Quand le Big Data chausse ses crampons

La révolution digitale et notamment l’analyse des données touchent aussi le monde du sport. En effet le Big Data est en passe de révolutionner les différents acteurs: sportifs professionnels ou amateurs, clubs et spectateurs.

L’Allemagne précurseur dans l’utilisation de la data

L’équipe d’Allemagne de foot a bien compris l’enjeu du Big Data. En effet, lors de la coupe du monde 2014, elle s’équipe d’un outil d’analyse des datas développé par la société SAP. 

Cette plateforme recueille des centaines de données à partir de plusieurs sources:

  • Des capteurs intelligents placés dans les protège-tibias et les chaussures des joueurs.
  • Des caméras installées autour du terrain qui enregistrent la disposition des joueurs sur le terrain.

De plus, une équipe de statisticiens et de data-scientists a rejoint le staff allemand pendant la durée du mondial. Le résultat de cette stratégie innovante couplée à une équipe talentueuse ? Un quatrième titre de champion du monde et un carton au Brésil avec notamment un 7 – 1 contre le pays organisateur de l’événement.

Objets connectés

L’utilisation de la data dans le monde du sport passe nécessairement par la collecte de données en amont. Comprenant cela, plusieurs start-ups se sont positionnées pour proposer des objets connectés récoltant des données sur la performance des sportifs.

Le Swimbot s’adresse à tous les passionnés de natation qui souhaitent perfectionner leur technique. Cet objet, développé par une start-up française, est disponible en modèle d’essai dans plusieurs piscines parisiennes. Le Swimbot analyse les mouvements du nageur et aide à corriger les défauts grâce à des signaux sonores.

Le Swimbot est un objet connecté à destination de tout les fan de natation

 

Mojjo est une jeune pousse française spécialisée dans l’univers du tennis. Cette start-up a développé une caméra et un logiciel d’analyse des matchs en temps réel. Joueur et entraîneur peuvent donc analyser la partie et consulter un tableau de statistiques très fourni dans l’objectif d’améliorer leur jeu.

eGull est une application à destination des golfeurs mais aussi des parcours de golf. L’application a pour objectif de prévenir les golfeurs trop lents grâce à un système de géolocalisation mais aussi de mettre à disposition du golfeur toute une batterie de données sur son jeu par le biais d’une montre connectée.

Suite à ce développement important de jeunes entreprises dans le domaine de la technologie et du sport, un incubateur spécialisé a vu le jour à Paris: Le Tremplin.

Enjeux et Freins

Le big data prend donc une place de plus en plus importante dans le monde du sport. Les enjeux de l’analyse des données sont multiples:

  • Améliorer du jeu : optimisation des performances mais aussi anticipation des blessures
  • Optimisation de l’expérience supporter
  • Remplir des stades, ce qui permet la bonne santé financière des clubs

Malgré cela, il reste de nombreux freins qui entravent le développement du Big Data dans le monde du sport.

Ainsi l’aspect humain du jeu et notamment de l’arbitrage est directement lié au sport.

Voulons-nous d’un arbitre infaillible ? Qu’en sera-t-il des longues discussions d’après match sur telle ou telle décision du corps arbitral ? La data ne risque-t-elle pas de tuer l’esprit du sport? Autant de points de vue que d’acteurs dans cet univers empli de passionnés qu’est le sport.