Des débuts d’internet il y a 40 ans, les technologies de communication nous connectent de plus en plus intimement. Aujourd’hui avec les smartphones, le monde est littéralement à portée de main : quelques tapes sur son écran et l’on est au contact d’une réalité carrément différente.

Aujourd’hui nous voyons nos téléphones comme une extension de nous-mêmes et l’immédiateté de la connexion internet a radicalement changé un aspect de notre vie : nos relations amoureuses.  Aujourd’hui les applications de rencontre c’est 30 millions d’inscrits ; sur les 5 dernières années, 1/3 des relations amoureuses a commencé online et selon les estimations, en 2040, 70% des couples se seront rencontrés en ligne.love apps

De l’invention de la pilule contraceptive à l’invention des dating apps  en passant par l’explosion du X sur le net, les changements sociaux induits par la technologie sont toujours accueillis avec une forte résistance . Les plus gros sites de rencontres   n’existent que depuis une décennie pour la plupart…nous ne sommes qu’aux début du love 2.0 et très sérieusement : nous n’avons aucune idée  de ce qu’il en adviendra. Les dating apps ont changé notre façon de nous rencontrer voire de gérer notre vie sentimentale ;sonnent-t-elles la mort des rencontres réelles ou amorcent-t-elle plutôt une révolution dans ce sens ?

Le but de notre billet sera de présenter  les concepts clés derrière ces apps et les changements qui les ont induits ou qu’ils ont induit.

Elles partent de l’exploitation d’un désir naturel

Aujourd’hui tout va très vite et c’est de plus en plus difficile pour les gens de se rencontrer dans les grandes villes alors qu’une personne célibataire cherche avant tout une connexion. C’est justement ce besoin qu’exploitent les dating apps en le revisitant à la sauce 2.0 : des millions de personnes sont disponibles immédiatement, n’importe où et en un simple geste de doigt.
Toute compte fait, établir une connexion aussi rapidement n’aurait pas été possible sans une invention : le profil.

Créer un profil est quelque chose de plutôt nouveau pour les gens ; ce n’est pas quelque chose de naturel  dans la mesure où c’est quasi impossible de réduire une personnalité entière à des champs ou des mots. Tout compte fait, dans un contexte où l’on a que quelques secondes pour matcher, une règle est de mise chez tous les utilisateurs : se résumer en un profil.  La question de base devient alors : « Quels éléments de mon identité veux-je que l’autre connaisse d’ABORD pour pouvoir être attirant? » , au prix parfois d’affecter  la façon dont on se voit soi-même et comment on voit les autres.

 

Qu’est ce que le match change ?

Une chose basique que nous connaissons à propos des relations amoureuses est que les gens aiment être compatibles. Alors les dating apps recherchent plusieurs genres de similarité. Elles  dirigent l’utilisateur vers ce qu’elles (ou plutôt leur algorithme) estiment être une relation heureuse, en fonction de la façon dont elles conçoivent la compatibilité. match
Avec plus de 26 millions de matchs par jour, Tinder est l’une des love apps les plus utilisées aujourd’hui. Tinder par exemple base cette compatibilité sur la réciprocité. Basiquement , le principe de tinder c’est : ne peuvent entrer en contact que des personnes qui ont une attirance réciproque.
Interrogés sur la question, Tinder dit justement c’est la possibilité de choisir la perso
nne qui nous convient réellement qui fait du love 2.0 quelque chose de  magique. Un nombre croissant de personnes sont maintenant en mesure de trouver un match online, quelque chose qu’ils n’auraient jamais pu réaliser dans la vie réelle, particulièrement pour les « minorités » très peu représentées dans la société.

LA CLE DE LEUR SUCCES: On y fait des rencontres plus facilement et on y exprime sa singularité

Le succès des dating app repose sur une seule chose , elles rendent les rencontres plus faciles : suppression des  barrières géographiques, suppression de la tension des face à face de la vraie vie, et surtout absence totale de la «  fear of rejection ».En plus elles utilisent la géo localisation ; Internet reconfigure l’accessibilité : à QUI on peut avoir accès et COMMENT on peut y avoir accès.connection
Une des choses que l’on rencontre avec les dating apps c’est un grand changement par rapport aux rencontres par milieux sociaux. Dans le love 2.0 on s’exprime en tant qu’individu à la recherche d’une autre personne singulière : on peut chercher l’autre en se basant sur des critères très spécifiques ( de telle origine, extraverti, aimant tel groupe de musique…) ; des  personnes qu’il était quasiment impossible dans son cercle social  sont désormais disponibles en un swipe.

CONCLUSION

Nos possibilités pour la connexion ont immensément augmenté, mais la liberté implique aussi d’être responsable. Il y aura toujours des gens qui trouveront des scénarios très sombres lorsqu’un changement se met en place. La peur de la technologie n’est pas nouvelle mais la réalité est que les dating apps nous ont donné les outils de trouver un partenaire en ligne ,quand on le veut et peu importe l’endroit où l’on se trouve.

Il ne faut pas oublier que ces apps ont avant tout un but lucratif et veulent faire de l’argent à partir de la solution qu’elles proposent à un besoin de l’être humain.Ce qu’elles monétisent c’est : la visibilité (la possibilité que notre profil soit vu par des millions de matchs potentiels). Et s’il y a bien une chose qu’elles ont changé dans notre comportement c’est qu’elles nous ont transformés en annonceurs POUR nous-mêmes.

Bien qu’elles aient changé énormément de choses, elles ne changeront pas tout (les dating apps ne changent aucun besoin humain basique,un gadget ne changera pas notre nature !), car nous  nous sommes programmés pour chercher une connexion.

Les gens continueront de se rencontrer au travail, par des amis…la proximité reste quelque chose de très important ; c’est la raison pour laquelle c’est rencontrer un partenaire dans la vraie vie est toujours ( et de loin ) la façon préférée de faire des rencontres. Ainsi, les love apps ne sont pas en train de complètement changer nos relations mais elles les revisitent plus efficacement.