Intelligence artificielle : progrès ou danger ?

Des scientifiques, des ingénieurs et des personnalités influentes dans le digital et la technologie tel que Elon Musk, Steve Wozniak et Bill Gates nous mettent en garde contre cette intelligence artificielle qui vient envahir nos quotidiens et notre culture.
Une lettre ouverte publiée il y’a presque 3 ans signée par bon nombre d’éminentes figures du digital attirait déjà l’attention vers cette problématique. Un point très important est souligné, celui de la perte de contrôle de l’homme face à la machine.
Une situation qui est malheureusement arrivée il y’a peu puisque deux intelligences artificielles ont réussi à communiquer entre elles avec un langage codé que seul elles peuvent déchiffrer. 

 

Mais la même phrase sur les machines plus fortes que l’homme peut provoquer l’effroi chez certains, et la séduction chez d’autres

« La séduction est du côté de ceux qui sont dans le milieu de l’informatique robotique, et chez les fans de science-fiction.
La peur est dans la population parce qu’elle ne sait pas de quoi on parle. Elle est influencée par la littérature, le cinéma, les séries, où la machine finit par tourner mal, se retourne contre l’homme et le détruit. » Michel Nachez, Cyberanthropologue

michel-nachez

L’intelligence artificielle apprend très rapidement, voir même trop rapidement

À un certain degré de complexité émerge la conscience , et c’est cela que redoute la plupart des chercheurs.
L’intelligence artificielle est calquée sur le cerveau de l’homme, lorsque les machines dépasseront un degré de connaissances aussi poussé que celui de l’être humain, on craint qu’elles pourront penser d’elles même et prendre des décisions autonomes. Le problème est qu’une intelligence artificielle n’est pas une entité unique, elle est reliée à un réseau composé de plusieurs autres machines et processeurs, ce qui constitue un risque pour le système économique et social mondial. La machine a un degré d’apprentissage beaucoup plus élevé que celui de l’homme, lorsque l’on charge un logiciel dans le système informatique d’un humanoïde par exemple, il est immédiatement capable de se lever et d’aller en courant, chose qui prend des années pour un être humain.

humanoide

Le hacking et l’IA

Le hacking est un point très important à surveiller aussi, on peut hacker un robot, et ceci peut avoir des répercussions désastreuses, surtout si elle est contrôlée par une entité qui veut du mal à une population, tel que des terroristes.
Il faut donc prendre des décisions et ne pas connecter l’intelligence artificielle à Internet, contrairement à ce qu’il se fait aux Etats-Unis, notamment avec le projet Prism
Lorsque l’IA peut nuire à notre vie privée

L’intelligence artificielle est infinie, on peut lui apprendre n’importe quoi, et malheureusement ces capacités d’apprentissage dépassent tout le temps celle de l’homme, jusqu’à en devenir trop intrusive voir même négatives pour l’homme, notamment dans le cas de LipNet, qui est une intelligence artificielle capable de lire sur les lèvres de manière plus poussée que les professionnels humains. Si plus tard dans le futur certaines applications de ce genre seront présentes sur nos smartphones, cela impactera considérablement l’intimité dont jouit l’être humain de nos jours, on sera capable de comprendre la conversation que l’on veut de la personne que l’on souhaite du moment que sa bouche est visible, et ceux même à une longue distance. On devra alors parler la bouche cachée pour être sur que l’on n’est pas épié, et ceci peut créer un désordre dans l’ordre publique, de par l’insécurité qui y régnera.

Qui vivra verra ..

vie-privee

 

Par |2016-12-19T16:51:22+02:00mardi, 13 décembre, 2016|Catégories : E-Business, E-commerce, Web Analytics & Smart Data|Mots-clés : , , , |

À propos de l'auteur :

Mélomane , ayant un intérêt pour le marketing, le surf et le digital. #MBAMCI
kayseri escort aydın escort denizli escort çanakkale escort bursa escort