Les Robots en Restauration : aux fourneaux et en salle !

L’intelligence artificielle nourrit la restauration de demain avec les bots, les sciences cognitives et les robots. C’est des robots que nous allons parler aujourd’hui. La robotique envahit notre quotidien et nos cuisines mais aussi nos cafés et nos restaurants. Ces robots nourris à l’intelligence artificielle (IA) connaissent un fort développement aux Etats-Unis et en Asie pour robotiser la restauration de demain. Des essais concluants ou pas, la robotisation avec l’automatisation des tâches de l’homme sont une préoccupation importante sur un secteur ou la main d’oeuvre est coûteuse et difficile à trouver. Entre les inquiétudes et les opportunités : que va t’il se passer ? quels sont les test réalisés ?

Les robots de demain en salle

En Chine, plusieurs restaurants ont fait l’expérimentation du robot serveur sans grande réussite. Les robots se sont avérés très maladroits et inefficaces. Les robots sont incapables d’anticiper le comportement d’un consommateur avec les commentaires, les suggestions ou les interrogations.  La difficulté est d’interagir avec les clients pour le robot. Le contact humain serait-il irremplaçable ? De nouvelles alternatives plus abouties apparaissent s’orientent vers la robotisation de la prise de commande.

Le 1er robot barista au monde

Le café X a ouvert en janvier 2017 à San Francisco dans une galerie commerciale. Ce café a la particularité d’être sans personnel au comptoir pour vous servir votre cappuccino du matin.  Le client choisit sa boisson à distance sur l’application mobile et paie par CB, une fois cette étape validée un code est envoyé par SMS pour récupérer la commande auprès du robot. Ce 1er robot café au monde permet de servir toutes les 20 secondes et de coordonner 4 commandes simultanément. Des chaînes comme Starbucks n’ont qu’à bien se tenir car les premiers mois d’utilisation sont très satisfaisants et de nombreux utilisateurs se réjouissent du gain de temps. Un employé reste présent en support du robot pour l’accompagnement des clients et favoriser la relation client selon Cafe X Technologies.

Robos Cafe-x san francisco

Cafe-x à San Francisco

La startup Cafe X Technologies vient également d’installer une machine de ce type à Hong-Kong. L’objectif de cette startup n’est pas de faire mourir les cafés, lieux de rencontre et convivialité mais d’offrir une alternative rapide et moins coûteuse pour les consommateurs nomades. Elle a réussi à mixer la technologie d’un percolateur à café, d’un bras robotique conçu par Mitsubishi et d’une application mobile. Le prix de ce robot n’est pas communiqué.

.
.
.

KFC et son robot Du Mi

La chaîne de fast-food KFC a lancé en 2016 son robot Du Mi à Shanghai lors de l’ouverture d’un restaurant concept-store avec pour cible les millenials. Pour séduire cette cible 100% connectée, KFC a misé gros avec un éventail de service allant du rechargement des téléphones par induction à la commande à distance ou à l’aide d’un robot assistant doté de l’intelligence artificielle du robot Du Mi de Baidu (le Google chinois). Que va faire Du Mi pour vous ? il va prendre votre commande et encaisser mais pas seulement. Selon votre profil il va personnaliser les recommandations type produits additionnels, un véritable assistant personnel au service du client. Avec plus de 5000 points de vente en Chine à équiper, Du Mi a de beaux jours devant lui.

KFC Robots Du Mi

Robot Du Mi de KFC

Les robots de demain aux fourneaux

La mise en place en cuisine est très souvent la succession de nombreuses tâches répétitives. Ces tâches peuvent rentrer dans une démarche d’automatisation à l’aide d’un robot commis. Le chef peut alors donner libre cours à sa créativité, son imagination, voici des exemples qui le démontrent. Vous n’y croyez pas, lisez la suite !

Le robot chef

La startup britannique Moley Robotics a inventé un robot chef 100% automatisé nommé Moley. Il peut apprendre des recettes et des techniques de cuisine tout en nettoyant son plan de travail ensuite.  Grâce à deux bras mécanisés Moley retranscrit les gestes de la recette et son déroulé qu’il aura au préalable enregistré grâce au visionnage d’un vrai chef en action.
Moley est toujours à l’étape de prototype et des interrogations demeurent toujours : sera t il reconnaître une forme différente d’ingrédient et d’ustensile ? l’emplacement des ingrédients n’est pas toujours au même endroit ? La 1ère version de Moley était estimée à la vente entre 10000 et 15000 euros.
Cette année une version compacte de Moley devrait voir le jour et être commercialisé pour la maison, le domestique. A quand la version pour les professionnels ?

Restaurant d’entreprise de demain : le bar à salade robotisé ?

La startup Chowbotics à San Francisco va plus loin avec Sally : le robot salade qui intègre la fonction de distribution de la salade prête à être dégustée. Sally a en stock 21 ingrédients et peu nous concocter plus de 1000 salades différentes en seulement une minute. Sally a pour objectif de fournir un repas sain et rapide aux salariés des entreprises.

Robots SALLY

Le robot distributeur Sally

Est ce la fin de la main d’oeuvre humaine ? Un individu doit approvisionner Sally chaque jour avec des bacs d’ingrédients frais. Ces mêmes ingrédients sont fournis par Chowbotics ou peuvent être préparés par l’entreprise elle-même de manière manuelle ou automatique avec un robot de cuisine.  Actuellement la startup est en discussion avec WeWork et Amazon pour équiper leurs bureaux d’ici la fin 2017, leur cible de clientèle s’oriente vers les grandes entreprises ayant déjà des cafétérias ou infrastructures pour le stockage au frais des ingrédients . Le prix moyen d’une salade est de 8 $ et prix de vente de Sally est de 30000 $.

Robots Sally Chowbotics

Approvisionnement d’ingrédients


Impossible de louper la cuisson de votre burger avec Flippy

Flippy a été lancé en Février 2017 par Miso Robotics pour la chaîne de restauration américaine CaliBurger. Flippy est capable de gérer la cuisson des steaks de burger et les assembler de manière partielle. Ainsi votre commis ne reste pas bloqué à la table de cuisson pendant le rush du service. La force de ce robot est son adaptation à l’environnement de travail, pour éviter les erreurs grâce à de l’intelligence artificielle supportée par des serveurs de deep learning. Il est équipé d’un grand nombre de capteurs et de caméras. Flippy va prévenir la brigade que sa mission est effectuée et il va leur laisser le champ libre quand un chef souhaite se servir de la table de cuisson.  Plus de 50 Flippy vont équiper des restaurants CaliBurger et selon la chaîne le personnel remplacé au poste de Flippy va être formé à la relation client pour un meilleur accompagnement.


Les progrès en terme de robotique et d’intelligence artificielle sont fulgurants et comme vous avez pu le découvrir les essais en cours sont satisfaisants. C’est nombreux projets concernent en majeur partie les groupes de restauration, les chaînes de restaurants. Ces dispositifs sont aujourd’hui difficilement envisageables pour la restauration commerciale indépendante avec une question de coût prépondérante. Les avis peuvent diverger sur la question de la suppression de la main d’oeuvre mais sera t-il vraiment possible de remplacer le talent d’un chef ? les conseils d’un serveur ? le futur nous le dira.

Sources :
www.numerama.com
www.bfmtv.com
www.businessinsider.us
www.humanoides.fr
www.slate.fr
www.leparisien.fr
www.wsj.com

À propos de l'auteur :

Née dans une marmite et passionnée par la food et la restauration , j'ajoute un ustensile à ma batterie de cuisine avec le digital et je me spécialise dans l'univers de la FoodTech !