Cette année, le MBA spécialisé Marketing digital et Commerce sur Internet (MBA MCI) de l’Institut Léonard de Vinci fête ses 20 ans : 1999-2019 !

Un anniversaire dignement fêté à l’occasion d’une soirée organisée le vendredi 7 juin à la Maison de la Chimie #MBAMCI20ans

La communauté #MBAMCI, c’est plus de 1000 professionnels du marketing, de la communication, de la publicité et du digital en général, qui travaillent au sein de grandes entreprises françaises et internationales, d’agences digitales, de cabinets de conseil, de startups, de médias spécialisés… sans oublier ceux qui se sont lancés dans l’entrepreneuriat #MêmePasPeur #LetsGoDigital

Alexandre Stopnicki, le directeur pédagogique du MBA MCI, revient sur ces 20 ans de formation de « e-talents », les talents du marketing digital et du e-commerce.

Quel bonheur de voir autant de visages connus dans cette salle ! C’est étonnant et c’est assez bizarre. Pour commencer je souhaite vous remercier et vous souhaiter la bienvenue au nom du président de l’Institut Léonard de Vinci, Driss Aït Youssef, et de moi même. Nous sommes évidemment très fiers d’organiser cette soirée pour vous et de participer à cette soirée anniversaire.

Habituellement je préfère parler sans support mais ce soir je ne vais pas y arriver, donc évidemment avec toute cette salle remplie de bienveillance, comme j’en suis sûr, je ressens les bonnes ondes et j’ai besoin d’un texte de support. Je suis suffisamment ému pour ne pas tenter l’exercice de le faire sans filet. Aussi j’ai décidé de lire et de partager ce texte avec vous.

J’ai commencé par demander à ma copine Alexa si elle pouvait, et à Siri aussi d’ailleurs, me préparer un document spécifique pour mon discours. Et j’ai obtenu un message que vous avez déjà tous entendu : « Désolé Alexandre, je ne connais pas et je ne comprends pas ce que tu me demandes ».

Donc avec ces 20 ans évidemment, peut-être que vous le savez, nous célébrons aujourd’hui les noces de porcelaine du MBA MCI. Des noces de porcelaine. Le temps passe. Le temps passe très vite. Peut-être trop vite. Que de chemin parcouru. Que de talents formés et combien d’opportunités créées pour dynamiser sa carrière grâce au moteur électrique du MBA MCI, qui je le rappelle est 100% non polluant. Plus de 1000 talents sont sortis des rangs de la formation du MBA MCI. Vous êtes à n’en point douter aujourd’hui, chers MCI, ces acteurs incontournables du monde digital.

L’année prochaine, nous allons continuer à réaliser des portraits sur le blog du MBA MCI. Et si vous le souhaitez, n’hésitez pas à proposer votre candidature qui sera bien évidemment la bienvenue.

Alors qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ? Vous connaissez peut être le refrain. Mais effectivement il y a 20 ans, je tiens à saluer Jean-Paul Emeti et Vincent Montet, qui d’ailleurs est dans cette salle, d’avoir eu la bonne idée de créer une formation au multimédia. « Multimédia », c’est comme ça qu’on disait à l’époque. Et depuis, 20 ans de formation, et il ne se passe pas une journée sans que les équipes pédagogiques travaillent sur l’amélioration du parcours et des techniques pédagogiques.

Etre des cordonniers bien chaussés est une des ambitions du MBA MCI. Pour y arriver nous travaillons en mode agile et nous challengons le parcours pédagogique avec l’aide de notre comité pédagogique, des intervenants et aussi surtout en rencontrant les entreprises qui recrutent et tous les acteurs du monde des RH. Nos objectifs sont clairs : vous aider à mieux vous connaître, à mieux décoder le monde numérique et ses opportunités, à choisir un métier et une carrière épanouissante. Pour donner toujours plus de sens à votre formation, nous avons adopté plusieurs hashtags qui, au fil des années, prennent de plus en plus de sens : les célèbres #Bienveillance et #MêmePasPeur !

Au MBA MCI, il n’y a pas de profs. Il n’y a que des professionnels passionnés qui partagent leurs connaissances, leurs compétences et leurs expériences.

Autre méthode pédagogique du MBA MCI bien connue : le « learning by doing » avec les célèbres compétitions d’étudiants appelées e-MCO, des missions de conseil opérationnel, qui font travailler avec vigueur et passion les étudiants sur des cas réels et qui sont apportées par des entreprises de tout type : CAC40, GAFAM mais aussi des startups et des toutes petites PME. Je dois vous avouer, puisque que nous sommes entre nous ce soir, qu’il n’est pas rare de voir que les entreprises qui nous confient des missions, soient sincèrement impressionnées par la qualité des recommandations faites par les étudiants. J’arrive parfois à plaindre le sort réservé aux agences après nos missions. Les Full Time de cette année savent de quoi je parle. Il nous est même arrivé parfois qu’un dirigeant d’un grand groupe soit « fâché » avec nous… mais du simple fait que nous n’ayons pas trouvé un créneau pour organiser une nouvelle mission après trois années consécutives ! Alors je vous rassure, la personne à laquelle je pense en ce moment et à laquelle je fais référence sera avec nous l’année prochaine pour nous proposer une autre mission.

Pour les Part Time, l’exercice des thèses professionnelles est souvent perçu au début comme une tâche éprouvante et inaccessible. Mais, heureusement, après la délivrance de la soutenance, la thèse pro apporte une source de satisfaction et devient un extraordinaire tremplin pour un parcours professionnel. Certaines thèses sont si qualitatives qu’elles trouvent même une nouvelle carrière en étant publiées et commercialisées. Il y en a certains dans la salle qui ont suivi ce parcours bien évidemment.

Alors ce soir, je vous remercie d’être venus si nombreux et d’être arrivés à l’heure presque tous aujourd’hui, ce qui n’est pas toujours le cas dans les classes pour être honnête ! Mais il n’y aura pas de e-punition… pas ce soir !

Merci d’avoir préféré cet événement à celui du long weekend prolongé et de faire la fête avec nous pour ces 20 ans. Au fait, je lance un challenge parce que vous êtes tous des MCI dans cette salle ou quasiment tous : y a-t-il un volontaire pour monter sur la scène maintenant et faire immédiatement son Digispeech ? Je plaisante, je plaisante, ne vous inquiétez pas !

Vous êtes tous des e-talents. Pour devenir des e-talents, vous avez tous relevé de nombreux défis avec succès. Mais c’est quoi être un e-talent ? Normalement vous allez vous reconnaître dans la même définition que je vais vous proposer maintenant. Un e-talent ou une e-talente, c’est une personne qui développe en permanence des compétences : hard skills et soft skills.

Elle est capable d’anticiper les changements, d’apprendre vite et de s’adapter. Elle n’hésite pas à sortir de sa zone de confort pour se challenger. Elle comprend les innovations et les utilise avec pertinence et agilité. C’est aussi quelqu’un qui cherche toujours à trouver des solutions en conservant suffisamment de neurones pour ses hashtags préférés que sont #Bienveillance et #MêmePasPeur. C’est aussi sûrement une personne capable de prendre, de comprendre qu’il ne faut pas abuser du mot jamais.

Jamais je ne ferai mes courses sur Internet… Amazon.

Jamais je n’achèterai un téléphone avec un écran tactile… iPhone.

Jamais je n’utiliserai une application pour trouver mon chemin… Waze

Ça, ça vous rappelle aussi quelque chose peut-être ?

Jamais je ne logerai dans l’appartement d’un autre… Airbnb

Jamais je ne partagerai ma voiture avec un inconnu, oui, ça paraît bizarre ça… BlaBlaCar

Jamais je ne pourrai devenir en un an un talent du digital… MBA MCI

Jamais je n’effecturai des recherches sur un autre moteur de recherche que Google… alors là je dis Qwant, et vous verrez tout à l’heure, on aura la chance et l’honneur de recevoir Eric Léandri le PDG de Qwant !

Vous voyez bien que dans le monde digital, il est préférable de ne pas poser la question du « jamais » mais plutôt se poser celle du « quand ».

Merci à tous ceux qui rendent possible cette aventure du MBA MCI. D’abord vous, les étudiants, en tout cas ceux qui ont été étudiant il n’y a pas si longtemps, vous qui nous avez accordé votre confiance en suivant cette formation.

Merci à tous les professionnels du marketing et de la communication digitale qui travaillent ou ont travaillé avec le MBA MCI et ils sont très nombreux. Merci à toutes les entreprises qui ont eu la bonne idée d’engager les meilleurs e-talents de France, les e-talents du MBA MCI.

Merci à tous les intervenants du MBA MCI, qui assurent des cours, des conférences VIP #VeryInternetPeople, et des masterclass !

Merci à toutes les équipes administratives. Merci à Jennifer Faisca et à Elodie Gacon, et une mention spéciale évidemment pour Diane Pedro qui est dans la salle et qui a su œuvrer pour le bien être des étudiants durant de nombreuses années.

Merci aussi à la « team e-pédagogie » qui travaille dans l’ombre pour améliorer sans cesse les programmes : Frédérique Gerson, Julien Deschildre, Paul Sonilhac et les autres.

Merci à Christophe Dané aussi pour son aide précieuse à travers tout le parcours pédagogique que l’on crée depuis de nombreuses années et pour son soutien précieux sur la création et le suivi des thèses.

Un triple merci à Louis Duroulle. Je ne le vois pas mais il ne doit pas être très loin, également diplômé du MBA MCI et aujourd’hui directeur pédagogique adjoint. Merci pour son investissement, son énergie débordante et ses qualités humaines et de communicant !

Merci aux différents présidents de l’association alumni qui se sont succédés : Didier Calloc’h qui est justement dans la salle aussi. Merci évidemment à Thierry Pires, qui a repris le flambeau entre 2017 et 2019, et je tiens à saluer aussi l’arrivée du nouveau président qui s’appelle Fabrice Cadiou et qui nous fera tout à l’heure un petit pitch. Vous aurez l’occasion, du coup, de l’entendre et de pouvoir participer d’autant plus à cette association.

Merci à Emmanuel Peter qui est dans la salle aussi pour les synergies mises en place avec l’IIM et puis pour quelques conférences passionnantes dont il a le secret bien évidemment.

Merci à notre président Driss Aït Youssef, le président de cette formidable école, qui a su accorder une confiance sans faille pour construire tous ces programmes.

Alors nous allons enchaîner maintenant avec tout de suite un certain nombre de tables rondes mais avant je vais avoir le très grand plaisir d’accueillir quelqu’un que vous connaissez tous et qui s’appelle Frédéric Cavazza.

Et si vous le connaissez bien, pour moi en tout cas, c’est peut être la seule personne que je connaisse dans mon entourage, je lui donne le challenge avec un hashtag, un mot clé peut-être qu’il ne connait pas et je lui laisse trois jours. Il revient avec un livre, un livre complet, et il va vous faire part de son talent dans quelques minutes d’orateur et je lui cède tout de suite la place.

Merci à vous et on se retrouve pour faire la fête bien-sûr après toutes ces conférences. Restez avec nous. On aura l’occasion d’échanger sur plein de choses. Encore une fois merci ça me fait vraiment très chaud au cœur de vous avoir dans cette salle et de ressentir autant de bonnes vibrations avec des visages souriants qui se disent : « C’est vrai, c’était y a pas si longtemps que ça, tout ça, je l’ai vécu et c’était fort ! »

Je parlais tout à l’heure avec quelques étudiants. L’un d’entre eux m’a dit une chose plutôt sympathique : « Je ne me rendais pas compte Alex… quand on était là, tu nous cassais un peu les pieds. C’est dur, tu nous forçais à faire des choses. Et puis maintenant avec le recul ça fait deux ans qu’on est sorti de là et j’ai l’impression qu’on a appris exactement ce qu’il fallait apprendre pour être un e-talent. » Merci à la personne qui m’a dit ça. Franchement ça fait partie des plus beaux messages qu’on a envie d’entendre quand nous on donne toute sa passion et son énergie à cette formation qui est absolument magique grâce à vous. Merci encore.