Digital en Chine – Notre Avenir Digital sera-t-il « Made in China »?

Peu de pays suscitent autant de passion et de controverses que la Chine. Située de l’autre côté de la planète, elle nous intrigue par sa culture si différente mais nous impressionne par ses avancées technologiques et ses innovations . Plus que jamais, le Digital en Chine est au cœur de toutes les actualités.

4 raisons pour lesquelles le marché du Digital en Chine est si fascinant !

 

Le Consommateur Chinois va changer l’économie mondiale.

Longtemps considérée comme « l’Usine du monde », la Chine se place désormais comme le plus gros marché mondial. A lui seul, le pays détient près d’un quart de la population de la planète avec 1,418 milliard de personnes.

Avec un PIB qui frôle les 14 millions de dollars, l’Empire du Milieu est le 2ème pays le plus riche du monde, derrière les Etats-Unis. Même si en 2018, la Chine n’a connu qu’une croissance de 6,6%, la hausse du PIB avait toujours été à 2 chiffres au cours des dernières décennies et le pays reste surveillé de très près par les investisseurs mondiaux. La Chine contribue désormais plus que tout autre pays à la croissance économique du monde.

Cette forte progression a très vite donné naissance à une génération de « Nouveaux Riches« . En effet, personne n’était riche en Chine il y a 40 ans mais aujourd’hui le pays compte près de 620 milliardaires, qui n’ont jamais été aussi nombreux ni aussi riches ! Sa stratégie n’est désormais plus une croissance par l’export mais par le développement du marché domestique.

Aussi, la croissance de ces dernières années n’est pas alimentée par les mêmes consommateurs qu’autrefois. Elle est fortement imputable aux « Millenials », une nouvelle génération de consommateurs chinois plus sophistiqués, plus exigeants et surtout plus dépensiers que leur parents.

Le marché chinois est incontestablement très significatif et représente un énorme potentiel pour toutes les entreprises souhaitant se développer à l’International. Les consommateurs chinois et surtout les Millenials doivent être l’objet d’une attention particulière pour toutes les entreprises désireuses de conquérir ce marché géant. Mais encore faut-il être Hyper connecté !

 

Les BATX , symboles d’une Chine Hyper connectée.

La Chine est le pays le plus connecté du monde. En effet, le Global Digital Report a publié le 31 janvier 2019 par We Are Social et Hootsuite, nous a délivré les dernières données et tendances internationales du digital en Chine, du social média, du mobile et du E-commerce :

  • Le nombre d’utilisateurs Internet chinois s’élève à 802 millions (contre 60 millions en France) avec 50 millions de plus rien que sur l’année 2018.
  • On compte en Chine plus d’1,5 milliard d’abonnements mobiles.
  • Sur les 3,5 milliards d’individus qui utilisent les médias sociaux dans le monde entier, près d’un tiers sont chinois.

Ces chiffres plus élevés que dans les autres pays soulignent l’avance du marché du digital en Chine. Tout cela est favorisé par les BATX, ces incroyables GAFA chinois, qui représentent les standards en termes d’usages et de technologies. Baidu, connu pour son moteur de recherche, Alibaba (et JD.com) pour leurs plateformes E-commerce, Tencent pour son application WeChat, et Xiaomi pour la téléphonie mobile, sont les entreprises chinoises les plus importantes du digital en Chine.

DIGITAL EN CHINE BATX CHINA BAIDU ALIBABA TENCENT XIAOMI

 

  • L’Empire du E-commerce.

Avec 20% des utilisateurs internet mondiaux, la Chine est le marché le plus important au monde pour l’E-commerce. Elle fait désormais preuve d’une grande maturité dans les pratiques de commerce en ligne. Amazon et Ebay sont présents sur le marché chinois, mais ils sont bien moins compétitifs que les 2 leaders Alibaba et JD.com qui se partagent les 3/4 des ventes du E-commerce chinois.

DIGITAL EN CHINE TOP 10 E-COMMERCE CHINA ALIBABA JD

Par exemple, lors de la Singles’ Day le 11 Novembre dernier, Alibaba a enregistré le record de 31 milliards de dollars de volume d’affaires en seulement 24h. Pour comprendre les raisons de ce succès, il faut remonter il y 10 ans, aux débuts du plan de redressement économique du gouvernement pour aider les villageois à sortir de la pauvreté. L’État avait alors investi massivement dans des villages en construisant de nouvelles infrastructures qui ont permis à des milliers d’agriculteurs de se reconvertir en ouvriers et travailler dans les usines locales pour produire tous ces biens « Made in China » que nous connaissons.

 

  • Tous « Mobile Addicts ».

Le commerce en ligne est donc parfaitement rentré dans les mœurs, mais bien évidemment, tout ceci se passe sur le mobile.

En effet, le jeune public chinois est hyper connecté à internet mais particulièrement à son smartphone et aux réseaux sociaux. 97% des internautes chinois sont mobinautes, faisant ainsi de la Chine le premier « Mobile First Nation ».  Les chinois se connectent environ 3 heures par jour et possèdent en moyenne 40 applications téléchargées sur leur téléphone portable.

Il est devenu presque normal de voir tout le monde sur son smartphone dans les transports, les files d’attente, ou dans les rues.

DIGITAL EN CHINE MOBILE FIRST CHINESE PEOPLE

  • WeChat, le couteau suisse chinois.

La vie quotidienne des Chinois est très impactée par les médias sociaux.

1,007 milliard, c’est le nombre de chinois actifs sur les réseaux sociaux (soit 71% de la population) ! En moyenne, chaque jour, les Chinois consultent leurs réseaux pendant 1 heure et 50 minutes. Ils sont en effet leur première source d’information. WeChat, Youku, Weibo, QQ et Douyin sont les réseaux sociaux préférés chinois.

Encore peu connue en occident, l’application Wechat représente la moitié des recettes du géant chinois Tencent. WeChat est devenu une sorte de style de vie pour les Chinois : on se réveille et s’endort avec. L’application est désormais la solution à tous les besoins de la vie quotidienne. Pensé comme un « couteau suisse » digital en Chine, WeChat a par exemple intégré la fonction de paiement électronique et remplace aujourd’hui le portefeuille des chinois.

La dernière version de WeChat, iOS 7.0, a intégré de nouvelles options semblables aux Stories Instagram et Facebook, Wechat « Time Capsule » et « Top Stories« ,  permettant au géant des médias sociaux chinois d’intégrer le marché des vidéos courtes face à son principal concurrent Tik Tok (Douyin en Chine).

 

Les KOL et les WangHong, piliers de l’E-commerce Chinois.

Avec les Millenials et les jeunes générations sans cesse connectés, les réseaux sociaux sont également devenus impératifs pour l’E-commerce en Chine. Il est estimé que plus de 70 % des jeunes nés après la génération du millénaire se rendent directement sur les médias sociaux pour effectuer leurs achats. Ces derniers ne semblent pas pouvoir se séparer de leur smartphone. Il est donc devenu nécessaire pour les marques de se concentrer sur une stratégie de marketing digital en Chine, d’où l’émergence rapide d’un important marché de KOL (Key Opinion Leaders) et de Wanghong (网红,célébrités sur internet) dans le pays.

Ces principaux leaders d’opinion ont beaucoup d’influence sur les décisions d’achat des consommateurs chinois. En Chine, le recours aux influenceurs est une pratique établie depuis des années et pèse beaucoup plus que dans notre pays.  Par exemple, YAO Chen, une actrice très populaire, compte plus de 80 millions de followers sur Weibo.

DIGITAL EN CHINE YAO CHEN CHINESE KOL KEY OPINION LEADER WANGHONG

 

Plusieurs facteurs expliquent ce succès :

– Le manque de confiance en les marques à cause des contrefaçons et différents scandales des dernières années.

– Les consommateurs chinois ont un réel goût pour les produits de luxe.

– Cette clientèle chinoise, très sensible aux innovations, demande à être sans cesse éblouie et entretenue de toutes sortes d’originalités.

-Les nouveaux riches chinois sont prêts à dépenser sans compter pour des symboles de réussite sociale. Le rapport à l’argent est très décomplexé en Chine.

 

 

Les influenceurs ont donc pour la plupart saisi l’opportunité d’ouvrir une boutique en ligne à leur nom sur TaoBao ou Weixin où ils commercialisent leur sélection de produits avec des QR codes qui facilitent l’achat.

Face à un tel succès, et à la demande pressante des marques, être KOL ou WangHong est devenu un vrai métier en Chine. Il y a même des formations pour devenir influenceur comme à The Yiwu Industrial & Commercial College, près de Shanghai, où l’on apprend aux jeunes à devenir de grands influenceurs. Ces étudiants apprennent à travailler leur image, à poser, éditer des photos et des vidéos, être à la mode, à se maquiller, à danser etc…

DIGITAL EN CHINE KOL KEY OPINION LEADER YIWU COLLEGE INFLUENCER

 

En Chine, le métier de KOL ou de Wanghong est tellement important que certains influenceurs s’en retrouvent déstabilisés. Le documentaire PEOPLE’S REPUBLIC OF DESIRE produit par Hao Wu, nous plonge dans la vie virtuelle de deux vedettes du streaming en Chine, Shen Man et Big Li. Il met en avant l’importance des réseaux sociaux mais aussi les dérives que cela peut entraîner dans ce nouveau système de consommation, de connectivité et de voyeurisme.

Le film sera présenté pour la première fois en France à CHINA CONNECT Paris le 12 Mars 2019, l’unique rendez-vous européen du Marketing Digital en Chine. Evènement à ne pas manquer!

 

 

Innovation: la Chine révolutionne le Digital !

Longtemps spécialisée dans le « Made in China », la Chine a porté sur ses épaules une bien mauvaise image pendant des dizaines d’années. Mais le président chinois Xi Jinping est bien décidé à changer tout cela avec son rêve chinois.

Source: https://hqsb5site.wordpress.com/2016/10/23/

THE CHINESE DREAM XI JINPING DIGITAL EN CHINE

« The Chinese Dream » est le slogan politique qu’il a lancé en 2013, avec pour objectif de d’imposer la Chine comme une puissance de référence en devenant le leader mondial de la transformation numérique.

Même si elle a longtemps privilégié les produits bon marché et les imitations en étant peu soucieuse du respect de la propriété intellectuelle, son esprit d’innovation a toujours été là. La Chine a d’abord acquis de solides compétences technologiques en développant en « sous-marin » des innovations pour le marché domestique, dans la culture et la langue chinoise, avant de traverser les frontières. Avec ses BATX, la Chine est aujourd’hui le plus gros concurrent des GAFA de la Silicon Valley.                                                     

Le pays a décidé de se placer sur le podium mondiale de l’investissement dans les nouvelles technologies telles que l’Intelligence Artificielle, le Big Data, la Réalité Virtuelle, le Depp Learning, la Conduite Autonome, les Drones et la Robotique etc.

La Chine qui copie est donc très loin derrière nous! La Chine d’aujourd’hui, c’est celle qui avance à toute vitesse et celle que l’on copie!

 

  • La Magie du New Retail en Chine.

Grâce à toutes ses avancées technologiques, la Chine est devenue un acteur important du « New Retail » et son modèle commence à s’exporter.

Par exemple, l’industrie du cosmétique s’est transformée pour idéaliser et améliorer continuellement l’expérience client. En France, à l’occasion du Nouvel An Chinois le 5 Février dernier, WeChat s’est invité au BHV Marais avec l’installation d’un stand de maquillage virtuel réalisé en partenariat avec Guerlain. Assis face à un miroir connecté, les clients peuvent essayer virtuellement plusieurs teintes de rouges à lèvre pour déterminer celle qui leur ira le mieux.

En Chine, les habitants des petites villes régionales commandent volontiers sur JD.com, le 2ème grand site de commerce en ligne, car il a su se démarquer très tôt en investissant en 2017, dans la livraison par drône. Et début 2019, JD.com a continué à innover en ouvrant deux « Smart Delivery Stations » (stations de livraison intelligente) dans les villes de à Changsha et Hohhot. Des petits bus livrent jusqu’à 30 colis chacun, et sont capables de planifier leurs itinéraires, d’éviter les obstacles, de respecter le code de la route et de délivrer les colis par reconnaissance facial afin de sécuriser les livraisons.

 

  • Leader du paiement digital.

Le paiement mobile est devenu en quelques années un mode de paiement incontournable pour les utilisateurs chinois. Sortir son smartphone pour payer en scannant un QR Code dans une boutique est devenu la norme. Et cela se fait principalement par le biais de deux moyens: Alipay et WeChat Pay , les leaders du marché du paiement mobile en Chine.

DIGITAL EN CHINE CHINESE NEW YEAR Enveloppe Rouge HONGBAO

 

Pendant le nouvel an chinois, des milliards de yuans se sont échangés via des mobiles. Tous les ans, c’est la tradition, de petites enveloppes rouges avec de l’argent s’échangent en famille ou entre amis à cette occasion. Mais avec l’évolution, les « Hong Bao » sont passés du papier au virtuel permettant ainsi à la technologie de prendre le dessus sur les traditions chinoises.

 

 

Après la démocratisation du paiement sur mobile, Alipay a aussi innové fin 2017 avec un système de paiement par reconnaissance faciale appelé « Smile to Pay ». En utilisant une caméra 3D, ce système scanne le visage du client pour vérifier son identité et ainsi accepter son paiement. L’objectif est d’éviter toute transaction sur mobile pour faciliter le paiement et le rendre plus fluide.

 

  • Prochaine puissance mondiale de l’IA et de la Data.

L’année 2018 a été une année clé dans les progrès réalisés par les Chinois dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la data.

« L’avantage » en Chine, c’est que toutes les données sont concentrées dans un seul écosystème comme celui de Wechat. qui à lui seul, réuni déjà 890 millions d’utilisateurs par jour.

En revanche, ces datas ne sont pas uniquement utilisées pour satisfaire les e-consommateurs. Le gouvernement chinois les exploite aussi pour surveiller sa population. Ces dernières années, la Chine s’est construite le plus grand réseau de vidéosurveillance au monde et a initié le « crédit social » dans certaines villes, en attribuant des notes aux habitants, ce qui leur permet de savoir s’ils ont commis des infractions ou des crimes grâce à la reconnaissance faciale. Il y a même une application qui permet de savoir si les personnes qui nous entourent sont des « mauvais payeurs ». La police quant à elle, a ajouté à son arsenal des lunettes à reconnaissance faciale pour identifier les suspects.

Alors qu’en France, on parlerait d’atteinte à la vie privée des citoyens, en Chine, la data est utilisée pour se surpasser sur le marché du digital et leur permettre d’être les premiers dans tous les domaines technologiques. Le gouvernement a fait de l’innovation en intelligence artificielle sa priorité.

 

Pour conclure…

Grâce à la mise en place de politiques économiques protectionnistes, la Chine a été au cours des dix dernières années, le théâtre d’une transformation incroyable qui lui a permis de faire oublier son image d’usine du monde en devenant le nouveau centre de R&D de la planète.

Si la Chine fascine et intrigue autant, son exemple a bien longtemps été mis de côté car “trop différent” du nôtre. Mais elle a su inverser la tendance en prouvant qu’elle était aussi capable d’innover. Le « Made in China » devient synonyme d’Innovation et non plus de Contrefaçon!

Un succès qui inspire tous les leaders occidentaux du numérique et qui pourrait nous laisser penser que le Digital en Chine est LE modèle à suivre ! Pour autant, toutes ces innovations ne sont pas forcément bonnes à suivre, ni en accord avec notre éthique, comme le « Crédit Social » ou encore le scandale des bébés génétiquement modifiés par le Dr He, que l’on a pu voir récemment.

Affaire à suivre …

 

 

Digital en Chine – Sources de l’article :

Wikipedia, Marketing-chine.com, Webmarketing-com.com, Capital, Servicesmobiles.fr, Parcelandpostaltechnologyinternational.com, Iatranshumanisme.com, Siecledigital.fr, Fredcavazza.net, Journalduluxe.fr; Channelnewsasia.com

 

Digital en Chine – Autres articles du blog : 

https://mbamci.com/chine-le-new-retail-le-futur-du-commerce-de-detail/ 

https://mbamci.com/chine-mobile/ 

https://mbamci.com/le-score-de-credit-social-en-chine/

https://mbamci.com/tiktok-application-generation-z/ 

https://mbamci.com/wechat-omnipresent-dans-quoditien-chinois/