La transformation est l’essence même d’une entreprise, elle est en perpétuelle évolution afin de répondre à de nouvelles attentes et usages. Le consommateur est ultra connecté et recherche des produits très personnalisés. La transformation numérique doit permettre aux entreprises industrielles de répondre à ces nouvelles exigences. Cette 4ème révolution, appelée industrie 4.0, est un véritable défi pour l’industrie, elle consiste à intégrer les nouvelles technologies à tous les niveaux de la société.

« La digitalisation n’est pas une fin en soi, c’est un moyen essentiel de survie. Les entreprises qui ne l’auront pas intégrée sont menacées de disparition. » Jean-Dominique Senard, Président du groupe Michelin.

  1. Qu’est ce que l’usine du futur ?

Dans l’usine du futur aussi appelée “usine 4.0”, l’ensemble des maillons de la chaîne de production sont connectés en réseau. Les machines sont capables de produire intelligemment et de façon autonomes (M2M). Les principaux avantages sont:

  • Ajustement instantané de la production en fonction de la demande
  • Une traçabilité pointue, savoir comment, où et quand a été fabriqué un produit
  • Optimisation des performances et gains de productivité
  • Gestion efficace des stocks en temps réel
  • Échange simplifié des informations
  • Anticipation des pannes afin d’éviter les arrêts de production
Avantages des technologies digitales pour les industries

Avantages de l’Industrie 4.0. Source: 5septdirect

La transformation digitale est une réponse à l’excellence opérationnelle, l’innovation et à la satisfaction client.

  1. Quelles technologies numériques sont au cœur de cette usine connectée ?

    • Applications web et mobiles
    • Industrial Internet of Thing (IIoT)
    • Big data
    • Cloud computing
    • Intelligence Artificielle (Machine Learning et Deep Learning).
    • Cobotique:
    • Réalité augmentée
    • Impression 3D
    • Blockchain

Une étude publiée en 2018 par le cabinet PwC souligne cependant que deux tiers des entreprises industrielles n’ont pas de stratégie numérique claire ce qui les empêche d’amorcer une transformation digitale. Celles qui ont opéré le passage à une industrie du futur ont vu leurs revenus augmenter de 10 %.  Les nouvelles technologies ont permis de faire de la maintenance prédictive (48%) et optimiser les process de production (45%), ci-dessous les différentes utilisations:

Utilisation des nouvelles technologies dans l'industrie

Les technologies digitales dans le secteur industriel. Source: PwC

  1. A quels défis les entreprises doivent-elles s’attendre?

  • Appréhender le concept dans sa globalité
  • Intégrer la digitalisation dans la stratégie d’entreprise
  • Former les collaborateurs
  • Garantir l’interconnexion à tous les niveaux du process de production
  • Gérer et traiter en temps réel la quantité importante de données
  • Prioriser la cybersécurité pour protéger les données
  • Convaincre les investisseurs des opportunités offertes par les technologies numériques
  • Améliorer l’efficacité énergétique

« La transformation digitale n’est pas une option : les gains de productivité entre les entreprises transformées et celles qui ne le sont pas vont être très importants » Gilles Babinet, Digital Champion France à la Commission Européenne.

Prenons l’exemple d’Air France qui mise sur le digital pour sa stratégie de reconquête par l’innovation. Louis, le chatbot serviciel, apporte une réponse rapide aux 8000 messages journaliers. La compagnie expérimente également les assistants vocaux et la réalité virtuelle. Elle a déployé sa solution de maintenance prédictive, Prognos, sur plus de 1500 moteurs. Les coûts de maintenance et le temps d’immobilisation des appareils ont considérablement été réduits.

Finalement quelle place restera t-il à l’homme dans cette industrie du futur ? Le principal défi de la digitalisation dans l’industrie est probablement humain car les technologies numériques  doivent contribuer à l’amélioration des conditions de travail, booster la créativité et augmenter le “capital humain”.

Schneider Electric fait figure de modèle et a obtenu le label « Vitrine Industrie du Futur ».

Sources:

emarketing – Les Echos – Neoptimal – Visiativ – Michelin – Tom Travel – Air France