Les « Dark Patterns » en design d’interface. Buzzword ou véritable danger?

Attention diffuse, oublis, qualité moindre d’analyse? Souffrez-vous de ces symptômes et de façon plus en plus accrue? J’ai tenté de comprendre et je vous explique.

On assiste aujourd’hui à une nouvelle crise, la crise de l’attention digitale. Pour se faire une place et capter un peu de votre attention, les acteurs du Web adoptent des méthodes de design d’interface qui usent et parfois abusent des Darks Patterns.

« You’re exploiting a vulnerability in human psychology…[The inventors] understood this, consciously, and we did it anyway. »

Sean PARKER, ex-président de Facebook

Le remède? Au-delà d’une digital detox, une prise de conscience.

Dark Patterns, encore un anglicisme ?

Les Dark patterns ou dark UX « User Experience » sont des pratiques de design d’interfaces (sites internet, applications mobiles ou logiciels) qui visent à tromper l’utilisateur, pour l’amener à une action non souhaitée mais avantageuse pour l’entreprise, achat, ajout d’un service, clic sur une publicité ou maximisation de son temps d’écran.

dark-patterns-ux-design-interface

 

A l’origine de cet anglicisme, un consultant en UX et chercheur en sciences cognitives

C’est en 2010 que le terme Dark Patterns a vu le jour grâce à Harry Brignull. Le contexte? Face à l’essor du e-commerce, pour générer plus de ventes et récupérer davantage de souscriptions, les designers ont commencé à créer des interfaces au design douteux.

6 ans plus tard, Harry Brignull crée le site darkpatterns.org Plus qu’un répertoire des Dark Patterns, un vrai wall of shame, qui a pour objectif de mettre à la lumière du jour les pratiques non-éthiques du design d’interface et sensibiliser ainsi les internautes.

dark-patterns-ux-design-interface

Comment reconnaître les Dark Patterns ?

En 6 ans de collecte de data, Brignull a classé les Dark Patterns en 14 catégories, les plus populaires sont :

  • Privacy Zuckering « vie privée à la Zuckerberg »

Comme son nom pourrait l’insinuer, cette méthode consiste à créer des interfaces confuses qui vous incitent à renseigner le plus de données personnelles au moment de la souscription.

La data étant le nerf de la guerre, aujourd’hui cette pratique a beaucoup évolué pour devenir très subtile, Facebook par exemple se sert des applications ou de sites tiers pour compléter ces donnée, ni vu ni connu…

  • Roach Motel « où est la sortie »?

Avez-vous déjà essayé de supprimer votre compte Amazon? Essayez mais soyez patients surtout. Le Roach Motel consiste à rendre l’inscription facile toutefois la suppression de son compte s’avère un vrai parcours du combattant. Vous n’y arrivez toujours pas? Pas de panique, un tutoriel existe pour vous assister…

  • Inverted colors « l’inversion des couleurs »

Au delà du rendu esthétique d’une interface, la couleur fait partie intégrante du design, elle modifie la perception même d’une interface Web, une perception qui devient de plus en plus normalisée, par conséquent une fonctionnalité désactivée est censée être grisée à l’inverse d’une fonctionnalité bleue, dans un monde sensé ou presque…

  • Forced Continuity « la perpétuation d’abonnement »

Ici il s’agira des versions d’essai gratuites, gratuites, qu’on s’entende bien, jusqu’à la fin de la période d’essai, L’utilisateur ne reçoit aucun rappel avant la fin de cette période et n’a aucun moyen d’annuler rapidement le renouvellement automatique, la faute à qui? Notre limite mémorielle… Next!

Et les notifications, Dark Patterns ou Call to Action ?

Nous recevons en moyenne une notification toutes les 6 minutes. Et la concentration dans tout ça? Un mythe!

Nous basculons aujourd’hui entre toutes ces notifications, un RT, un fav ou un like? Tout est bon à checker, FOMO ou Ego? Un peu des deux.

« Likes are bright dings of pseudo-pleasure that can be as empty as they are alluring. »

Justin ROSENSTEIN, L’inventeur du bouton Like de Facebook

Notre attention a baissé de 25 % ces 15 dernières années, ce qui est énorme, et pour cause le context switching, une forme de multitasking, terme emprunté à l’informatique, il consiste à sauvegarder l’état d’un processus pour restaurer à la place celui d’un autre, sauf que nous ne sommes pas des machines, une étude a d’ailleurs démontré que le multitasking peut diminuer le QI de 15 points!

Alors, les notifications, Dark Patterns ou… simple notifications? A vous de juger!

Que fait la loi…

Le RGPD « Règlement général sur la protection des données » a sanctionné certaines de ces pratiques à travers le principe de « Privacy by Design », qui impose le respect des données personnelles et ce dès la phase de design d’un site Web ou d’une interface.

Toutefois, les Dark Patterns étant des méthodes à la limite entre l’optimisation et la manipulation psychologique, la loi demeure quelques fois impuissante pour justifier certains méfaits.

Que pouvons-nous faire pour reprendre le contrôle ?

Premièrement en être conscient. Deuxièmement en être conscient et troisièmement, sachez qu’il existe plusieurs outils pour vous assister dans cette mission :
    • Freedom Bloque temporairement certains sites et applications sur votre desktop, tablette ou smartphone pour une durée déterminée.

 

    • NoMoRoBo Bloque les appels automatisés et réduit le temps que vous passez à traiter vos spams.

 

    • Flipd Bloque temporairement l’accès aux jeux, réseaux sociaux et autres applications (les applications disparaissent temporairement de votre téléphone).

 

    • Siempo Le principe de Siempo consiste à remplacer votre écran d’accueil par une nouvelle interface qui regroupe toutes vos notifications, change les icônes de vos applications et les réorganise de façon aléatoire pour vous dissuader d’une utilisation inconsciente.

Une autre astuce qui pourrait en dissuader plus qu’un mais qui marche: le Mode Grayscale! Cette fonctionnalité, disponible sur iPhone et Android, vous permet de passer du mode couleur au mode noir et blanc en 3 clics et vice versa.

gray-scale-dark-pattern-ux-design-interface

Les notifications se fondent dans le décor pour devenir peu visibles, ce qui vous aide à consulter votre smartphone moins souvent. Testé et approuvé!

Derrière tout ça, les vilains designers?

Dans un environnement fortement concurrentiel où les géants du Web ont presque normalisé les Dark Patterns, les designers se retrouvent souvent dans une situation d’exécutant et ce à l’encontre de leurs propres principes.
Si on entend parler aujourd’hui des Dark Patterns c’est aussi et surtout grâce à d’anciens cadres des GAFAM, comme Tristan Harris, un ancien ingénieur de Google, qui s’est engagé à dénoncer une nouvelle économie, l’économie de l’attention, et qui appelle à une réelle collaboration entre utilisateurs et designers pour une UX plus éthique.
« Design creates culture. Culture shapes values. Values determine the future. »
Robert L.Peters, Graphic Designer
To be continued…