Nantes a la cote ! Labellisée métropole French Tech depuis 2014, la Cité des Ducs est devenue un élément incontournable de l’écosystème digital français. Elle offre aux startups et autres acteurs du numérique un environnement propice au développement, en favorisant l’innovation et en inculquant une dynamique positive autour des domaines clés.

Le digital occupe aujourd’hui une place primordiale dans la dynamique économique globale et est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, startups ou grands groupes, exerçant directement ou non dans le milieu de la technologie, B2B ou B2C ou B2B2C…

Les villes se battent pour se démarquer et offrir un environnement favorable aux « jeunes pousses », ou startups, avec comme objectif principal de leur permettre d’évoluer sur un terreau fertile qui leur met à disposition tous les éléments nécessaires. Il s’agit de mettre en place les infrastructures techniques et opérationnels, mais aussi de faciliter la construction d’un réseau.

En France, Paris a toujours été vue comme largement dominante sur ces sujets en raison de sa dynamique économique et son ouverture à l’international mais d’autres villes sortent leurs épingles du jeu et occupent aujourd’hui une place importante dans l’écosystème digital français. Voici ici les autres villes françaises labellisées French Tech !

Carte des villes françaises French tech

Carte des villes françaises French tech

 

C’est le cas de Nantes qui reçoit depuis quelques temps des éloges de toutes parts, vantant son environnement propice à l’évolution ! Mais sur quoi sont-ils fondés ? Quels éléments font de la ville un exemple de réussite ?

« Il fait bon être entrepreneur dans cette ville », Raphaël Suire, professeur en économie numérique à l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de l’université de Nantes.

 

1. L’accompagnement : des incubateurs nombreux et performants

 

Pour que les jeunes entreprises puissent naitre et grandir il faut que les entrepreneurs puissent bénéficier d’un accompagnement adéquate, c’est le rôle que joue les incubateurs.

Un incubateur ou « accélérateur de startup » est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. Il joue un rôle primordial dans les premières étapes de la vie des startups sur plusieurs points : logistique, conseils, et peut également participer au financement dans certains cas.

Chaque incubateur a sa formule propre et leur offre varie sur plusieurs critères comme les services proposés, leur caractère lucratif ou non lucratif, le type de projets qu’ils ciblent et les contreparties qu’ils demandent. Ils sont principalement destinés aux très jeunes entreprises ou aux projets en cours de création.

Nantes en possède un certain nombre. En voici quelques-uns.

 

Le Village by CA

Le Village by CA (Crédit Agricole) est un écosystème créateur de valeur et possède un certain nombre de pépinières de startups dans le monde. Le premier « Village » a été créé à Paris en 2014 et le réseau ne cesse de se développer depuis avec l’ouverture de structures supplémentaires dans de nombreuses villes françaises (plus de 26). Le nom est reconnu dans le milieu et il possède des relais dans 25 villes majeures dans le monde (New-York, Londres, Moscou, Shanghai, Séoul, Tokyo, Singapour…) afin d’aider les startups dans leur développement à l’international. Le Village by CA a déjà de beaux chiffres à mettre en avant : 300 startups accompagnées, 120 M€ levés, 800 évènements par an.

Le Village by CA Atlantique Vendée, situé à Nantes, a fêté ses 1 an ce 15 mars. Malgré son jeune âge, la structure comporte désormais 5 salariés et a déjà accompagné 22 startups, permis la création de 37 emplois, établi des partenariats avec 45 acteurs, levé 2,3M € et prévoit d’en lever 9M € en 2018. Un beau ratio !

 

1Kubator Nantes

1Kubator est le premier réseau d’incubateurs de France. Il propose à toutes ses startups : un accompagnement grâce à des mentors, un financement à hauteur de 25 000€ ainsi qu’un bureau. Il est déjà installé dans 3 villes françaises (Lyon, Bordeaux et Nantes) et sera bientôt présent dans 10 villes (Rennes, Lille, Marseille, Montpellier, …). 1Kubator Nantes a ouvert ses portes au printemps 2017 et n’attend qu’à accueillir de plus en plus de projets à fort potentiel !

 

NMcube

Le 23 Janvier 2018 s’est tenue la soirée de lancement de NMcube, le nouvel incubateur nantais destiné aux médias émergents. Situé dans l’enceinte du Médiacampus, ce programme d’accompagnement et d’hébergement se concentre sur 3 types d’acteurs :

  • Les individus ou structures ayant un projet de création de média d’information,
  • Les médias d’information ayant un projet de diversification,
  • Les startups, fournisseurs de solutions ou de contenus dans le domaine des médias.

Il est né de l’initiative de deux clusters (Ouest Médialab et Creative Factory), et deux établissements d’enseignement supérieur nantais (Audencia Sciencescom et Polytech).

 

Les autres structures

Il en existe beaucoup d’autres avec des caractéristiques et des champs d’actions propres : Atlanpole (incubateur régional), ADN Booster, Novapuls, IMT Atlantique, Alliance, Centrale-Audencia-Ensa, Startup Palace, Company Campus, Creative Factory, Ecossolies…

Nantes est un environnement adéquate pour le développement de son entreprise et attire même de grands noms. Robert Spiro, 33 ans, entrepreneur a succès de la Silicon Valley (sa première entreprise, Aardvark, a été rachetée 50 millions d’euros par Google et sa seconde, Good Eggs, affiche 200 salariés), a quitté San Francisco pour suivre sa femme et s’est installé à Nantes. Il a lancé avec d’autres acteurs numérique local (iAdvize, Lengow…) l’accélérateur Imagination Machine et ne cesse de vanter « l’esprit nantais ».

« Il s’agit de faire venir des porteurs de projets de tous les pays à Nantes et d’inciter les start-up locales à se déployer à l’international », Robert Spiro

Au-delà de ces incubateurs, de nombreux autres acteurs jouent un rôle déterminant dans l’écosystème des startups, comme l’association de référence la Cantine ou les espaces de co-working : le Dojo, la Terrasse, la Cordée, la Prairie…

Depuis cinq ans, pas moins de 40 nouveaux dispositifs d’accompagnement ont été recensés sur le territoire.

 

2. L’innovation : des startups pleines de potentiel

 

Toutes ces créations de structures ne sont pas le fruit du hasard et sont motivées par les belles réussites de jeunes pousses nantaises ces dernières années.

En effet, elles ont le vent en poupe : 96 millions d’euros ont été levés par des startups nantaises au cours de l’année 2017 ! Ce montant astronomique est réparti sur 31 opérations réalisées, en augmentation significative comparé aux 61 millions d’euros levés en 2016 sur 34 opérations.

Je vais vous en présenter ici 5 qui méritent une attention particulière (mais il en existe bien d’autres) !

 

Ornikar, l’auto-école en ligne

Ornikar est une startup nantaise qui disrupte le domaine des auto-écoles en proposant une formation au permis de conduire 100% digitale. Jusqu’à deux fois moins chère que la formation classique, l’offre fait des émules. Elle est présente dans 250 villes françaises et compte près de 200 000 utilisateurs. Et avec ses taux de réussite de 90% au code et 72% au permis de conduire, l’aventure n’est pas près de s’arrêter !

Ornikar a de grandes ambitions : devenir la première auto-école en ligne d’Europe d‘ici 2020. Depuis sa création en 2014, la société ne cesse de se développer et vient tout juste de lever 10 millions d’euros pour accélérer sa croissance.

 

Velco, le guidon connecté

Velco conçoit des solutions pour une mobilité plus intelligente et personnalisée. Son produit phare est un guidon intelligent et connecté contrôlé depuis son smartphone. Il est doté d’un GPS qui ne comporte pas d’écran, mais donne des indications au cycliste sur sa direction grâce à des lumières. Il dispose aussi d’un système d’alarme en cas de vol, et d’une géolocalisation via smartphone.

La startup s’est vu recevoir le prix des « Smart Cities » au CES de Las Vegas début 2018 pour ce matériel innovant (Consumer Electronic Show, salon américain d’envergure internationale consacrée à l’innovation technologique en électronique grand public). Cela lui offre de belles opportunités sur l’international et devrait lui donner un gros coup de pouce pour la suite de son développement, notamment pour faciliter les levées de fonds auprès d’investisseurs potentiels.

 

iAdvize, le marketing conversationnel améliorée

iAdvize est une pépite nantaise spécialisée dans le marketing conversationnel qui s’est donné pour mission d’améliorer et d’humaniser la relation client en ligne. Sa plateforme d’aide met en relation les internautes rencontrant des difficultés dans leur processus d’achat avec des passionnés prêts à répondre aux interrogations moyennant rétribution.

« Nous sommes très fiers d’être Nantais, on le revendique » dit-on chez iAdvize

Elle a réussi à fédérer une vraie communauté et ne cesse de croître depuis son lancement en 2010 pour compter aujourd’hui 185 salariés. Elle est également basée à Londres, Madrid et Düsseldorf. Près de 2 500 sites marchands lui font confiance, dont Cdiscount, Disney, la Fnac ou Voyages SNCF…des gros poissons. La société vient de lever 32 millions d’euros en 2017, à la suite des 14 millions d’euros déjà levés en 2015, ce qui fait un total de 46 millions d’euros.

Le magazine américain Forbes la voit même comme les 5 entreprises les plus prometteuses.

 

Lengow, la valorisation de marques

Lengow est une société spécialisée dans le marketing automation pour les sites e-commerce et conçoit des outils permettant aux enseignes de mieux exposer leurs produits sur le Web : comparateurs de prix, réseaux sociaux, places de marché, plateformes d’affiliation, retargeting, liens sponsorisés, blogs, …

Fondée en 2009, elle possède aujourd’hui plus de 3 500 clients dont des grands noms comme la Fnac, Sephora, Nespresso, Mango ou Conforama. L’entreprise basée à Nantes a également ouvert des bureaux à Paris et Munich et compte 130 salariés. Elle a des ambitions internationales notamment le développement de ses solutions sur le marché chinois. Malgré cette croissance perpétuelle, elle souhaite conserver l’excitation des débuts, et garder des valeurs fondatrices de partage et de transmission. Elle a ainsi installé un incubateur d’entreprises dans ses locaux nantais.

 

Akeneo, la gestion de catalogue produits

Akeneo est une entreprise experte dans la gestion de produits sur internet. Elle a mis au point une solution alternative à Excel et concurrence aujourd’hui le célébrissime logiciel. Son offre de base en version libre est gratuite mais les entreprises en veulent davantage, ce qui lui a permis de générer 8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016. En effet, sa version pour les entreprises est utilisée par plus de 150 clients dont Samsung, Adidas, Nuxe, Auchan, et Universal.

Akeneo emploie 90 personnes à Nantes, Boston et Düsseldorf et recrute continuellement. Créée en 2013 par des parisiens venus s’installer à Nantes pour la qualité de vie et le dynamisme économique, la société ne cesse de croître et est en voie de mondialisation : elle effectue 60% se son business aux États-Unis. Pour motiver ce développement, elle a obtenu 11 millions d’euros en mars 2017 pour sa troisième levée de fonds. Elle a même été présentée dans « Les start-up qui vaudront 1 milliard » par le magazine Challenges en mars 2018 (n°557), et est vue comme une future licorne française (une « licorne » est le terme employé pour désigner une jeune entreprise non cotée mais valant plus d’1 milliards de dollars).

 

3. La visibilité et le réseau : des évènements médiatisés qui offrent des perspectives

 

Pour alimenter cette dynamique positive, la ville organise des évènements importants qui permettent aux entreprises de présenter leur offre au public et d’élargir leur réseau professionnel, mais également d’être visible à l’échelle nationale… et internationale ? #optimisme

 

La Nantes Digital Week

La Nantes Digital Week, dont la 4ème édition s’est tenue du 14 au 24 septembre 2017, se veut le rendez-vous des cultures numériques ! Elle propose à tout un chacun (familles, étudiants, curieux et initiés) de venir participer à des temps d’échange, de réflexion, de contribution, de formation, de pratique et de création sur les sujets et enjeux liés au numérique. 110 rendez-vous se sont déroulés durant l’évènement qui a pris place de Nantes à Saint-Nazaire : conférences, expositions, concerts, workshops, débats, performances…

Voici les chiffres clés de cette 4ème édition :

Bilan Nantes Digital Week 2017 - Startups

Bilan Nantes Digital Week 2017

 

Le Web2Day

Le Web2Day est un festival organisé autour de la technologie et des startups les 13, 14 et 15 Juin 2018 à Nantes. C’est la 10ème édition de ce digital springbreak !

Lors de sa dernière édition, elle a proposé plus de 200 conférences, 300 speakers nationaux et internationaux, du networking, un concours de startups, des soirées et a accueilli plus de 5 000 participants dans un village de 3 500 m2 ! L’ambiance festive et ludique qui y règne donne à ce rendez-vous une aura particulière, qui permet d’épanouir sa curiosité et de faire des rencontres dans une atmosphère optimale et singulière !

 

Les autres évènements

En plus de ces évènements majeurs, d’autres avec des objectifs différents mais tout aussi important sont organisés comme le Maia Mater Camp ou le Possible Camp. Ils visent à démystifier l’entreprenariat, stimuler l’innovation et développer son potentiel !

En marge de la Nantes Digital Week, le Maia Mater Camp est un programme intensif et gratuit d’accompagnement à la création de startup. 20 jeunes porteurs de projets entre 20 et 40 ans se sont retrouvés durant l’été à l’ancienne caserne Mellinet pour participer à ce camp d’entraînement à l’entrepreneuriat numérique, à la discipline quasi militaire ! Il durera 3 ans entre Nantes et Saint-Nazaire.

Le Possible Camp organisé par Willa et Contrex se focalise lui sur les jeunes entrepreneuses et leur offre pendant 3 jours des formations, des conseils, des encouragements et des rencontres avec d’autres femmes pour tester leurs idées et se lancer !

 

En conclusion…

 

Les chiffres de l’écosystème numérique nantais sont flatteurs : 1 200 nouveaux emplois créés chaque année (22 000 au total), plusieurs dizaines de startups lancées et des levées de fonds exponentielles (7 millions en 2014, contre 96 millions en 2017).

Les intérêts pour les jeunes entrepreneurs de s’y installer sont nombreux. En plus de la qualité de vie et du dynamisme économique, ils font preuve de la bienveillance qui règne dans la ville et ils peuvent se distinguer plus facilement qu’à Paris.

D’autres villes françaises offrent également aux startups un écosystème propice au développement, comme Bordeaux. Manon Blondy nous en parle dans cet article : Bordeaux : une métropole numérique attractive.

 

Sources :

« Les start-up qui vaudront 1 milliard », Challenges n°557, mars 2018

http://www.lemonde.fr/campus/article/2018/02/12/o21-nantes-au-bonheur-des-start-up_5255708_4401467.html

https://www.welcometothejungle.co/articles/le-boom-de-la-tech-nantaise

http://www.nantesdigitalweek.com/nouvel-incubateur-medias-emergents/#.Wm-lt5OdUWo

http://mynantesdigital.com/

https://actus.nantes-saintnazaire.fr/article/startups-record-levees-fonds-nantes-2017

https://www.20minutes.fr/nantes/2131503-20170913-cinq-startups-font-fierte-nantaise

https://hitwest.com/news/ornikar-va-lever-10-millions-d-euros-29783

http://www.nantesdigitalweek.com/velco-recoit-prix-smart-cities-las-vegas/#.Wm-l8pOdUWo

https://www.blogdumoderateur.com/nantes-digital-week-cultures-numeriques-2017/

https://blog.1kubator.com/2017/08/programme-nantes-digital-week-startup/

https://web2day.co/le-festival/

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-web2day-vitrine-du-numerique-pendant-trois-jours-5043201

https://www.lacantine.co/les-evenements/le-web2day/

https://www.nantes.fr/home/actualites/ville-de-nantes/numerique/2017/ndweek/ndwstartup.html