La société Wimi (solution de travail en équipe pour les entrepreneurs et PME), va sortir en septembre son dernier livre blanc en anglais intitulé : « How Cloud Services Save Time… or Not ? »

whitepapercoverJ’ai eu l’autorisation de diffuser ce livre blanc en avant première sur le blog de notre MBA! Vous pouvez donc le télécharger ici:

Télécharger le livre blanc Wimi

Je vous propose de lire dans cet article quelques enseignements clés de ce livre blanc sur les avantages du cloud d’une part et sur les bons réflexes à avoir lors de son passage au cloud d’autre part. Bonne lecture!

 

Le Cloud : gains de productivité, flexibilité des modes de travail et acceleration des projets.

La centralisation des données en cloud réduit la complexité du partage d’information et permet d’éviter des coûts cachés dans l’organisation (fichiers perdus ou mauvaise version d’un fichier…)
WIMI_illu1

Les solutions cloud permettent de mieux gérer son temps. La flexibilité offerte par l’accès à ses outils de travail en cloud et les solutions de gestion de projets permettent d’éviter les temps morts et de maximiser la productivité des équipes.

Les outils collaboratifs ouvrent la voie à de nouvelles méthodes de travail inimaginables il y a encore peu de temps. Certains outils de productivité permettent la collaboration en temps réel et la synchronisation. C’est une vraie révolution avec laquelle il faut compter.

Le cloud permet d’adopter des méthodes de travail agiles et entrepreneuriales, et ainsi d’atteindre ses objectifs plus rapidement. Le cloud permet aux entreprises d’adopter les méthodes flexibles des entrepreneurs pour développer plus rapidement leurs activités.

 

Passer au cloud : y aller pas à pas, tester et impliquer tous les membres de l’équipe.

On peut avoir de grandes ambitions pour son passage en cloud, mais mieux vaut y aller pas à pas : gagner peu à peu en puissance en essayant plusieurs solutions et impliquer ses collaborateurs dès les premières phases du projet (surtout les digital natives). Le cloud reste une technologie nouvelle. Certains services cloud sont encore peu matures et votre organisation n’est pas encore rodée à l’usage du cloud. N’essayez pas d’intégrer toutes les fonctionnalités possibles dès le début. Choisissez des solutions simples.

WIMI_illu2On a tendance à chercher le maximum de sécurité pour ses données. Or, le mieux est l’ennemi du bien. En effet plus on cherche à optimiser la sécurité, plus il faut implémenter des règles complexes. La complexité limitera l’usage et incitera au contournement de ces règles, ce qui est donc contre-productif. Il faut donc chercher à optimiser le couple sécurité – simplicité.

Le passage au travail collaboratif et à la communication via le cloud nécessite de nouveaux modes de travail. Les départements d’une même organisation ne peuvent plus être en compétition et doivent travailler de concert. Notons cependant que les outils collaboratifs ne sont pas la solution ultime à la gestion des équipes. Ils ne résolvent pas les éventuelles difficultés de ressources humaines.

Attention dans son choix de prestataire. Les services cloud sont généralement fournis par des sociétés encore jeunes. Or vous avez besoin d’un partenaire sur la durée pour gérer et sécuriser vos données dans le cloud. Assurez-vous que les services avec lesquels vous contractez donnent des signes de longévité.

On peut être tenté de créer une solution sur-mesure pour son organisation. Toutefois, le sur-mesure va à l’encontre des valeurs fondamentales du cloud que sont, à l’origine, le partage des ressources informatiques et par extension le partage de ressources techniques. Corolairement, les solutions on-shelf permettent de bénéficier des dernières évolutions technologiques et des nouvelles fonctionnalités développées en temps réel. Evaluez concrètement vos besoins en cloud avant de développer un projet sur-mesure.