Le 7 Avril prochain, Disney se lancera dans la bataille du streaming vidéo en lançant sa plateforme « Disney+ » (lancement initialement prévu le 24 Mars dernier)  et son catalogue impressionnant (Disney, Pixar, Marvel, Lucas-Art,…) face à des mastodontes déjà bien installés (Netflix, Amazon Prime), ceux en voie de confirmation (Apple TV+), ceux installés localement (Mycanal, OCS) ou encore ceux bientôt lancés (HBO MAX, Peacock,…) . Une guerre totale aura donc lieu dans les prochains mois où le contenu sera une arme primordiale et dont les dommages collatéraux risquent de laisser peu de survivants. Je vous propose de me suivre dans la présentation de cette joute annoncée.

 

Qui se rappelle encore de ce bon vieux « Dan » ou « Max » qui vous conseillait ce merveilleux film d’épouvante qui vous faisait vous réfugier sous votre couette ou encore cette série B dont les effets spéciaux faisaient pâlir votre prof de technologie du collège? Malheureusement, il ne restait plus qu’une cinquantaine de vidéo clubs ouverts fin 2018.

vidéo futur streaming plateforme julien alers netflix disney+ hbo max canal+

Désormais ce conseiller si précieux de longues soirées d’hiver a été remplacé par une suite finie dont le nom vient d’un grand mathématicien perse du IXème siècle (la culture c’est comme la confiture …) : l’ALGORITHME. Cette formule magique a révolutionné le mode de l’entertainment en offrant la possibilité aux plateformes de proposer à ses utilisateurs des suggestions liées à leurs choix antérieurs. Ce procédé permettrait ainsi à ces plateformes de fidéliser une clientèle toujours plus frivole.

Devant ce besoin de rétention des consommateurs, ces entertainers ont majoritairement opté pour une stratégie de création de contenus et d’obtention de catalogues exclusifs leur permettant de se détacher singulièrement de leurs concurrents.

 

       1. STRATÉGIE DE CRÉATION DE CONTENU

      a. Les séries/sitcoms.

Fin des années 90 , le cinéma a la main mise sur le marché de la vidéo et la télévision, en perte de croissance, et cherche un nouveau modèle qui lui permettra d’attirer le plus grand nombre.  Un « channel » américain nommée HBO mise alors sur la création de programmes TV basée sur  « une amélioration qualitative, une homogénéisation de la production, une conscience sociale accrue afin de rencontrer un immense succès public » comme le souligne Alexis Pichard , auteur spécialisé. Ce modèle sera donc les séries avec des noms dits « classiques » aujourd’hui comme : Sex and the city, Les Sopranos, Oz, Six feet Under,… jusqu’au couronnement mondial de Games of Thrones dans les années 2010. Ce modèle va permettre à la chaîne de connaître son âge d’or et d’influencer jusqu’à aujourd’hui les productions audiovisuelles.

Les avantages de ce format?

  • La durée : Moins long qu’un film (généralement 50 min.) , un épisode de série peut être rapidement regardé.
  • La rétention : Une série bien ficelée augmentera la dopamine du téléspectateur en créant chez lui un sentiment de manque, permettant la fidélisation.
  • La multiplication des styles : Les plateformes de streaming vidéo ne cessent de produire du contenu qui permettra de plaire à tout un chacun (Comédie, Thriller, Aventure,…)
  • La profondeur des personnages : Un grand nombre d’épisodes permettra de développer une approche plus poussée des personnages et au téléspectateur de mieux s’y identifier.

Ce savoir-faire indéniable de HBO sera une réelle force au moment de la sortie de leur plateforme de streaming vidéo HBO MAX aux U.S.A. en mai prochain (et 2021 en France?).

        b. Les longs métrages (film, documentaire,…)

« La règle du Festival de Cannes c’est : tout film qui figure en compétition doit pouvoir sortir en salles en France ». Thierry Frémeaux, délégué général du Festival de Cannes, le 27 Février 2019.

À travers cette déclaration , Netflix est clairement visé surtout suite aux débats qui ont suivi la sélection des films Okja et The Meyerowitz Stories  et le refus de la plateforme de streaming vidéo de voir diffuser en salles ces deux oeuvres exclusives à son service. Ce cas permet de voir le chemin à parcourir en particulier sur le « vieux continent » pour rapprocher deux visions opposées : le cinéma et la vidéo à domicile.

Néanmoins, nous pouvons noter des améliorations sur ces relations avec les multiples prix (Oscar, Golden globes, Lion d’or, Bafta,…) remis au magnifique film « Roma » exclusivement visible sur la plateforme au logo rouge mais également l’arrivée de réalisateurs et acteurs légendaires sur ces plateformes (Scorsese avec « The Irishman », Alfonso Cuaron avec « Roma », David Fincher avec « House of cards », Al pacino avec « Hunters »…).

       2. STRATÉGIE DE CATALOGUE

Le 30 Octobre 2012, Lucas Films annonce officiellement son rachat par la Walt disney Company pour un montant de 4,05 milliards de dollars plongeant ses fans les plus « hardcore » dans une détresse absolue pour avoir vendu l’âme de Star wars au « côté obscur ».

Résultat de recherche d'images pour "gif disney star wars"

Cet achat stratégique ne sera qu’une étape d’un plan global commencé en 2004 avec l’achat de Pixar, suivi du rachat de la compagnie Marvel en 2009 pour  2,5 milliards de $, ce qui semble une bonne affaire aujourd’hui au vu des 2,8 milliards de recettes du seul film « Avengers Endgame ».

Le dernier achat en date de la firme « aux grandes oreilles » et le plus conséquent est celui de la société de production 21ST Century Fox pour un montant record de 71,3 milliards de dollars pour acquérir un catalogue d’une profondeur conséquente (voir graphique ci-dessous).

disney pixar marvel star wars streaming vidéo Fox

Nous pouvons imaginer que Disney ne s’arrêtera pas là et continuera sa stratégie de rachat de catalogue qui permettra de lui garantir des chiffres conséquents lors de leur sortie en salle mais également d’apporter toujours plus de contenus à sa plateforme de streaming vidéo.

Devant cette stratégie particulièrement agressive, les sociétés de production telles que Warner Bros, NBC Universal,… tentent de riposter en reprenant les droits de leurs productions (Friends, DC Comics, The office…) pour les intégrer dans leurs plateformes de streaming vidéo respectives (HBO MAX, Peacock) mais la bande à Mickey semble partie avec un coup d’avance en la matière.

Ces stratégies de création de contenu et de rachat de catalogue sont assez floues pour le commun des mortels mais elles détermineront leur choix d’abonnement à une ou plusieurs plateformes de streaming vidéo.

 

        3. DESCRIPTION DES OFFRES DE STREAMING VIDÉO

streaming vidéo netflix disney+ disney plus julien alers HBO MAX amazone prime vidéo Canal+

 

À travers cette infographie, nous pouvons voir que la profondeur des catalogues sera déterminante pour plaire au plus grand nombre. La question du tarif des abonnements se posera forcément au vu des différences assez prononcées entre les différentes offres (de la gratuité à 19.99€).

Nous pouvons imaginer que les sociétés de production comme Warner Bros (HBO MAX), DISNEY (Disney Plus) ou NBC UNIVERSAL (Peacock) vont vouloir privilégier dans le futur leurs plateformes afin d’y proposer en exclusivité leur catalogue et leurs nouvelles créations. Quid des plateformes de streaming vidéo comme Netflix, Prime vidéo,… qui en profitaient jusque là, garderont-elles à terme ces oeuvres dans leurs offres ?

En France, la résistance s’organise autour de la future plateforme de streaming vidéo nationale, SALTO, qui regroupera les programmes des groupe TF1, France télévisions et M6. Le service dont les détails n’ont pas filtré (prix, programmes,…) sera lancée officiellement à la rentrée prochaine.

Aussi, afin de d’organiser au mieux avant cette bataille qui s’annonce, le groupe CANAL+ propose déjà un combo composé de la chaîne + OCS (inclus séries HBO jusqu’à quand?  ) + Disney plus + Netflix à un prix de 36,99€ (26,95€ pour les moins de 26 ans). Cette alliance démontre l’importance stratégique prise par les plateformes de streaming et qu’il vaut mieux les avoir en tant que partenaires que comme ennemis.

 

CONCLUSION

4 mois après son lancement, Disney+ affiche déjà près de 30 millions d’abonnés aux Etats-Unis. Ce résultat spectaculaire montre l’ambition de la plateforme de streaming vidéo qui souhaite à terme déclasser Netflix de sa position de leader avec ses 64 millions de comptes actifs. Cette bataille sur le sol américain devrait s’intensifier dans les prochains mois avec l’arrivée de nouveaux concurrents armés de répertoires redoutables.

Nous pouvons imaginer que les prochaines années nous permettront de voir de nouveau des achats de catalogue importants à l’image des maisons de disque (plus que 3 majors aujourd’hui) créant un oligopole qui permettra une offre davantage resserrée et claire aux consommateurs.

En ces temps de confinement, il est certain que les plateformes de streaming vidéo vont connaître un afflux sans précédent qui ne leur seront que bénéfique pour la suite. La dopamine y sera à son paroxysme.

 

BONUS : Mon maxi best-of des séries des 12-24 derniers mois (sans ordre précis)

 

 

WATCHMEN :

EUPHORIA :

INSECURE :

THE BOYS :

YEARS AND YEARS :

SHARP OBJECTS :

THE MARVELOUS MS.MAISEL :

THE HAUNTING OF HILL HOUSE :

SEX EDUCATION:

STRANGER THINGS S.3 :

En lien direct avec cet article, je vous propose de me suivre dans l’étude de la transformation des produits culturels dans l’article ci dessous consacré à la musique:

https://mbamci.com/avenement-parallele-streaming-audio-musique-urbaine/

 

SOURCES :

 

https://preview.disneyplus.com/fr

https://www.telerama.fr/cinema/ce-que-disney-sest-offert-avec-son-rachat-de-la-fox,n5418925.php

https://www.numerama.com/pop-culture/565540-hbo-max-prix-date-de-sortie-films-series-tout-ce-que-lon-sait-sur-la-plateforme-de-svod.html

http://www.premiere.fr/Series/News-Series/Peacock-tout-ce-quon-sait-de-la-plateforme-de-streaming-de-NBCUniversal

https://www.francetvinfo.fr/culture/series/netflix/festival-de-cannes-pourquoi-netflix-est-il-le-grand-absent-sur-la-croisette_3444159.html

https://www.cnetfrance.fr/news/salto-prix-date-de-lancement-catalogue-et-concurrence-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-netflix-a-la-francaise-39891721.htm

streaming vidéo série