La e-transformation de la formation professionnelle

Le secteur de la formation connait des évolutions majeures depuis une dizaine d’années. On entend parler de e-learning, MOOC, serious games, blended learning. Il semble donc que le secteur soit en train de subir un véritable tournant.
La digitalisation du secteur est en marche et apporte des changements notables :

 

La massification de la formation.

L’effondrement des couts de production sur le web permet la création d’une offre abondante de formation sur le web par des acteurs très variés du marché (entreprises, indépendants, organismes spécialisés ou non). En parallèle, la démocratisation de l’accès au web et la puissance toujours croissante du débit des connexions génère un public potentiellement global et massif à chacune des offres de formation présentes sur le web.

Le digital learning offre la promesse: pour les PME d’avoir accès à des formations à prix abordables; pour les grands groupes d’administrer un corpus commun de connaissance a des milliers de salariés dans un temps court et sans soucis des frontières.

 

Systématisation et mesurabilité.

Du côté des entreprises, le développement informatique a permis la création de progiciels de gestion connectés et puissants pour la planification, l’administration et le suivi de la formation professionnelle des employés.

L’apparition d’outils de tracking et d’évaluation individualisée donne corps a des vieux rêves de DRH : mesurer l’efficacité de la politique de formation et certifier les compétences des collaborateurs.

Du côté des organismes de formation, l’avènement des LMS facilite la création de supports pédagogiques et systématise la production de contenus.

 

La pédagogie repensée.

C’est sans doute sur la pédagogie que la e-transformation du secteur a le plus gros impact.

Les outils numériques à disposition des formateurs et des organismes de formation permettent aujourd’hui des formats pédagogiques interactifs et innovants : tableau interactifs, multimedia, mix de présentiel et de e-learning.

Si l’e-pédagogie ne bouleverse pas les principes fondamentaux de la pédagogie classique, elle offre des modes d’administration nouveaux : rapid learning, gaming, individualisation, non-linéarité, badging sont les modes d’expression d’une pédagogie « responsive », qui s’adapte a l’usager et ses motivations.

 

La révolution sociale.

Aujourd’hui le formateur n’est plus au centre de la formation. Il est animateur d’un groupe de gens connectés entre eux par les réseaux sociaux. Les participants interagissent et échangent sur les réseaux sociaux avant, pendant et après leur période de formation. L’expérience de formation n’est donc plus limitée dans le temps et chaque participant apprend autant du formateur que des autres apprenants.

 

Les leviers e-marketing.

Dans le secteur de la formation professionnelle, 40% des organismes prestataires ne font pas de la formation professionnelle leur activité principale. Gageons que ce chiffre augmentera grâce aux possibilités offertes par le marketing digital, qui permet à tout acteur de se positionner comme nouvel entrant facilement, sur son sujet d’expertise. Les recherches Google sur le thème de la formation professionnelle sont relativement stables dans le temps et peu saisonnières. Notons tout de même que même si le marketing digital permet à tout acteur d’exister potentiellement, la concurrence reste forte sur ces domaines, ce qui se reflète sur les prix cotinuellement élevés des mots clés Adwords (jusqu’à 17€)

 

 

Cet article a pour sources les recherches effectuées par 7 étudiants du MBAMCI (Benjamin Flambert, Caroline Mauran, Grégoire Bourgeois, Laurent Dubosc, Odile Adam, Sophie Gerlin et Victoria Naibo).

Vous pouvez retrouver l’ensemble de leurs recherches et des ressources complémentaires sur ce thème sur le site :

www.e-formationpro.fr

 

site_mini

 

 

Update : vous pouvez également lire l’article rédigé par Frédéric Patry sur notre etransfo sur son site Digital b2b. Il y a également réalisé l’interview de deux membres de notre équipe : Benjamin et Grégoire.

Par |2015-03-28T17:41:13+00:00jeudi, 16 octobre, 2014|Catégories : E-commerce|Mots-clés : , |

À propos de l'auteur :

business development, start-up manager, marketing digital, management consulting, formation HEC et MBA marketing digital
kayseri escort aydın escort denizli escort çanakkale escort bursa escort