Métiers digitaux dans le secteur tertiaire.

Vous avez trente – quarante – cinquante ans… Vous travaillez dans le secteur tertiaire. Vos études sont terminées depuis plusieurs années. Vous avez une solide expérience. Vous êtes considéré comme un professionnel avec une certaine expertise dans votre dоmainе. Vous êtes respecté par vos clients et vos partenaires.

Mais aurez-vous votre place dans le « robot-futur » ? 

Pourrez-vous garder demain ce que vous avez aujourd’hui, si :

  • Vous n’avez pas une formation d’ingénieur !
  • Vous ne savez pas coder !
  • Vous ne maitrisez pas les algorithmes !

Dans mon article d’aujourd’hui, je vais présenter la situation actuelle des non digitaux. Dans mes publications à venir, je passerai en revue les différents métiers du digital qui pourraient intéresser des spécialistes en VENTES, MARKETING, DEVELOPPEMENT DE PRODUIT et SERVICE CLIENTS. Nous verrons également quels outils vous manquent et quels sont les choix de formation qui vous permettront de les obtenir.

Au cours des dernières années, plusieurs séries d’innovations ont bouleversé les marchés, les entreprises et les emplois : le Cloud, l’Intelligence Artificielle, le Machine-learning, la Blockchain, SaaS, l’Internet des Objet, l’E-commerce etc. Selon McKinsey, d’ici à 2030, 60% des emplois existants auront été partiellement ou totalement remplacés à cause de l’explosion de ces nouvelles technologies. Les compétences dans le domaine du digital sont déjà devenues une base indispensable demandée par les employeurs dans presque chaque annonce de travail.

Secteur tertiaire 4.0. Blog Polina Kapshai

Nous sommes les témoins de la digitalisation des métiers. Et nous nous demandons s’il y a une place pour nous aujourd’hui et, ce qui est encore plus important, s’il y a aura une place pour nous demain.  Chacun d’entre nous s’est posé des questions sur son avenir :

  • Si un jour je perds mon travail, pourrai-je en trouver un autre ?
  • Combien de temps vais-je pouvoir garder mon travail?
  • Conserverai-je un domaine d’expertise dans ma branche ?
  • Est-ce que les nouveaux jeunes employés vont me respecter ? Mon métier, existera-t-il dans le futur ?

Ne trouvant pas de réponses à ces questions, nous avons peur de tous les changements qui interviennent au sein de l’entreprise : optimisation, automatisation, «cloud»isation, digitalisation… beurk! Quels mots insupportables !

Consciemment ou non, nous résistons aux réformes, de peur de rester à l’écart. Nous n’embauchons pas de jeunes talents pour ne pas avoir l’air incompétent face aux nouvelles technologies. Nous nous cachons derrière de lourdes procédures et des tonnes d’instructions. Nous nous servons de la hiérarchie pour poser des barrières infranchissables.  Et nous croyons, à tort, que toutes ces mesures vont nous protéger du futur. Mais un jour, tôt ou tard, notre défense ne tiendra plus et nous nous retrouverons seuls, sans armure, abandonnés dans l’océan du digital.

Combien de temps allons-nous encore continuer à essayer d’échapper à la réalité ? Serait-il plus intelligent de nous y préparer dès aujourd’hui ?

Il existe des métiers digitaux où il n’est pas nécessaire d’avoir une formation d’ingénieur ou de développeur.

Imaginons une entreprise qui développe un logiciel. Y a-t-il une place pour vous, si vous ne savez pas le faire ? La réponse est OUI ! Pour élaborer un logiciel, il est évidement obligatoire d’avoir des développeurs qui maitrisent le code. Mais il faut également :

  • planifier les étapes/ le budget/ les délais de production ;
  • garantir la fiabilité et la qualité du produit ;
  • optimiser l’efficacité de la production.

Et c’est là que votre expérience en management et en développement de produit (dans n’importe quel domaine) pourrait être très précieux.

Un autre exemple : une boutique on-line qui propose des produits ou des services. Il faut avoir des gens qui soient capables de développer les ventes en ligne. Et vous pourrez le faire après avoir appris quelques méthodes de pointe.

Ventes e-commerce et m-commerce France

Les ventes e-commerce et m-commerce en France 2008-2017

De plus, chaque entreprise a besoin d’avoir un suivi clientèle. Aujourd’hui, même cette activité est très digitalisée. Mais derrière les outils/les logiciels, il y a toujours un être humain qui comprend les clients, qui a l’expérience de la relation et du partenariat. Et si le côté technique s’apprend, le côté humain est à la fois inné et acquis avec l’expérience. Aujourd’hui votre travail est lié à la relation clientèle ? Soyez sûr que vous avez un métier qui existera toujours !

Métiers digitaux dans les domaines Ventes, Développement, Service Client et Marketing

Suivez mon blog ! Je vous donnerai bientôt plus de détails sur les métiers digitaux qui pourraient vous convenir (un article par domaine). Je vais également vous recommander des formations en digital où vous pourrez obtenir les compétences nécessaires et justifier de votre niveau, via une certification.

 

 

Lecture complémentaire :

http://www.pole-emploi.org/accueil/actualites/infographies/les-metiers-du-numerique–quelles-opportunites-demploi.html?type=article

https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-emploi-numerique/

https://www.mckinsey.com/featured-insights/future-of-work/jobs-lost-jobs-gained-what-the-future-of-work-will-mean-for-jobs-skills-and-wages

https://medium.com/world-of-opportunity/leveraging-the-power-of-digital-jobs-c2d106bfcad9

https://www.tourmag.com/Quel-est-le-job-le-plus-payant-dans-le-tourisme_a100363.html