Connaissez-vous ce dicton “Femme qui rit est à moitié dans ton lit” ?

Si oui …

Ou si non, et bien ici ça ne fait pas de différence

 

Toutes les personnes qui ont lu ce dicton ont un point commun avec vous : une réaction émotive.

En lisant ce titre, vous avez probablement ressenti l’une des 7 émotions de base qui sont :

la joie, la tristesse, la peur, la colère, le dégoût ou bien la surprise.

Ce qui va suivre va donc je pense vous intéresser.

 

 

Imaginez pouvoir persuader n’importe qui avec une simple formule.

J’insiste bien sur le fait de persuader et non de convaincre.

Pour vous rafraîchir la mémoire, l’avantage de persuader contrairement à celui de convaincre, est que vous n’avez pas besoin de mettre en place un raisonnement basé sur des arguments logiques.

Il vous suffit de faire appel aux sentiments pour faire naître une émotion.

La persuasion est donc à la portée de tous.

 

 

Si vous aussi vous avez une logique commerciale, vous savez qu’une personne persuadée, est une personne prête à acheter.

Et si vous êtes intéressé par les techniques commerciales, et plus précisément celles qui ont fait la fortune de certains marketeurs ?

Je vais vous parler d’une formule qui est l’une des plus connues dans le monde du copywriting.

Il s’agit de la formule PASOA.

 

Si cela vous évoque quelque chose et que vous ne connaissiez pas le copywriting avant de lire cela… c’est que vous avez sûrement déjà bu cette boisson brésilienne à base de fruit de la passion : la Passoa.

Ce qui vous fait un second point commun avec la moitié des gens qui ont lu cet article.

Bref, revenons à notre sujet de base.

 

PASOA c’est quoi ?

C’est l’acronyme anglophone de Problem, Agitate, Solve, Outcome, Action.

Avant de vous montrer concrètement ce que c’est par un exemple, je vais vous la décrire.

 

 

#1 PROBLEM

Commencez en premier lieu à mettre en valeur le problème auquel est exposé votre audience.

Cela va vous apporter deux choses :

Primo : Mettre votre audience en position de faiblesse, en la plaçant dans un état d’alerte. Ce qui lui fera émerger le besoin de trouver une solution à ce problème.

Secondo : Montrer à l’audience qu’on connaît son problème, qu’on la comprend.

Plus vous décrivez précisément son problème, plus vous vous rapprocherez d’elle, et plus vous gagnerez sa confiance

 

Mais avant d’exposer le problème de son audience, il est primordial de bien connaître son audience, afin de pouvoir identifier ce problème.

Mon conseil : Ajustez votre curseur d’empathie sur le niveau maximum pour pouvoir bien cerner votre audience.

 

 

#2 AGITATE

Une fois le point de douleur identifié, il va falloir appuyer dessus en jouant avec les émotions pour le rendre encore plus douloureux.

Comme en pâtisserie, cette étape est compliquée et risquée.

C’est à ce moment là qu’il va falloir “battre les oeufs pour les monter en neige”.

Il faut agiter suffisamment pour que ça monte, sans trop non plus pour pas que ça ne s’effondre.

 

L’objectif ici est de procurer des émotions comme la peur et la colère, en décrivant le problème dans les moindres détails et accentuant les effets négatifs.

Le problème va devenir quelque chose qui atteint votre audience au niveau personnel.

 

 

#3 SOLUTION

Une fois que vous avez créé un choc suivi d’éléments négatifs, il est temps de passer au positif en apportant la solution.

Vous n’avez qu’à tout simplement présenter votre solution à votre audience, qui est dans l’attente de résoudre ce problème.

 

La 4ème lettre de PASOA qui est moins répandue est pour moi tout autant indispensable. 

Ne vous étonnez donc pas si lorsque vous parlez de la formule PASOA, même à des copywriters, certains vous demandent “Quel est le rapport avec la recette de la boisson brésilienne ?

 

 

#4 OUTCOME

Après leur avoir proposé une solution et maintenant qu’ils ont conscience du problème, montrez leur ce qu’ils aimeraient voir.

Annoncez leurs des résultats qui leur permettent de se projeter.

 

Attention : je ne vous dis pas d’inventer de fausses promesses. La solution que vous proposez doit répondre à ce problème.

Il s’agit ici d’apporter des éléments plus concrets qui vont leur permettre de s’imaginer que grâce à votre solution leur problème sera résolu.

C’est après la succession de ces étapes que votre audience sera persuadée que votre solution est la bonne.

 

 

#5 ACTION

Il ne vous restera plus qu’à les faire passer à l’action avec ce qu’on appelle un AAA (Appel A l’Action) ou CTA (Call to Action) en anglais.

 

Mes conseils pour vos AAA :

1) Utilisez des verbes forts pour décrire une action.
Exemple : Acheter. Comparer. Télécharger.

2) Ajoutez de l’urgence.
Exemple : Acheter maintenant – Offre limitée

3) Supprimer les risques.
Exemple : Commencez votre essai gratuit – Pas de carte de crédit requise

4) Faites le visible, d’assez grande taille.

5) Vous pouvez avoir un AAA en bouton, et un second en texte avec un autre emplacement.

 

 

Comme promis, voici un exemple de la formule PASOA

Selma Paiva, qui est l’auteur du livre “Internet est une table pour deux” a également utilisé cette formule sur la page d’accueil de son site selmapaiva.com.

 

La homepage vue en tant que visiteur :

Selma paiva copywriting

La homepage vue par un copywriter :

copywriting salma paiva formule pasoa MBA MCI copywriting Maxime Boissé copywriter

Ps : je vous recommande d’ailleurs de vous inscrire à sa formation par e-mail, en plus de la valeur qu’elle va vous apporter vous y découvrirez un style d’écriture très original. 👌

 

CONCLUSION

Cette formule de copywriting me plaît plutôt bien parce qu’elle vous oblige à vous concentrer sur un point sensible de l’audience et de creuser les émotions qui l’entourent.

Le but est que l’audience se dise “C’est tout à fait ça que je ressens et j’en ai marre !

Et surtout n’oubliez pas, avant toute chose il est impératif de comprendre son audience

Plus vous la connaîtrez, plus l’étape “Agitate” générera d’émotions de sa part, et plus vous aurez de chance de convertir.

 

Et surtout, gardez en tête que plus vous pratiquerez la formule PASOA, plus vous serez persuasif 😉

 

 

A bientôt,

Maxime – Passionné de copywriting

 

Ps : Si cette formule vous a intéressé, je vous invite à lire cet autre article que j’ai rédigé sur le copywriting Tout le monde sait peut vendre.

Ou si vous préférez, cliquez-ici pour que l’on en parle sur Linkedin.

 

 

 

Sources :

https://daniloduchesnes.com/blog/copywriting-vendre-persuaser-avec-les-mots/

https://commentairecompose.fr/convaincre-persuader/

https://copywritematters.com/paso-copywriting-formula/

https://copywritematters.com/calls-action-tips-smart-marketers-know/

https://selmapaiva.com/