NASA, ESA et CNES tous sur Mars !

Cher cousins, cousines : 8372, c’est le nombre de photos que nous avons déjà reçu de Mars.

Le 18 février 2021 après plus de 6 mois de voyage depuis la Terre, le rover Perseverance s’est posé sur mars.

Cette mission hors du commun commandée par les équipes d’ingénieurs de la NASA, de l’ESA et du CNES a pour objectif d’aller explorer la planète rouge et de nous dévoiler ses secrets. Ce rover est avant tout une belle vitrine d’exposition de l’avancée scientifique spatiale et une fierté française. En effet, la « SuperCam » notre « reporter spatiale » est Française, et même Toulonnaise ! 🇫🇷

Et tout comme st thomas qui ne croyait que ce qu’il voyait, la SuperCam nous permettra d’obtenir des preuves visuelles de notre exploration.

Avec l’hélicoptère Ingenuity c’est aussi la première fois qu’un robot volant se trouve sur une autre planète que la Terre.

Intéressons-nous maintenant à la stratégie marketing autour de cette exploration. Nous évoquerons ici trois types de Marketing : 1 le marketing digital de la NASA, 2 le marketing géopolitique autour de Perseverance et plus largement au 3 marketing du business spatial.

Marketing digital de la NASA.

Tout d’abord, il est important de noter que la NASA est une agence gouvernementale publique. Pour autant, elle a su utiliser habilement les codes d’une stratégie de marketing digital d’une entreprise privée.

En effet, elle adopte une stratégie dite « multicanale » en exploitant parfaitement les différents supports de communication. La NASA est présente sur Twitter, Youtube, Instagram, Pinterest, LinkedIn et toutes les différentes plateformes. Elle ne se contente pas de créer qu’un seul contenu et de le « repost » sur tous ces réseaux. Bien au contraire, elle créée un contenu spécifique par support adapté à l’Adn de chaque plateforme.

Par exemple, sur Youtube la NASA communique en publiant une vidéo 360 de mars depuis Perseverance. Sur Twitter, haut lieu de la communication direct, Perseverance prend le pronom personnel « je » pour s’exprimer via un compte qui lui est dédié. L’objectif de la NASA était de réaliser une communication « Incarné » et inclusive, pari qu’elle a réussi à tenir avec succès.

Fun fact : Mars n’a pas la même composition atmosphèrique ce qui fait que les db ne se diffuse pas pareil. Pour s’entendre normalement il faudrait crier l’un en face de l’autre.

Marketing géopolitique.

« L’espace est un échiquier où chaque pion représente un pays qui a sa partie à jouer. » (CharlotteB)
En effet, l’espace est un véritable lieu d’influence. Dans l’opération Perseverance, chaque pays a utilisé sa stratégie de marketing propre afin de peser dans la géopolitique mondiale.
En France par exemple, on a observé que le gouvernement ainsi que les tabloïdes ont beaucoup communiqué sur le rover et la SuperCam d’origine française.
Pour la France, cela était une opportunité de rayonner à l’international. L’ESA s’est également félicité de la réussite de cette exploration sur les réseaux afin de démontrer que l’Europe pouvait être pionnière en matière spatiale.
Dans cette même optique, l’agence spatiale Française (CNES) a également réalisé une belle opération de communication en invitant le Président de la République, le gouvernement ainsi que des journalistes à regarder l’arrivée en direct de Perseverance sur Mars. Pour le CNES, le message à faire passer était que : « nous français, nous sommes capables d’être partie intégrante d’une mission spatiale internationale. ».
Nous pouvons donc observer que cette opération a été une réussite marketing pour la France.

Marketing du business spatial

Il y a une nouvelle stratégie marketing business est en train de se développer en matière spatiale.
En effet, grâce à ses démonstrations technologiques, les agences spatiales incitent les particuliers à investir dans l’exploration.
Avec ses fonds récoltés, les agences pourront financer la recherche et développer de nouvelles avancées scientifiques.
La stratégie marketing « business » utilisée ici consiste à diffuser le message qu’il sera bientôt possible pour les particuliers de se rendre dans l’espace.

Plusieurs exemples existent déjà notamment avec Virgin Galactique qui propose des tours dans l’ionosphère ou avec multi milliardaire japonais partant faire du tourisme spatial avec la mission « DearMoon » autour de la lune avec SpaceX et la Jaxa.
C’est aussi le cas du prochain film Mission Impossible (peut-être retardé par les Russes) qui sera tournée en partie dans l’ISS.

Cette stratégie marketing des agences est une stratégie sur le long terme.
Et, peut-être qu’un jour, avec cette stratégie, nous verrons des présidents jouer leur campagne électorale sur la réussite minière d’astéroïdes ?

Si cet article vous a plu ou intéressé sachez que je suis disponible pour discuter de ce sujet sur mon : Twitter !

Source :

https://mars.nasa.gov/mars2020/
https://cnes.fr/fr