Le score de crédit social : une réalité en Chine

Le score de crédit social : une réalité en Chine

Vous connaissez Black Mirror, la série sur les technologies du futur proche, voir très proche ? L’épisode du score de crédit social est en train de devenir une réalité en Chine : impossible d’avoir un comportement incivique pour un chinois sous peine d’une amende, d’une perte de points ou d’une arrestation immédiate.

score de crédit social

Black mirror – score de crédit social

Le score de crédit social : un système de notation des citoyens

Le système de crédit social, imposé par Xi Jingping, vise à récompenser les bons comportements et à punir les mauvais comportements via un système de points, équivalent à une note sociale.

Score de crédit social

Score de crédit social en Chine

Sont considérés comme de bons comportements l’achat de produits chinois, de bonnes performances au travail, la publication d’articles élogieux à propos de l’économie ou de la politique nationale.

Sont considérés comme des mauvais comportements aussi bien les opinions politiques dissidentes, des requêtes sur internet suspectes ou même la traversée de passage piéton alors que le feu est rouge.

Pour que le système fonctionne, les institutions chinoises, banques, justice, assurances, transports, sont encouragées à établir des listes noires des personnes n’ayant pas respecté les règles : voyager sans titre de transport, ne pas payer ses dettes, faire de la diffamation… Certaines entreprises sont elles aussi poussées à passer un audit afin d’avoir une note avant de répondre à des appels d’offre.

Le système de crédit social est rendu possible par la collecte et l’exploitation de milliards de données sur les individus ainsi que par la reconnaissance faciale, technologie dans laquelle le gouvernement investit massivement.

Un système rendu possible par la reconnaissance faciale

black mirror score de crédit social Chine

Reconnaissance faciale

Plus de 170 millions de caméras avec reconnaissance faciale et intelligence artificielle seraient installées en Chine. Le gouvernement prévoit d’en installer plus de 600 millions dans les années à venir.

Mais qu’est-ce la reconnaissance faciale ?

D’après la définition de la CNIL,

‘La reconnaissance faciale est une technique qui permet à partir des traits de visage :

  • D’authentifier une personne : c’est-à-dire,  vérifier qu’une personne est bien celle qu’elle prétend être (dans le cadre d’un contrôle d’accès) ou
  • D’identifier une personne : c’est-à-dire, de retrouver une personne au sein d’un groupe d’individus, dans un lieu, une image ou une base de données.’

La reconnaissance se fait à partir d’images fixes ou animées

Cette technologie n’est pas nouvelle dans le monde, les enjeux de protection des données et les risques considérables d’atteintes aux libertés individuelles limitent son utilisation dans la plupart des pays. La liberté d’aller et venir de façon anonyme est notamment remise en question.

Utilisée initialement par la police à des fins sécuritaires, notamment pour l’identification des criminels et suspects, elle sert désormais également à traquer les mauvais comportements.

Reconnaissance faciale en Chine, score de crédit social, black mirror

Traquage des criminels

Des sanctions immédiates pour les mauvais comportements

Les sanctions sont immédiates et prennent effet sur une durée de un an, avec l’inscription sur une liste noire et par exemple l’interdiction d’achat de billets de train ou d’avion, selon deux communiqués de la Commission nationale de développement de la réforme en date du deux mars.

Black mirror, score de crédit social chine

Sanctions dues à un mauvais score en Chine

L’histoire de M. Jiang a déjà fait le tour des réseaux. Le 3 mai 2018, M. Jiang a traversé un passage piéton alors que le bonhomme était rouge. Le lendemain, son visage était affiché sur des écrans de trois mètres carrés sur des dizaines de carrefours dans sa ville de cinq millions d’habitants située au cœur du Jiangsu, une province côtière au nord de Shanghaï.

Score de crédit social Chine

Un piéton traversant illégalement

Suite à cet événement, M Jiang a perdu 20 points sur son crédit social de 1000 points. Pour pouvoir les récupérer, il devra se montrer exemplaire au travail et faire des actions en faveur de la collectivité comme donner son sang.

Les dérives d’une société sous contrôle

Dans les lieux publics, la reconnaissance faciale dénonce l’utilisation abusive de papier toilette ; dans les lycées, elle dénonce les cancres, l’humeur et le taux d’implication des étudiants ; dans les aéroports, elle sert de carte d’identité ; dans les supermarchés, elle étudie les rayons les plus fréquentés, le temps passé devant chaque produit…

score de crédit social

Traquer les cancres dans les lycées chinois

Le monde de Georges Orwell existe bel et bien en Chine, la science-fiction n’est plus qu’une simple réalité. Alors où s’arrêtera la Chine et surtout qui l’arrêtera ?

Articles en lien avec le sujet

 

Par | 2018-11-15T11:49:26+00:00 jeudi, 15 novembre, 2018|Catégories : E-commerce|

À propos de l'auteur :

Chef de projet relation client BtoC et BtoB chez EDF #ENR #UX #EDF #digitalmarketing #socialbusiness #HEC MSDD #EMlyon

Un commentaire

  1. KARINE CORREIA 16 novembre 2018 à 23 h 16 min - Répondre

    Sujet très intéressant et aussi préocupant…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.