Pourquoi le mobile est « king » ? La preuve par 10

Depuis plus d’une décennie, les innovations technologiques et la recherche constante de mobilité ont contribué à donner au mobile une place prégnante dans notre quotidien. En remplaçant peu à peu la radio, la télévision, l’appareil photo et même notre bon vieil ordinateur, le mobile qui – selon certains – pourrait disparaître avec l’essor de la commande vocale et l’explosion des objets connectés, semble avoir encore de belles années devant lui.

Le téléphone mobile est devenu en peu de temps un outil indispensable en termes de communication et de relations interpersonnelles et un véritable phénomène de société au niveau mondial.

– Amri Mahdi, Vacaflor Nayra, « Téléphone mobile et expression identitaire: réflexions sur l’exposition technologique de soi parmi les jeunes »

Même si les objets connectés devraient le remplacer à terme, voici dix faits qui mettent en évidence que l’ère du mobile first est loin d’être terminée, au contraire !

#1-Les abonnements mobile progressent toujours

Selon le dernier rapport d’ERICSSON, le monde compterait environ 5,4 milliard d’abonnés mobiles à la fin du deuxième trimestre 2018 1. En incluant les abonnements inactifs ou multiples, ce chiffre passe à 7,8 milliard ! Le taux d’abonnements mondiale est donc de 103 %. La barre des  1 milliard de personnes connectées à la 5G devrait être atteint à l’horizon 2020.

#2-L’App économie continue son essor

Que ce soit pour faire du sport, se divertir, s’instruire, se soigner ou trouver un emploi, les applications mobiles nous accompagnent désormais dans tous les domaines de nos vies et contribuent à développer une économie en plein essor.

 « l’App économie » mondiale ( publicité et achat in store ) pèse désormais plus de 82 milliards de dollars, et pourrait atteindre 139 milliards de dollars d’ici 2021
 – Mobile Marketing yearbook 2018

#3-Le «  Mobile first  » est devenu la règle

L’index Mobile First est une nouvelle norme de Google qui sanctionne les sites internet qui ne sont pas « mobile friendly ». Les utilisateurs effectuant la majorité de leurs requêtes sur mobile, le moteur de recherche privilégie les sites internet adaptés d’abord au mobile. Alors que depuis toujours le géant de la recherche se basait sur la version ordinateur des pages internet, c’est désormais la version mobile qui sert de référence. Si, à partir de 2015, Google encourageait fortement les éditeurs à adapter leurs sites au mobile, depuis mars 2018 cette recommandation s’est transformée en obligation pour les constructeurs de sites internet. Autre impact de l’évolution des usages: les sites web mobiles longtemps restés dans l’ombre des applications connaissent un véritable essor. Ils ont désormais la capacité de toucher un grand nombre d’utilisateurs sans que ceux ci n’aient besoin de télécharger une application.

#4-La vidéo mobile s’impose

Encore balbutiante dans les années 2010, la vidéo mobile connaît une forte croissance au point de dépasser la consommation de vidéo sur desktop. Elle dépassera même celle de la télévision auprès des plus jeunes en 2020. Signe de cette popularité, la requête « Vidéo » se classe désormais au quatrième rang des requêtes mondiales sur Google, derrière Facebook, YouTube et Google.
Évolutions de l'univers de la vidéo mobile
Évolutions de l’univers de la vidéo mobile

La publicité via la vidéo augmentée s’est porpularisée avec l’essor des applications tels Snapchat et Facebook Messenger. En exploitant les caméras des mobinautes, ces filtres sont désormais capables d’introduire les marques dans le champ de vision des mobinautes qui se chargeront ensuite de « viraliser » une vidéo ou une story auprès de leurs réseaux personnels.

#5-La réalité augmentée ouvre le champ des possibles sur mobile

La réalité augmentée (ou RA) est une technologie qui permet d’intégrer des éléments virtuels en 3D (en temps réel) au sein d’un environnement réel. Le principe est de combiner le virtuel et le réel et donner l’illusion d’une intégration parfaite à l’utilisateur.2 Elle a été créé en 1992 par l’US Air Force et contrairement à la réalité virtuelle – qui cherche à recréer le monde de façon entièrement numérique – la réalité augmentée vise simplement à améliorer ce qui existe déjà. Aujourd’hui, les marques manifestent de plus en plus d’intérêt de l’intégration de la réalité augmentée dans leur expérience mobile, compte tenu de la multitude de possibilités qu’elle offre pour valoriser leurs offres. Dans le secteur du tourisme par exemple, les applications exploitant cette technologie permettent de mettre en valeur des lieux d’intérêt comme les musées et les zoos. Ainsi, certains lieux d’attractions mettent à la disposition des visiteurs mobinautes des applications qui font office de guides virtuels. Les applications mobile de traduction instantanée devraient également devenir un « must have » pour tous les « globes trotters ».
Le smartphone est aujourd’hui l’outil le plus précieux du touriste et la réalité augmentée va lui faciliter la vie !
Dans le domaine de l’ameublement, IKEA a lancé une application mobile qui offre la possibilité d’intégrer un fauteuil, une table, une bibliothèque en réalité augmentée dans une pièce. Dans un futur proche le smartphone devrait donc permettre de meubler entièrement son appartement.

#6-La reconnaissance des objets se popularise en e-commerce

La reconnaissance de l’image, parfois associées à la réalité augmentée pour fournir une visIon en temps réel est amenée à se développer fortement dans les prochaines années. La capacité à proposer un achat « one-click » en prenant une photo du produit est séduisante et explique l’intérêt des acteurs comme shazam, google et e.bay qui ont familiarisé les consommateurs à ce type de recherche.

#7-Le paiement mobile

Tout comme la vidéo, le marché du paiement mobile est en forte croissance. Ce qui donne aujourd’hui au mobile une fonction supplémentaire : celui du portefeuille. Dans les pays occidentaux, les consommateurs donnent pour l’instant la priorité au paiement sans contact. Néanmoins en France, le paiement mobile a déjà séduit 2.3 Millions de personnes (ComScore Mars 2017). En Afrique, où le paiement par carte SIM s’est rapidement popularisé, des entreprises se sont positionnées parmi les leaders mondiaux dans ce secteur.
L’Afrique est le leader mondiale du paiement mobile
– Mobile marketing yearbook 2018 
Cependant, c’est en Asie que cette technologie est la plus développé auprès des utilisateurs. Notamment en Chine où le QR code est aujourd’hui l’un des principaux moyens de paiement. Dans l’univers du m-commerce des services tel qu’Alipay ou Wechat pay ont déjà attirés des millions de clients. Un succès qui a donné des idées aux géants américains qui depuis multiplient les nouveautés en matière de paiement mobile.

Bientôt un payement sans clic  ?

A l’instar de l’expérience Uber où la course est automatiquement débitée depuis l’application quand on arrive à destination, de plus en plus de retaillers réfléchissent à rendre l’acte de paiement le plus « invisible » possible pour le client grâce au mobile. Après avoir révolutionné le commerce en ligne, Amazon a ainsi ouvert à Seatle un point de vente Amazon Go, une épicerie connectée. Le client s’identifie en amont via une application mobile et est tracé par des caméras afin de suivre ses achats depuis son entrée dans le magasin. Plusieurs enseignes européennes ont suivi le mouvement en développant des projets pour intégrer cette nouvelle fonctionnalité basée sur le mobile dans le parcours d’achat de leurs clients.

Le paiement mobile évalué à 1000 milliards de dollars en 2016 et il devrait encore croître de 32 % en 2017 pour atteindre 1350 milliards de dollars dans le monde
– Etude Jupiter Research – 11 avril 2016

#8-Le mobile est le nouvel allié des apprenants nomades

L’apprentissage mobile (aussi connu sous le nom de M-learning, d’apprentissage nomade ) est un concept permettant de se former n’importe où et n’importe quand. Son émergence disrupte les systèmes éducatifs mais aussi le secteur de la formation en entreprises. Il s’appuie sur la généralisation des smartphones et des tablettes et a pour principal avantage sa flexibilité et son côté ludique. C’est également un mode d’apprentissage qui a fait ses preuves avec une performance pédagogique au rendez-vous pour les utilisateurs. Il est désormais possible de se former efficacement sur son mobile.

#9-Le mobile comme titre de transport

En 2017, la régie des transports de Genève s’est associée à la société française Atsukè pour permettre à ses usagers de payer leur titre de transports à l’aide d’un SMS. Le mobinaute est alors prélevé sur la facture de son opérateur mobile et reçois un SMS faisant office de titre de transport. Une innovation de plus qui démontre que l’usage du téléphone portable s’inscrit de plus en plus dans le quotidien des utilisateurs, partout dans le monde.

#10-Le vocal et le conversationnel séduit de plus en plus les marques

A l’ère du marketing mobile, les marques sont progressivement rentrées dans une démarche conversationnelle. Elles ne se contentent plus de d’interagir avec les prospects à travers la publicité ou encore le sms d’acquisition mais de poursuivre le dialogue avec leurs utilisateurs. Surfant sur l’engouement pour les interfaces conversationnelles, de plus en plus de marques proposent des chatbots.

Ces robots conversationnels sont capables d’échanger automatiquement et 24h/24 avec leurs prospects et clients. Reposant sur la technologie intelligence artififielle, ils ont été popularisés par Facebook Messenger et devraient s’intégrer prochainement dans les logiciels de messagerie natifs des smartphones.

Dans un avenir très proche, les assistants vocaux et les interfaces vocales devrait devenir le moyen principal d’interaction avec les clients via smartphones et autres appareils intelligents. D’ici quelques années, il est probable que les individus utilisent des commandes vocales de la planification du rendez-vous à la commande d’une pizza en passant la recherche d’informations sur un nouveau produit.

Dans cette perspective, la GSM association investie en partenariat avec Google dans une technologie nommée «  RCS  » pour standardiser et  déployer cette fonctionnalité sur des centaines de millions de smartphones à travers le monde.

 

Pour aller plus loin :
1 artefacto-ar.com
Sources : 
– Mobile marketing yearbook 2018
– Amri, Mahdi, et Nayra Vacaflor. « Téléphone mobile et expression identitaire : réflexions sur l’exposition technologique de soi parmi les jeunes », Les Enjeux de l’information et de la communication, vol. volume 2010, no. 1, 2010, pp. 1-17.
– https://www.solutionscommerciales.fr/negociation-commerciale-chatbot-futur/
– https://www.generation-nt.com/impact-realite-augmentee-virtuelle-actualite-1947241.html
– https://www.a6telecom.fr/actus/7-8-milliards-d-abonnes-dans-le-monde/
Credit photos et vidéos :
Viviane KOUBIA
 Youtube.com
 Infographie par Paule Flora KOUAME

À propos de l'auteur :

Etudiante en Full-Time MBAMCI Promotion 2019, je suis diplômée d'un master en Information-Communication à l'université Lyon 2. En me spécialisant en Marketing Digital et commerce sur internet, je m’intéresse plus particulièrement au mobile marketing,au M-commerce, à l'E-commerce ,à la gestion de projet digital et au consulting.

Un commentaire

  1. Yves Roland Kouassi 5 mars 2019 à 19 h 04 min - Répondre

    Vraiment instructif !
    Chapeau Flo !
    Je suis sous le charme…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

kayseri escort aydın escort denizli escort çanakkale escort bursa escort