De plus en plus d’entreprises décident de développer leur marque employeur, avec pour « clients » les collaborateurs actuels de l’entreprise et les salariés potentiels. Bien que partant d’une bonne intention, les limites de ce concept peuvent être rapidement atteintes s’il n’est pas abordé de manière globale et si les collaborateurs ou du moins toutes les parties prenantes ne sont pas embarquées. C’est pourquoi il est adéquat de rappeler ce qu’est la marque employeur dans un premier temps puis d’en définir les enjeux.

 

La marque employeur, qu’est-ce donc ?

Qu'est ce que la marque employeur: expliquer ce qu'est la marque employeur et ce qu'elle n'est pas: définition et limites d'une approche uni-métier

Pour la définir et en expliquer les tenants et les aboutissants, il convient de dire ce qu’elle n’est pas.

Ce n’est pas de la communication de recrutement ou alors c’est bien plus que cela : il ne s’agit pas seulement d’attirer de nouveaux collaborateurs mais aussi et surtout de les fidéliser.

Certes cela sert les intérêts des Ressources humaines mais ce n’est pas non plus du marketing RH.

Au-delà de tout ceci travailler sa marque employeur c’est aussi valoriser le travail accompli par les collaborateurs d’une entreprise.

On en vient donc à ce qu’est véritablement la marque employeur. Elle désigne l’ensemble des problématiques d’image d’une entreprise en tant qu’employeur auprès des employés actuels et potentiels. Cette problématique d’image est transverse à plusieurs services : le marketing, les ressources humaines, la communication et relève de plusieurs champs d’action aussi bien la QVT, la RSE, la promotion interne que la formation des collaborateurs etc.

Vous l’aurez compris on ne lance pas une marque employeur car il ne s’agit pas d’un produit. Il s’agit encore moins d’un mix de solutions cosmétiques pour « faire bien » ou être dans l’air du temps.

Une entreprise qui travaille sur sa marque employeur doit faire appel à des compétences variées pour se présenter comme le meilleur employeur auprès de potentielles et futures recrues. Ce qui est primordial aussi c’est d’utiliser les méthodes et tirer parti de l’expérience du marketing et de la communication (notamment en digital) et de les adapter aux problématiques des ressources humaines.

On en vient donc au cœur de notre sujet : les enjeux de la marque employeur

 

Les enjeux de la marque employeur: Définir à quelles problématiques doit répondre la marque employeur et à quels défis elle est confrontée

 

Les enjeux de la marque employeur, quels sont-ils ?

Dans une entreprise les enjeux de la marque employeur se concentrent principalement autour des problématiques des ressources humaines.

  • Il s’agit d’abord d’attirer les meilleurs talents pour les postes à pourvoir.
  • C’est également s’assurer de l’épanouissement des nouveaux collaborateurs et de ceux déjà en poste dans l’entreprise. L’on ne saurait parler de marque employeur sans évoquer les concepts d’expérience collaborateur ou d’employee advocacy/programme ambassadeur ; car comme mentionné plus haut tous doivent être embarqués et les collaborateurs quel que soit leur poste sont les meilleurs porte-paroles de l’entreprise.

En outre, il est primordial d’interpeller les non-candidats. La marque employeur adresse donc plusieurs cibles.

La marque employeur adresse plusieurs cibles.

  • Il revient aussi à la marque employeur de valoriser ce qui est fait en interne et de communiquer sur les différentes actions mises en place pour améliorer l’environnement et les conditions de travail de ses collaborateurs. L’intérêt étant d’une part de faire en sorte que ces derniers ne quittent pas l’entreprise et de donner envie à d’autres de rejoindre cette entreprise où il fait bon travailler. Ne dit-on pas ce qui se fait à l’intérieur se voit à l’extérieur
  • Outre ces enjeux d’attractivité et de fidélisation, les enjeux de la marque employeur revêtent une dimension bien plus globale encore. Challenger le leadership existant, remettre en question les modèles de management, embarquer les dirigeants -ils devraient d’ailleurs en être les instigateurs- et les amener à assumer leur rôle d’employeur, investir dans le capital humain (c’est dommage de constater que dans un grand nombre d’entreprises le poste de « responsable marque employeur » ou qu’importe l’appellation soit souvent confié à un.e stagiaire) sont autant de défis auxquels la marque employeur est confrontée et devrait répondre.

Développer une marque employeur est non seulement un véritable travail de stratégie mais aussi un travail constant : l’image que véhicule une entreprise auprès de ses cibles se travaille en amont et en aval, durant tout le parcours du collaborateur en son sein et même avant (preboarding, onboarding, expérience collaborateur et offboarding sont des aspects à ne pas négliger dans la construction d’une telle stratégie.)

Quelle que soit la taille d’une entreprise, TPE ou grand groupe, l’image qu’elle véhicule, l’image qu’en ont ses collaborateurs, l’adéquation entre les valeurs communiquées, celles perçues et celles vécues comptent. Construire sa marque employeur, y investir n’est désormais plus un plus c’est une nécessité.

 

Sources:

https://www.concerto-rh.fr/actualite/marque-employeur/

https://www.entreprendre.fr/les-enjeux-de-la-marque-employeur/

https://www.cellie.fr/2018/01/31/les-enjeux-de-la-marque-employeur/

Boostez l’expérience collaborateur, Séverine Loureiro et Myriam  Lepetit-Brière

 

Pour aller plus loin:

https://www.youtube.com/watch?v=Gu01Mbr8ND8

 

Les sujets RH et digital vous intéressent:

https://mbamci.com/monkey-tie-recrutement-affinitaire/

https://mbamci.com/solutions-digitales-ressources-humaines/