Food et réseaux sociaux : quand regarder devient aussi important que manger!

Food et réseaux sociaux, deux univers, qui, lorsqu’ils se rencontrent, forment un duo plein de saveurs. Préoccupation majeure de la journée, l’alimentation suscite beaucoup de questionsTu as faim? Qu’est ce qu’on mange? Tu connais un bon restaurant ? C’est du fait maison?  Le #food constitue, selon Sopexa l’agence internationale de communication et de marketing spécialisée dans l’agroalimentaire et l’art de vivre, le 3ème type de recherche le plus fréquemment tapée dans Google après les voyages et le sport.

Sur les médias sociaux, les food lovers sont très dynamiques. Prendre une photo de son plat avant de le manger pour le partager avec des millions d’inconnus est devenu une pratique courante.

chiffres-hashtag-food-réseaux-sociaux

L’alimentation, une tendance incontournable sur les réseaux sociaux

 

Les principales actions effectuées par les internautes autour de la nourriture sont :

  • le partage des photos de plats ou des recettes
  • l’émission d’avis sur les marques ou les produits
  • la comparaison des prix des produits alimentaires
  •  

logo-twitter

Sur Twitter, le #food c’est 2.1 millions de tweets en France en 2017.

Une cadence de 60 000 messages par jour mettent particulièrement en avant sur ce réseau les grandes tendances du mieux manger comme celle de la healthy food.

logo-instagramSur Instagram, le #food c’est plus de 250 millions de posts.

L’alimentation fait le buzz avec 38% de instagrammers qui visionnent du contenu food, et, 27% qui en partagent. Les food lovers consomment 4 fois plus de contenu qu’un utilisateur moyen. C’est 18 connections en moyenne par jour pour les plus food addicts.

logo-facebookSur Facebook, le #food c’est plus d’1 milliard d’interactions par mois.

Le contenu autour de l’alimentation est visionné par près de 40% des utilisateurs. En France c’est 35 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

logo-youtubeSur Youtube, le #food c’est la 5ème catégorie la plus regardée dans le monde.

Les chaînes dédiées à la cuisine et l’alimentation, comme FastGoodCuisine en France (avec 2.8M d’abonnées) qui proposent des recettes , se multiplient.

logo-pinterestSur Pinterest, le #food c’est plus de 2 milliards de recettes.

Plus de 100 millions de tableaux y sont recensés autour du manger. La fonctionnalité, développée ces dernières années, « vous avez testé? » permet de poster sa photo avec un commentaire sur la recette. Elle est de plus en plus utilisée.

capture-écran-pinterest-recette-food-option-testée

Illustration sur Pinterest du « Vous avez testé? »

 

Les nouvelles pratiques du #manger sur les réseaux sociaux

 

capture-écran-réseaux-sociaux-emojis-foodLes comportements alimentaires se transforment. La relation à la nourriture évolue.

Avec son propre langage, l’alimentation s’exprime aussi à travers plus 88 emojis food spécifiques. Manger devient parler sur les réseaux sociaux. Les parts de pizza et les gâteaux sont les plus utilisés dans les échanges.

Sujet universel, l’alimentation sur les médias sociaux influence les acteurs et le marketing du food qui veulent tous capitaliser sur le plaisir de manger. De nouvelles pratiques apparaissent.  

Le food haul

L’internaute se filme en train de déballer les courses qu’il vient de faire au marché. Il montre chaque produit et commente ses achats. Inventé au départ pour des produits high tech , cette pratique s’adapte désormais au monde de l’alimentaire.

Le mok-bang

Cette pratique vient de Corée du Sud. L’internaute se filme en temps réel en train de manger de grandes quantités. Les personnes qui regardent la vidéo peuvent même donner de l’argent .

Le trashcooking

Grande tendance de l’année, le principe est de montrer au travers de vidéos ou photos comment sont réutilisés les déchets. Ce type de cuisine s’inscrit dans la démarche phare du moment d’anti-gaspi.

Les partenariats entre les acteurs du #food et les réseaux sociaux

L’intérêt y est très important. Pour certaines générations, comme les millennials, 30% ne viennent pas dans un restaurant si il n’est pas présent sur Instagram. C’est pourquoi de nouveaux type de partenariats se développent. Le dernier en date est celui de lafourchette et Instagram. Le site français de réservation en ligne permet, depuis octobre 2018, à chaque instagrammer de choisir directement sa table depuis le réseau social. De quoi ravir les food addicts qui en plus de liker, peuvent désormais directement réserver leur restaurant pour manger sans avoir à appeler.

 

Les hashtags tendances du food 

 

Ils sont à connaître et à utiliser dans la communication connectée autour du « manger ».

5-hashtags-utilisés-univers-food-réseaux-sociaux

 

Instagram, Facebook, Twitter, Youtube, Pinterest … contribuent donc à inspirer et à s’inspirer des tendances alimentaires. Le #food est un sujet quotidien. Servis sur des écrans d’ordinateurs, de tablettes ou de smartphones, les plats régalent aujourd’hui d’abord les yeux et les réseaux sociaux sont devenus les plus grandes tables du monde. Certains disent qu’on s’éloigne de l’essence même de la cuisine.

“ Pour moi , la bonne cuisine, c’est quand on soulève le couvercle , que ça fume, que ça sent bon et qu’on peut se resservir” disait Paul Bocuse.

D’autres pensent que même pixelisé, manger reste un geste social. On se caractérise avec ce qu’on montre de l’alimentation. Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es?  Mettre en avant son assiette est devenu une norme surtout chez les jeunes consommateurs. Plus de 50% des jeunes de 18-24 ans partagent leur repas sur les réseaux sociaux en France. 

 

L’image et les réseaux sociaux modifient le rapport à la nourriture. Ils poussent vers un nouveau mode de consommation où l’apparence dépasse l’exigence du goût.

 


Pour aller plus loin sur le Blog du MBAMCI :

Nathalie D’ARNAL  FoodTech: les millenials révolutionnent l’alimentation 

Carole LE GAL  Les réussites françaises de la food connection 

Anne-Cécile RIBIERE Les startups de la frenchfood s’emparent des chatbots  


Sources:

Par | 2018-12-11T17:30:31+00:00 mercredi, 28 novembre, 2018|Catégories : E-Business, E-commerce, Expérience Client|Mots-clés : , , , , , , |

À propos de l'auteur :

Plus de 14 ans d’expérience dans le retail mode & alimentaire . En cours de spécialisation en marketing digital et e-business dans la formation MBA MCI classée n°1 de sa catégorie. Inspirée par le futur, l'innovation et la foodtech, j'aime échanger sur comment le digital vient disrupter le monde de demain.

8 Comments

  1. Dineur 29 novembre 2018 à 21 h 53 min - Répondre

    Article top !
    J’étais loin d’imaginer l’ampleur de l’intérêt pour le food sur les réseaux sociaux et les différentes manières d’en parler.
    Bravo on en redemande des articles comme ça.

    • Virginie Heinrich 1 décembre 2018 à 12 h 49 min - Répondre

      Merci beaucoup! Le #food est effectivement un sujet majeur du quotidien et sur les médias sociaux. Vous retrouverez dans mes prochains articles « complètement #food  » d’autres focus sur l’alimentation et le digital. A suivre …

  2. My 30 novembre 2018 à 14 h 48 min - Répondre

    Hyper intéressant

    • Virginie Heinrich 1 décembre 2018 à 13 h 02 min - Répondre

      Merci beaucoup.

  3. Leroux Didier 2 décembre 2018 à 12 h 17 min - Répondre

    Sujet intéressant et article super 🙂

    • Virginie Heinrich 6 décembre 2018 à 13 h 42 min - Répondre

      Merci beaucoup.

  4. Savoyen 3 décembre 2018 à 22 h 47 min - Répondre

    Merci pour cette vision de l information de la nourriture. Blog très complet et très pertinent

    • Virginie Heinrich 7 décembre 2018 à 11 h 34 min - Répondre

      Merci beaucoup. La nourriture fait partie du quotidien et elle se partage!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.