Les dernières tendances 2019 de la transformation digitale des cabinets d’avocats

Face à un marché globalisé fortement concurrentiel,  poussées par les ruptures technologiques, les cabinets d’avocats ont entamé leurs mutations digitale.

En droit, comme dans de nombreux autres secteurs, la transformation digitale connait de nombreux changements. Le secteur du juridique n’est pas encore mature et doit  rattraper le retard sur la transformation numérique. Cela dit, qu’il existe tout de même un énorme potentiel  dans cette industrie pour optimiser l’efficacité, améliorer les processus et offrir de nouveaux types de services juridiques.  Découvrez dans cet article les dernières tendances pour vous aider à améliorer la digitalisation de votre cabinet d’avocat.

 

Cloud ou nuage avec objets numeriques1. La mobilité et le Cloud

Il est nécessaire de proposer et mettre a disposition  des logiciels ou des fonctionnalités basés sur le cloud.  Cela  permettra une meilleure accessibilité des fichiers clients, des historiques d’affaires et d’autres ressources juridiques. Elle contribue également a  une certaine disponibilité et  mobilité. Les services payants proposés aux clients permettront  aux entreprises de réduire leurs frais généraux.  La mobilité et le cloud contribuent à l’amélioration et l’évolution des offres de services offerts à leurs clients. Nous sommes entrés dans une ère où les utilisateurs s’attendent à ce que tout soit disponible partout, quel que soit l’appareil et à tout moment. Tous les professionnels du droit devraient avoir le même niveau d’accès aux outils.

Imaginez que vous vous retrouviez devant un tribunal en train de plaider un problème juridique lorsque votre avocat se souvient subitement qu’il a laissé vos dossiers sur son bureau, Que faire? Ce sont les types de problèmes que le cloud et les services mobiles peuvent aider à résoudre en 2019. En fait ces deux technologies sont indissociable car sans le cloud, la mobilité serait impossible.

 

cabinets avocats virtuels2. Cabinets d’avocats virtuels

En 2019, nous ne verrons pas seulement des services juridiques en ligne, comme nous l’avons vu les années passées. Nous allons voir des cabinets d’avocats virtuels s’envoler. L’augmentation du cloud et de la téléphonie mobile permettra  aux professionnels du droit  de disposer d’une plus grande flexibilité pour déterminer où et comment ils travaillent. Ces deux éléments fusionnés permettent aux cabinets d’avocats d’accroitre considérablement leur transformation. Le cloud et la téléphonie permettront  de programmer des réunions virtuelles et par conséquent cela élimine le temps de déplacement inutile et permet un gain de temps considérable. Ces  nouveaux cabinets virtuels contribueront à un meilleur équilibre  entre le travail et la vie personnelle des avocats et de mener un mode de vie plus sain et moins stressant.

 

icones reseaux sociaux3. le Social Media

On constate aujourd’hui, de plus en plus de professionnels du droit faisant leur apparition sur les réseaux sociaux, et pas seulement dans des endroits traditionnels comme LinkedIn. Il est probable que se soit parce qu’ils gagnent beaucoup de temps grâce aux nouvelles technologies et aux nouveaux outils.

Une nouvelle vague de podcasts juridiques a fait son apparition, et je crois vraiment que c’est parce que les avocats d’aujourd’hui utilisent le temps économisé issu de la digitalisation pour mener à bien des projets épanouissants. Il est fort probable qu’un nombre croissant d’avocats trouvent leur place sur les réseaux sociaux. Ils pourront entrer en contact directement avec le  public, qu’il s’agisse de YouTube, de blogs ou podcasting – en 2019. Ils rendront les questions juridiques de tous types plus accessibles à tous et contribueront à mettre en lumière le travail important que nos professionnels du droit accomplissent chaque jour.

 

cybersecurite4. Cybersécurité

La cyber-sécurité est un défi de taille pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Beaucoup d’industries sont laxistes en matière de cybersécurité jusqu’à ce que quelque chose de terrible se produise. Les recherches montrent que 80 % des plus grandes entreprises aux États-Unis ont déjà connu une infraction malveillante. En France, 67% des entreprises ont été victimes de cyber-attaques en 2019. C’est suffisant pour que quelqu’un se réveille et considère à quel point sa sécurité protège les informations de son client. Les entreprises doivent investir davantage pour éliminer (ou du moins, réduire) ce risque dans les années à venir. 

avocats et client se serrent la main5. Gestion des relations avec les clients

L’avocat doit connaitre son client. Il doit renseigner sa base de donnée afin de se rendre plus accessible et plus impliqué sur l’affaire de son client. C’est pourquoi, en 2019, nous allons mettre l’accent de plus en plus sur la gestion des relations avec la clientèle. Grâce à des logiciels, il est très facile de regrouper les dossiers des clients, de les mettre à jour avec les renseignements les plus récents et de les lire rapidement avant la prochaine grande réunion. Les CRM ne font pas que sauver la face. Elles permettent aussi de gagner du temps et d’améliorer la gestion des cas.

productivite6. Amélioration de la productivité

En matière de droit, tout est une question de rendement et de productivité. L’utilisation de la technologie pour l’analyse des données, la gestion des dossiers, la prévision des résultats et même la décision d’accepter ou non un nouveau client devient indispensable. Plus de 50 % des grands cabinets d’avocats du monde utilisent aujourd’hui des outils spécifiques pour améliorer l’efficacité et le rendement au travail. Quand il s’agit de comprendre votre entreprise, c’est une évidence.

innovation7. Innovations technologiques

Le big data, l’intelligence artificielle, le « machine learning » vont permettre  de combiner  l’analyse  de l’afflux massif de données numériques (courriels, textes, messages vocaux, calendriers électroniques) et retranscrire cette analyse dans les procédures judiciaires, les avocats ont besoin d’aide pour traiter rapidement toute cette information. L’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique d’aujourd’hui contribuent grandement à rendre ce processus beaucoup moins lourd. Certaines entreprises utilisent même l’intelligence artificielle pour aider à prendre des décisions en matière de litiges, comme vous avez pu le voir dans mon dernier article « justice prédictive : bouleversement du monde du droit »

Bien que l’industrie juridique ne soit pas nécessairement connue pour sauter sur les tendances de transformation numérique dans le droit, ils est important d’incorporer de nouvelles technologies dans les cabinets qui permettront d’économiser du temps et de l’argent, et tout en améliorant les résultats des cas.

Cela augmentera de façon exponentielle au cours de l’année à venir.

Sources :

pour en savoir plus :

https://mbamci.com/transformation-digitale-6-etapes-cles/

https://mbamci.com/transformation-digitale-efficace-principes/