L’Internet des objets: à quoi s’attendre pour 2019 ?

Autrefois du domaine de la science-fiction, l’Internet of Things (IoT) – comprenez l’Internet des objets, est devenu depuis ses débuts, un phénomène qui, de plus en plus, prend de l’ampleur et impacte notre mode de vie. Aujourd’hui nous pouvons contrôler à distance des objets de la maison ou autres, à l’aide de nos smartphones ou simplement au son de notre voix. Les domaines d’application de l’Internet des objets ne touchent pas seulement la domotique mais également des secteurs comme la santé, l’industriel, l’automobile, etc.
Le Consumer Electronics Show de Las Vegas, qui s’est terminé vendredi dernier est le plus grand événement high-tech international de l’année, ouvert au public. C’est l’occasion pour les marques de lancer leurs produits, de trouver des investisseurs ou de pénétrer le marché américain. C’est aussi l’occasion de se rendre compte des avancées technologiques et l’IoT promet de belles performances pour 2019.

Rappel sur ce qu’on appelle l’Internet of Things.

Il n’y a pas de définition officielle pour l’IoT depuis son origine qui remonte aux années 1980. Kevin Ashton serait le premier à avoir parlé d’Internet of Things lors d’une réunion chez Procter & Gamble en 1999.

On ne peut pas le réduire à une technologie ou un objet matériel, l’Internet des objets c’est la capacité des objets ( humains, animaux, smartphones, montres, voitures, machines, appareils électroménagers, robots, bâtiments, usines etc.) à communiquer entre eux grâce aux technologies sans fil (puces, capteurs, systèmes électromécanique, Internet etc.) pour collecter et échanger des informations à distance.

L’IoT touche à presque tous les aspects de notre vie, que nous en ayons pleinement conscience ou non.

Preuve avec ces deux exemples d’IoT présentées au CES 2019:

• Dans le domaine de le Smart City (la ville intelligente) :

Tout d’abord, la définition de la Smart City selon la CNIL:
« La ville intelligente est un nouveau concept de développement urbain. Il s’agit d’améliorer la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services. Le périmètre couvrant ce nouveau mode de gestion des villes inclut notamment : infrastructures publiques (bâtiments, mobiliers urbains, domotique, etc.), réseaux (eau, électricité, gaz, télécoms) ; transports (transports publics, routes et voitures intelligentes, covoiturage, mobilités dites douces – à vélo, à pied, etc.) ; les e-services et e-administrations. »

C’est dans ce contexte que s’inscrit SeetyZen.
La start-up française crée en 2018, propose un capteur intelligent que l’on installe sur n’importe quel support en ville (lampadaires, bâtiments etc.).

SeetyZen

capteur SeetyZen

L’appareil est capable de fournir des informations sur la qualité de l’air, le niveau de pollution, les ondes électromagnétiques, les menaces sécuritaires (mouvements de foule, les bruits suspects, les niveaux sonores etc.). Les informations collectées permettront d’améliorer le niveau de vie des habitants.
Selon Stéphane Bloquet, COO de SeetyZen, dans un interview, « La densité des villes est en train d’augmenter considérablement, en 2050 y seront concentrés 70 à 75% de la population et cela va créer des points de pression, autant sur le plan de l’énergie que de la sécurité, la mobilité et l’environnement »
Le dispositif créée ainsi un « index de bien-être » qui pourra être associé à des applications de recherches de logements, d’itinéraires de courses, de sécurité routières etc.

• L’IoT dans le domaine de la santé :

Le Bot Care de Samsung:
Le géant Samsung a dévoilé sa gamme de robots intelligents au CES 2019, le 8 janvier dernier. L’un de ses robots est un assistant de santé à domicile: Bot Care.

Son but : permettre à son utilisateur d’avoir des informations sur sa santé (tension artérielle, rythme cardiaque, etc.) et des conseils personnalisés concernant son bien-être (exercices, étirements, sommeil, prises des médicaments, jouer de la musique pour réduire le stress etc.). Il suffit simplement de poser son doigt sur l’écran pour démarrer l’analyse. Le Bot Care dispose également d’autres fonctions comme appeler les urgences en cas de besoin et partager ses rapports de santé avec un tiers (son médecin par exemple).

L’IoT ouvre un champ infini de possibilités et d’innovations dans le monde de la santé. Ces innovations allègent le travail des professionnels et sauvent déjà des vies. En effet, ils réduisent les temps d’attente dans les centres médicaux, permettent de faire des prestations personnalisées à distance ou d’avoir des robots intelligents à domicile comme le Bot Care de Samsung. Certaines technologies détectent même les tumeurs à leur avant que les personnels médicaux ne puissent les diagnostiquer.
Selon un article paru sur Forbes, en 2019, 87% des établissements de santé auront adopté la technologie de l’IoT.

A quoi faut-il s’attendre pour cette année ?

La combinaison de l’intelligence artificielle, du Machine Learning et des flux de données en temps réel et contextualisées, fournis par les capteurs et les réseaux de l’IoT ainsi que l’arrivée tant attendue de la 5G va marquer une nouvelle ère pour les objets connectés.

Certains considèrent la 5G non pas comme une évolution mais comme une révolution qui devrait être suffisamment puissante pour supporter le nombre croissant des connexions, ce qui stimulera d’avantage les innovations de l’Internet of Things.

Cependant, malgré un fort engouement pour l’IoT, une des principales raisons qui freine sa croissance est la vulnérabilité des informations, aussi bien du côté des particuliers que des professionnels. Il subsiste encore trop de failles car la notion de sécurité est différente à chacun. Une enquête sur 5000 entreprises dans le monde montre que si 85% d’entre elles pensent à utiliser ou utilisent déjà l’IoT, seulement 10 % sont certaines que les données liées à leurs appareils connectés seront en sécurité (Cybersecurity Insight Report, par AT&T).
Dans une société où l’usage des objets connectés semble être une solution d’avenir sur bien des secteurs. La cybersécurité sera donc un point important d’amélioration pour 2019.

SOURCE : IDC, IoT for All, Forbes, Informatique News.

Par |2019-01-25T16:39:02+00:00jeudi, 17 janvier, 2019|Catégories : E-commerce|

À propos de l'auteur :

Etudiante en Marketing et Commerce sur Internet. #MBAMCI Je suis passionnée par les avancées technologiques qui modifient nos habitudes. #marketingdigital #techforgood

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

kayseri escort aydın escort denizli escort çanakkale escort bursa escort