Dans cet article nous vous proposons de découvrir Amine Melouk, le professeur d’achat media et de marketing mobile du MBAMCI ainsi que ses enseignements clés.

Fiche d’identité

Nom : Melouk
Prénom : Amine

Métier : Directeur des partenariats stratégiques EMEA d’InMobi
(lien vers profil LinkedIn)

Expertises : Mobile, achat media

Cours enseignés au MBAMCI : « achat media » et « marketing mobile »

 

Les messages clés de son enseignement « achat media »

  • Les principaux avantages de l’e-publicité sont :
    • son potentiel d’audience : la publicité sur les media online a un potentiel d’audience 10 fois supérieur aux media traditionnels, 97% des français sont exposés au display
    • la génération d’analytics (l’analyse de performance et de ROI est précise)
    • le ciblage peut être très précis (profil, comportement, géographie, moment…)
    • la possibilité d’optimiser en permanence et en temps réel ses supports
    • les possibilités techniques toujours en évolution qui permettent une créativité (presque) sans limites
  • Toujours se rappeler que l’objectif de la publicité est de “diffuser le bon message, à la bonne audience, au bon moment, au bon prix” 
  • Afin de construire une bonne publicité il faut une bonne connaissance client ou a minima marché: “l’information dont on dispose conditionne nos choix, plus celle-ci est fine, plus nos choix sont avisés”

display-lumascape-1-638

 

 

Les messages clés de son enseignement « marketing mobile »

  • L’écosystème digital change. Il y a une réelle opportunité : le mobile bouleverse le marketing digital et le marketing en général.
    • la consommation media, les tunnels d’achat deviennent tous mobiles ou à minima impactés par le mobile.
    • Aujourd’hui les smartphones sont plus puissants que les premiers ordinateurs qui nous ont permis d’aller sur internet.
    • Le mobile est une extension du digital, c’est le web partout.
  • L’écosystème mobile est complexe, fragmenté. C’est un mix de web et de software (les applications).
  • Le marketing mobile a ses propres best practices de fabrication d’appli, de diffusion… Il ne faut pas calquer un marketing web à un marketing mobile.
  • Le mobile évolue beaucoup plus vite que le desktop car il n’a pas encore atteint son niveau de maturité.
  • L’équipement des ménages en termes de mobile devient massif. Beaucoup d’usages deviennent mobile first. On vit une transformation des usages, des équipements et de ce que font les marques. On ne parlera bientôt plus de marketing mobile mais juste de marketing !
  • Le mobile est le pont vers l’internet des objets (Internet of Things) qui en est a ses balbutiements mais qui deviendra mainstream dans pas plus tard que 3 – 4 ans.

 

Quelques liens pour mieux connaitre Amine :

  • Article récent sur la nomination d’Amine au poste de directeur des partenariats stratégiques EMEA d’InMobi : sur CB News

 

Un message perso? Une mantra?

Je suis un ancien du MBAMCI. J’étais de la promotion 2001 à l’époque où Facebook n’existait pas et il n’y avait pas d’achat de mots clés!!!!!!!!!!!

J’ai fait le MBAMCI parce que je suis tombé sur le livre de Bill Gates “La route du futur”. Je ne me voyais plus faire autre chose que travailler dans le web.

“Ce qui est fascinant dans l’enseignement sur le mobile est que ce je vous montre au moment où je vous le montre est déjà obsolète. Chaque jour est différent de ce qu’on a pu vivre l’instant d’avant »

 

Ce qu’on aime chez Amine

Il a de l’énergie à revendre, plein d’humour. Il est très accessible, répond à toutes les questions pendant et en dehors des cours. Il est toujours prêt à aider.

Et il offre le petit dej quand l’Algérie gagne un match de foot!!!