Le digital a révolutionné notre vie ces 15 dernières années,  fournissant notamment des outils pour nous faciliter la vie au quotidien. L’empreinte carbone du numérique ne cesse de s’amplifier avec le développement des technologies, mais des applications et des sites existent pour nous permettre d’être plus éco-responsables. Passons en revue quelques outils.

Le numérique a bouleversé notre vie quotidienne, nos smartphones/nos ordinateurs nous paraissent maintenant indispensables. Nous passons beaucoup (trop ?) de temps dessus, notamment car ils nous facilitent la vie au quotidien pour consommer, communiquer, s’informer, etc.  En 10 ans, le temps passé sur internet a quadruplé, les 35-49 ans y passent près de 2h30 chaque jour.

Parallèlement à cela, notre utilisation du numérique peut aussi avoir un impact positif sur le plan sociétal et environnemental, en nous aidant  à agir au quotidien pour réduire notre empreinte écologique et devenir plus éco-responsables.

La conscience écologique des français s’éveille petit à petit, 72% des Français indiquent avoir accru leur intérêt pour les enjeux écologiques au cours des derniers mois.

Des outils digitaux existent pour nous aider à consommer moins et mieux, en voici quelques-uns :

Les courses du quotidien : s’informer pour mieux consommer

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir avoir une alimentation plus saine, 58% des français déclarent manger bio au moins une fois par mois, 30% au moins une fois par semaine.

En complément du bio, il est également important de faire attention à la composition des produits avant de les acheter, afin notamment d’éviter les additifs douteux. Pour cela, il existe notamment l’application Yuka, probablement la plus connue pour mieux consommer, elle revendique 4,5 millions d’utilisateurs mensuels. Yuka scanne nos produits alimentaires et cosmétiques et analyse leur impact sur la santé. 88% des utilisateurs de cette application ont changé leur manière de faire les courses. Sa totale indépendance vis-à-vis des industriels est une de ses forces. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’interview de Julie Chapon, co-fondatrice de Yuka.

Il existe également l’application Buy or not, lancée par i-buycott, association qui sensibilise les citoyens à une consommation responsable. Pour chaque produit scanné, l’application BuyOrNot révèle son impact sur la santé et sur la société. D’un point de vue santé, elle utilise le Nutriscore et signale les additifs douteux. En complément l’application évalue l’impact environnemental et sociétal lié à la fabrication du produit (exploitation des ressources naturelles, respect du bien-être des hommes et des animaux). Comme Yuka, Buy or Not propose des alternatives plus responsables pour nous aider à mieux consommer.

 

Lutter contre le gaspillage alimentaire

10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France, 317 kg chaque seconde… Au niveau individuel, chaque personne gaspille 29 kilos de nourriture par an, soit un repas par semaine.

Pionnière de la lutte contre le gaspillage alimentaire, Too Good To Go  est une application qui permet de récupérer les invendus des commerçants chaque jour, elle fonctionne avec la géolocalisation. Ce sont des produits frais que les commerçants ne sont pas autorisés à vendre le lendemain et qui seraient donc jetés sans cette application. Cela fonctionne avec des restaurants, des traiteurs, boulangeries, supermarchés…

Il existe égalementl’application Frigo Magic qui propose des recettes en fonction de ce qu’il reste dans nos placards/frigos. Des recettes simples, qui ne prennent pas plus de 30 minutes et qui ont pour objectif d’éviter le gaspillage en nous évitant de jeter ce qui va bientôt périmer par manque d’inspiration.

 

Donner une seconde vie aux objets

Vinted est un site d’achat/vente de vêtements de seconde main, il vient d’entrer dans le top10 des sites e-commerce en France. Il y a beaucoup de choix, pour tous les budgets. Il faut parfois chercher longtemps mais on trouve son bonheur la plupart du temps. Acheter de seconde main c’est moins cher et bon pour l’environnement, on évite le gaspillage de ressources naturelles pour produire un vêtement neuf.  L’industrie de la mode produit 20% des eaux usées mondiales et 10% des émissions mondiales de carbone, il est donc important d’éviter la fast fashion et de privilégier la seconde main.

 

Empreinte-carbone-textile-eco-responsable-Sophie-Lagauche

Source : Julien Guillot

 

Il existe également l’application Geev, qui réhabilite le don entre particuliers sur la base de la géolocalisation. L’application permet à un particulier de donner un objet en bon état dont il ne veut plus, évitant ainsi de le jeter. On y trouve ainsi des meubles, des produits de puériculture, des vêtements d’enfants, ou encore les livres. Depuis quelques semaines, Geev propose également le don de nourriture, encore une belle initiative pour réduire le gaspillage.

 

Pour faire un cadeau

A l’approche de Noël,  si vous ne savez pas quoi offrir à un proche, pensez à la carte cadeau éthique et éco-responsable.

La carte Française est la première carte cadeau multi-enseignes exclusivement dédiée au Made in France, des marques fabricantes ou distributrices, qui garantissent que plus 70% de leur catalogue est constitué de produits Made in France. On y trouve des enseignes de mode, maison, sport, gastronomie, tech …

Par ailleurs, il existe également Ethi’kdo, qui va encore un peu plus loin dans la démarche. Il s’agit d’une initiative coopérative créée par les acteurs français de la consommation responsable. Elle réunit une centaine d’enseignes et de sites web, 100% écologiques et solidaires. La carte peut également se transformer en don à une association.

Enfin, plus généralement,  il existe l’application WAG (We Act For Good). Il s’agit d’un programme d’accompagnement qui propose des défis, conseils et astuces en matière d’alimentation, de transport, de zéro déchet, de Do It Yourself et d’énergie.

C’est une liste non exhaustive de sites et d’applications, l’objectif est de commencer petit à petit à changer notre comportement pour réduire notre empreinte écologique et devenir plus éco-responsables grâce au digital.

 


Sources :

https://www.mediametrie.fr/fr/lannee-internet-2018

https://harris-interactive.fr/opinion_polls/les-francais-et-lecologie/

https://maxhavelaarfrance.org/actualites/a-la-une/actualites-detail/news/barometre-de-la-transition-alimentaire-2019/

Pour aller plus loin :

https://www.snacking.fr/actualites/tendances/4526-Les-Francais-veulent-s-engager-vers-la-transition-alimentaire/

https://www.bfmtv.com/economie/yuka-a-plein-de-nouveaux-concurrents-qu-ont-ils-de-plus-ou-de-moins-que-l-original-1801395.html

https://www.fne.asso.fr/dossiers/gaspillage-alimentaire-d%C3%A9finition-enjeux-et-chiffres

https://www.notre-planete.info/actualites/10-achat-vetements-mode-pollution