L’intelligence artificielle comme la blockchain sont des technologies qui participent au changement du monde, mais leurs applications restent actuellement très techniques et peu connues du grand public, même si l’intelligence artificielle devient de plus en plus connue. Pourtant très distinctes, ces technologies pourraient collaborer ensemble afin d’offrir un panel d’applications plus vaste. En combinant les avantages de chaque technologie, nous pourrions contourner certaines contraintes. L’intelligence artificielle et la blockchain peuvent-elles se combiner ou sont-elles incompatibles ? 

Comprendre l’intelligence artificielle et la blockchain

 

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? 

L’intelligence artificielle est une discipline scientifique visant à faire reproduire par une machine les capacités cognitives humaines (raisonnement, langage, perception, etc.). Avec des méthodes d’apprentissage, l’intelligence artificielle analyse de données afin d’organiser les informations et apprendre à résoudre des problèmes, mais dans les systèmes basés sur des règles ou de la logique, la résolution de problème est programmée par l’homme. Afin d’éviter toutes erreurs, comme avec le chatbot nazi de Microsoft qui avait été conçu pour apprendre à adapter son langage aux comportements des internautes au travers des échanges de ces derniers. Les échanges du chatbot de Microsoft devient nazi en apprenant des messages provocateurs des internautes. Ainsi l’intelligence artificielle a besoin d’un grand nombre de données fiables, mais cela dépend du référentiel de donnée auquel l’intelligence artificielle à accès.  La blockchain pourrait-elle résoudre ces problèmes de quantité et qualité de la donnée ?

Qu’est-ce que la blockchain ? 

La blockchain est un système technologique reposant sur un enchaînement de bloc permettant de stocker et transmettre l’information. Cette chaîne d’informations constitue une base de données mondiale accessible à tous les utilisateurs. La blockchain fonctionne sans aucun organisme de contrôle. Pour garantir l’authenticité de l’information, chaque utilisateur la valide à l’aide de la cryptographie Dès qu’un utilisateur effectue une transaction en implémentant une information à travers la blockchain, elle est regroupée avec les autres informations connexes au sein d’un même bloc. Elle sera vérifiée et approuvée par les autres membres de la blockchain grâce aux techniques cryptographiques. Les membres qui assurent la structure technique de l’implantation dans la blockchain en vérifiant et validant la cohérence avec les autres informations du bloc sont dédommagés. Dès sa validation, le bloc est horodaté et ajouté dans la blockchain. L’information sera alors visible et accessible à tous, mais elle ne pourra plus être modifiée. En cas d’erreur, la rectification s’effectue par une nouvelle transaction. Au sein des blockchains modernes, il existe des programmes appelés “Smart Contract” qui visent à contrôler une partie de la blockchain en organisant les relations entre les différentes parties, en établissant des actions à mettre en place afin d’améliorer l’existant dans le but de correspondre aux nouvelles attentes du marché comme la transparence de l’information.

Récupération et validation de contenu pertinent sans la blockchain

 

Tout le monde, même les GAFA, mais dans une moindre mesure, car ils détiennent et contrôlent la majorité de données mondiales, sont confrontés aux problèmes de qualité et quantité des bases de données. Dans leur fonctionnement, ils regroupent un ensemble de données que les utilisateurs leur fournissent sans s’en rendre compte. Concernant la quantité d’information, les créateurs de contenu renouvellent constamment les bases de données du web avec plus de 500 millions de nouveaux contenus web comme les articles de blogs ou images par jour. Afin de vérifier la pertinence et fiabilité de ces contenus, les moteurs de recherche se basent sur le comportement des utilisateurs. L’analyse de ces comportements est fondée sur la pertinence de la requête, déterminée par le temps passé sur le contenu, les nombres de likes et de partages (en direct et par des redirections de liens). Les “Smart Contract” pourraient aider à améliorer la fiabilité de l’information avec la validation des données par tous les acteurs de chaîne de valeur.

  • Création et récupération de contenu pour les bases de données
  • Validation de la pertinence et la fiabilité des informations

l’intelligence artificielle et la blockchain se combinent

Entrainement de l’intelligence artificielle avec les Smart Contracts

 

En utilisant les “Smart Contract” de la blockchain, les développeurs pourraient entraîner leur intelligence artificielle sur des bases de données importantes avec des informations fiables. Pour ce faire, ils peuvent utiliser les “Tokens” (monnaie virtuelle permettant de faire des échanges sur la blockchain).

Les contributeurs qui partageront des informations, comme des fiches techniques de produit, sur le réseau seront rémunérés à la hauteur des contenus fournis validés. Ces informations sont validées par des personnes tierces, appelées contrôleurs, qui sont garants de la qualité de l’information. Chaque information est envoyée à plusieurs contrôleurs, si cette information est validée plusieurs fois, elle est considérée comme fiable. Les contrôleurs sont eux aussi rémunérés à la hauteur des informations validées présentent dans la blockchain. Les développeurs paieront ainsi tous ces acteurs pour avoir le droit de bénéficier de l’information.

Article Blog MBAMCI Blockchain et data : transparence et équité dans le ecommerce

Article de Gaelle COMES – Blog MBAMCI

Autres utilisation de la blockchain avec l’intelligence artificielle

 

Le rapprochement entre l’intelligence artificielle et la blockchain permettent de faciliter l’accès de l’intelligence artificielle en entreprise. Elles permettent aux petites entreprises d’avoir accès à un grand nombre de données. La blockchain pourrait aussi permettre de redonner confiance dans les décisions de l’Intelligence Artificielle, car il sera plus facile d’effectuer un audit du processus de décision de l’intelligence artificielle par la récupération de toutes les données recueillies par cette dernière dans sa prise de décision. Enfin, les données recueillies seront utilisées par l’intelligence artificielle sont sécurisés au sein de la blockchain.

Ainsi l’association de la blockchain et de l’intelligence artificielle permettra d’augmenter les possibilités d’application. Elles pourront créer un lien direct entre les producteurs et le consommateur. Les informations seront alors stockées, sécurisées et utilisées en toute transparence. Pour résumer, l’IA améliorera la qualité des informations transmises et simplifiera l’exécution des tâches, tandis que la Blockchain apportera la visibilité sur l’exécution de l’intelligence artificielle et permettra de sécuriser les informations et connexions.

 

 

Sources:
https://www.arobasenet.com/2019/03/chiffres-sites-web-5303.html
https://mbamci.com/blockchain-data-duo-gagnant/
https://www.fool.com/investing/2017/10/04/7_artificial-intelligence-stats-that-will-blow-you.aspx
https://expandedramblings.com/index.php/blockchain-statistics/
https://www.arobasenet.com/2019/03/chiffres-sites-web-5303.html
https://medium.com/blocsnews/blockchain-ses-4-atouts-pour-lintelligence-artificielle-4a6e0d8709b6
https://www.finyear.com/L-association-de-l-IA-et-la-Blockchain-propose-des-opportunites-exceptionnelles_a40409.html