse l’idée de l’héroïne au-delà des frontières classiques. Il est donc logique que la Maison Louis Vuitton explore les possibilités infinies du monde virtuel en demandant à ce personnage de fantaisie d’interpréter l’essence d’une héroïne. Il est clair que l’esthétique virtuelle des jeux vidéos est prédominante dans cette collection. Lightning est le parfait avatar d’une femme héroïque dont les actions sont si courageuses qu’elle devient iconique dans un monde où les réseaux sociaux et la communication sont imbriqués dans nos vies. », explique Nicolas Ghesquière, directeur artistique de la maison Louis Vuitton.

Avec cette innovation marketing, Louis Vuitton cible de nouveaux clients : les jeunes (15-25 ans) et les geeks. Mais les geeks seront-ils d’accord pour que leur héroïne Lightning soit récupérée par une marque de luxe ou, au contraire, deviendront-ils les nouveaux clients de cette marque ? L’enjeu est de taille. L’héroïne est adulée par plus de 11 millions de fans, dont beaucoup de Japonais, lesquels représentent le troisième marché mondial du luxe.

Pour les plus rigoristes joueurs de Final Fantasy « Lightning a vendu son âme au diable avec l’accord de son créateur japonais, Square Enix ». Mais au vu des résultats du compte Instagram de Nicolas Guesquière, qui a récolté plus de 10 000 likes, ce choix s’est avéré positif et la marque a gagné en visibilité. De plus, les fans ont exprimé leur enthousiasme et leur adhésion en apprenant la nouvelle. Certains considèrent que la campagne allait être l’une des plus cools de la décennie.

« Carmellina Claire wrote : ‘Yes !!! Too perfect !! What an unexpected combination. »

« Ems698 wrote ‘this is epic’ while yesjurkel said : This campaign’s gonna be one of the coolest for the decade. »

Un large public semble adhérer à la campagne. Pari réussi pour Louis Vuitton qui a fait de la réalité virtuelle un nouveau canal marketing.

Serge Lutens : l’immersion totale comme nouveau point de contact du parcours client

Comment attirer les clients qui désertent les arcades du palais Royal à Paris ? Par une expérience immersive totale qui met les sens en éveil. Tel est le pari technologique du parfumeur Serge Lutens.

Dans sa boutique, Serge Lutens propose un voyage virtuel qui constitue un véritable événement. Cette expérience 360° attire couples, familles ainsi qu’une clientèle jeune de 18 à 25 ans qui découvrent la marque et sa nouvelle création de la parfumerie d’auteur

Casque Oculus sur la tête et au travers d’images récoltées par des drones de très haute définition, le consommateur découvre le monde de Serge Lutens, son riad et son laboratoire de Marrakech. Guidé par le timbre et le rythme de la voix du créateur, le client plonge dans son univers.

Puis, quelque temps après, retour au réel dans la boutique. Le consommateur retrouve décor, flacons, parfums et senteurs. Il peut également renouveler son expérience en visitant le site Sergelutens.com. Qui ne serait pas tenté à ce moment-là d’acheter un parfum pour garder une trace de ce voyage inoubliable?

Cette fabuleuse aventure se prolonge dans les jardins du palais Royal. Le client avec une app mobile part à la recherche de codes, à l’instar du jeu Pokémon Go. Les plus curieux peuvent poser leurs questions à un bot qui leur répondra.

En dévoilant son univers, Serge Lutens crée une nouvelle proximité avec ses clients. Il démontre aussi que la réalité virtuelle devient un nouveau point de contact du parcours client qui maintenant passe par l’immersion totale.

Le catalogue Sabinna : essayez vos tenues en 3D

C’est une première mondiale. Chez Sabinna, le client découvre la nouvelle collection par le virtuel. D’un simple mouvement des mains, il peut se changer, essayer, composer toutes les tenues qu’il souhaite sans se déshabiller. Le choix, la personnalisation, tout se fait sur le mode de l’immédiateté. Rien d’étonnant pour cette adepte de la « mode instantanée » et du see now, buy now. Une expérience de réalité mixte qui attire une jeune clientèle.

Sabinna crée une prouesse technologique de modélisation 3D. Elle a eu recours aux technologies de Pictofit™, reconnu pour sa maîtrise de la réalité augmentée, et au casque Microsoft HoloLens

Demain, l’expérience client se fera en réalité virtuelle 4 dimensions

 

réalité virtuelle

L’installation Birdly, sur le stand MK2 VR, au salon Virtuality Paris.

Au cours des prochaines années, l’expérience ultime se fera grâce à la Réalité Virtuelle en 4 dimensions. Cette RV 4D permet, par exemple, de savourer une balade virtuelle en étant caressé par des effluves de parfum ou de s’immerger dans un spa où l’expérience est amplifiée. Ici, tout ce qui touche aux sens et ce que nous voyons sur l’image se répercute physiquement. Autrement appelé haptique (*), ce dispositif nous rapproche le plus du réel, plus d’émotions permettant l’enrichissement de sensations.

Les marques de luxe offrent à leurs clients une expérience virtuelle d’un nouveau genre pour un moment inoubliable. Alors, jeunes ou moins jeunes, n’hésitez pas à venir, des places sont encore disponibles pour ces expériences de réalités virtuelles !