Le marketing digital est en constante évolution. Depuis l’apparition du marketing moderne dans les années 90, les marques adoptent une stratégie qui consiste à répondre aux besoins de ses clients et de les fidéliser. C’est dans cette logique que les entreprises proposent un marketing individualisé ou personnalisation. 

Le digital offre une multitude de possibilité pour rendre l’expérience client unique. Les entreprises sont en quête d’idées car la personnalisation on-site est un critère de réussite face à des consommateurs qui contrôlent toujours plus étroitement le processus d’achat.

Qu’est-ce que la personnalisation on-site ?

La personnalisation on-site est une technique marketing qui consiste à diffuser un message, une offre, un contenu personnalisé adapté aux visiteurs du site. Elle peut être sous forme de contenus éditoriaux, d’offre commerciale. 

Allopneus

Les nouveaux utilisateurs qui arrivent sur le site découvrent une popin proposant une offre exclusive jusqu’à minuit.

Pour rendre une personnalisation efficace, il faut tout d’abord connaître la cible à laquelle on s’adresse. Pour cela, la récolte et le traitement des données est indispensables. La première étape est donc d’identifier le client (son âge, sa localisation, ses habitudes d’achat…). Ses données peuvent être collectées par des outils de web analytics. La seconde étape est l’analyse. Afin de rendre une analyse pertinente il faut segmenter, c’est-à-dire grouper des utilisateurs présentant des similarités. Il est également plus simple de créer par la suite des campagnes de publicité adaptée à chaque public. 

Une personnalisation on-site efficace résulte d’une augmentation de la satisfaction de la clientèle et la probabilité de visites répétées. Les données sont collectées et exploitées dans des outils dédiées.

La personnalisation :  des outils indispensables

La personnalisation passe par des outils qui proposent des modules de personnalisation avancés s’appuyant sur le Machine Learning. Kameleoon, AB Tasty ou encore Target2Sell se partagent le marché. Mais comment ces outils fonctionnent ? Quand l’utilisateur arrive sur le site, l’outil se renseigne sur l’éligibilité du visiteur dans une campagne de personnalisation qui est au préalable configuré.

Les cookies renseignent l’outil sur le comportement du visiteur grâce à son historique de navigation. L’ensemble des données collectées durant la navigation est envoyé à la plateforme d’analyse, pour les compiler au sein des rapports. Cette donnée est également stockée dans l’outil de personnalisation pour sa prochaine visite. La donnée est donc au coeur de la personnalisation pour les entreprises. 

La connaissance du client grâce à la donnée

Plusieurs “types” de datas existent et sont indispensables pour personnaliser un site. 

La données first party, correspondent aux données qui appartiennent à l’entreprise. C’est-à -dire les données collectées directement sur le site. Toutes ces données proviennent des utilisateurs qui ont un intérêt pour le site. 

Les données second party correspondent à “l’échange” de données via un partenariat ou éventuellement achetées. Elles permettent de compléter et d’enrichir les données first party.

Les données third party proviennent de fournisseurs extérieurs. Elles sont par conséquent payantes et complètent les données first et second party notamment à l’aide de données comportementales qui permettent de consolider la segmentation des audiences.

Cependant, depuis quelques années, la réglementation évolue. Le règlement général sur la protection des données (RGPD) instaure un nouveau cadre juridique pour la protection des données personnelle. Cela permet d’encadrer le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne. Le RGPD, ne présente, pour le moment, aucun frein à l’utilisation de data mais peut, dans les années à venir, limiter la collecte. 

Un exemple de personnalisation par Kameleoon :

ClubMed a choisi de personnaliser l’expérience des visiteurs en fonction du type de destination choisie : mer ou montagne.

Segment ciblé : deux segments sont distingués : « mer » et « montagne ». C’est le visiteur qui choisit lui-même à quel segment il appartient lors de sa première visite sur le site.

Action personnalisée : l’expérience de navigation est personnalisée autour de l’univers choisi (montagne ou soleil donc).

Club MedRésultats : grâce à cette campagne de personnalisation ClubMed observe une hausse de 18 % du nombre de sessions pour les visiteurs ciblés.

Kameloon propose 21 expériences personnalisées : https://www.kameleoon.com/fr/blog/21-experiences-personnalisees

 

Sources :
https://blog.smart-tribune.com/personnalisation-relation-client
https://www.kameleoon.com/fr/blog/21-experiences-personnaliseeshttps://www.abtasty.com/fr/
https://blog.smart-tribune.com/experience-client-connaissance-client