5 entreprises sélectionnées et 300 secondes de présentations pour chacune : voilà l’idée d’une session dynamique des Miscrosoft Techdays 2015 qui avait pour but de faire connaitre des startups françaises avec un point commun : le programme Microsoft Ventures.

Ils sont jeunes fondateurs et dirigeants d’entreprises. Ils sont  passés l’un après l’autre pour présenter aux participants et aux journalistes Thank you MotionAirdoc,  TokyWoky, vigiglobe et CONTEST’ n CO. Ils ont développé des solutions de gamification de la communication interne, d’interactivité entre acheteurs en ligne, de dématérialisation et de personnalisation des brochures. Ils nous ont parlé de Digital, d’objets connectés et de big data.

Toutes ces entreprises ont toutes été soutenues par le programme Microsoft Ventures.

Le programme Microsoft Ventures

Lancé en 2013, cet accélérateur de startups est un réseau présent dans sept pays à ce jour.

Le programme de 3 mois met à la disposition des fondateurs sélectionnés un plan de coaching pour les amener à concrétiser leurs idées et à choisir un « business model ». Il leur donne aussi la possibilité de présenter leurs projets afin de lever des fonds et de trouver des clients.

Plus de détails sur le programme Microsoft Ventures

Microsoft Ventures en France

  • La sélection de la sixième promotion française est en cours depuis ce matin.
  • La troisième « Demo day » tenue en février 2015 en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du numérique, était l’occasion pour cinq startups françaises de présenter leur projet devant plus de 70 des TOPs investisseurs européens. Tous les événements de Microsoft Ventures.
Interview de Jean ferre sur le Journal du net :Une diversité dans les technologies utilisées par les Start-up

Une diversité dans les technologies utilisées par les Start-up

Retrouver l’interview complète sur le Journal Du Net

Mon coup de coeur : Airdoc Solutions

Airdoc Solutions est une startup créée en 2013 par Maïlys Atezoué et Matthieu Leventis.

Cette entreprise propose aux professionnels une solution de dématérialisation et de personnalisation de la documentation et destinée à la gestion des événements tels que les salons professionnels.

Grâce à un bracelet connecté, chaque visiteur a accès à une documentation ciblée et personnalisée : documentation de conférences auxquelles il aura assisté par exemple ou dans une langue qu’il comprend. Il recevra aussi sur sa messagerie son parcours complet dans le salon.

Le même système permet aux organisateurs d’avoir un rapport sur la participation aux différentes sessions de l’événement et sur la consultation des participants des documents transmis. Sans compter que cette solution permet aussi d’économiser du papier et, on peut l’espérer, de sauver quelques arbres.

Logo-Airdoc airdoc-equipe-Maïlys-Atezoué-et-Matthieu-Leventis

Maïlys Atedzoué a bien voulu répondre à mes questions

Hanane : Comment avez -vous eu connaissance du programme Miscrosoft Ventures ?
Maïlys : Grâce à la startup Track.tl que nous connaissons bien et qui faisait partie de la promotion précédente (promotion 2).
Hanane : En quoi Le programme Microsoft Ventures vous a-t-il aidé?
Maïlys : Les intervenants réguliers nous ont entraîné à pitcher et ont nourri notre vision. Microsoft nous a permis de rencontrer un nombre impressionnant d’entreprises, notamment des grands groupes de secteurs variés. C’est via eux que nous avons trouvé plusieurs de nos premiers clients, le groupe La Poste notamment.
Hanane : La distinction dont vous êtes les plus fiers ?
Maïlys : Nous sommes fiers d’avoir été deux années consécutives lauréats du Concours National de Création d’Entreprise du Ministère de la recherche, en catégorie Emergence (2013, subvention 45K) puis Création-Développement (2014, subvention 150K), qui récompense des programmes de r&d d’entreprises innovantes. Cette dernière catégorie nous apporte une réelle reconnaissance publique, 54 projets seulement étant lauréats parmi 1314 dossiers candidats.
Demonstration-stand-de-la-solution-airdoc

Démonstration bracelets Airdoc

Hanane : Dernière question : êtes-vous ecolo dans l’âme ou le projet Airdoc est-il un moyen pour vous de répondre à un besoin marché?
Maïlys : Je ne dirai pas que nous sommes écolos dans l’âme mais nous faisons partie de la génération Y qui est plus sensible à l’enjeu environnemental et que la clé est pour commencer à faire bouger les choses est de réaliser des projets « win win » sur le plan économique et environnemental.