Guide de suivie Amazon :

4 conseils pour réussir son lancement en 15 jours.

Amazon est en apparence pour les internautes un site bien conçu qui privilégie une expérience client agréable. On trouve facilement ce que l’on recherche, un achat peut se concrétiser en quelques petites minutes. Les services “prime” permettent d’être livrés en un temps record. Bref, Amazon se positionne comme une référence. De l’autre côté de la barrière, côté « marchand », c’est une autre histoire. Le site Amazon Seller n’est pas user friendly. Lancer sa boutique relève du parcours du combattant. Bienvenue dans l’enfer d’Amazon Seller.

Avant d’ouvrir la boutique, les étapes d’inscription ne sont pas explicitées alors qu’elles pourraient être anticipées… et elles sont nombreuses, aboutissant parfois à vous faire perdre de précieuses semaines. C’est exactement ce à quoi j’ai été confronté lors de la mise en ligne de la boutique amazon de mon entreprise partenaire “TinyBird”.

Vous trouverez dans cet article tous les conseils et astuces que j’ai tiré de cette expérience d’accompagnement de 6 mois. Petite aparté, j’ai eu un coup de coeur pour cette marque. Je vous invite à consulter la boutique AmazonCe sont bonbons de fabrication Française, issus de fruits bio, sans gélatine animale…bref le top du bonbon sain et bon. Je recommande +++

Pour ne pas vous découragez, voici une infographie qui vous rappellera les bénéfices de se lancer sur amazon

1er conseil : Pour tenir vos délais, ne négligez aucune étape.

Vendre sur Amazon nécessite de passer par un certain nombre d’étapes préalables qui peuvent retarder la mise en ligne de vos produits. Si une étape n’est pas respectée, cela engendre une erreur technique sans qu’elle soit clairement identifiée… et alors vous serez alors bloqué pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Création du compte “Amazon Seller”.

Votre dossier est analysé en plusieurs fois. Il est donc probable que le compte soit validé alors que tous les justificatifs n’ont pas encore été analysés.

Il convient de surveiller ce point pour ne pas avoir de mauvaise surprise lors du lancement de la boutique car tant que tous les justificatifs ne sont pas validés, il sera impossible de mettre en ligne la boutique. Les justificatifs doivent datés de moins de 3 mois. Tout document en anomalie mettra plusieurs jours à être de nouveau analysé. A tout moment, vous pouvez consulter si des documents ont été déclarés irréguliers.Vous pouvez vérifier en allant dans le menu « paramètres », puis « infos du compte ».

 Amazon n’analyse pas tous les justificatifs d’un coup. Essayez de consulter régulièrement le suivi pour éviter de vous rendre compte la veille de la mise en ligne qu’Amazon vous a invalidé un document alors que tout était conforme quelques temps auparavant.

Enregistrement auprès du registre des marques d’Amazon.

Cette étape n’est suggérée par amazon qu’au moment de la création des fiches produit. Il faut au préalable que la marque soit déposée à l’INPI. D’autres procédures de dépôt de marques existent mais elles sont longues et fastidieuses et elles s’avèrent souvent infructueuses. Je vous conseille donc de passer directement par l’INPI.Cette étape est à initier dès la création du compte amazon car elle peut prendre une semaine. Voici le lien pour enregistrer votre marque : https://brandservices.amazon.fr/eligibility

Description de la marque

Vous avez la possibilité d’intégrer en bas des fiches produits une présentation de la marque. Amazon peut mettre plusieurs jours ouvrés pour en valider le contenu. C’est sous la rubrique au nom peu évocateur : “gestionnaire de contenu A+” que vous pouvez y accéder ! 

Voici où le retrouver :

Création d’une page de la marque :

 Je vous conseille de créer une brand shop. La plupart des clients utilisent la search bar pour trouver un produit mais il est utile de créer un store. C’est une page dédiée à votre marque que vous pouvez organiser librement mais il existe une série d’éléments indispensables à déployer.Un store est composé d’une bannière qui introduit la marque, d’onglets qui redirigent vers les catégories de produit et de différents éléments visuels pour guider les clients vers la bonne sélection de produit.De plus, lorsqu’on clique sur le nom de la marque, cela permet d’accès à votre shop. 

En résumé, soyez organisé.


2ème conseil : Soigner la Création des fiches

La règle de base est que chaque produit doit avoir un code barre qui lui est propre. Chaque lot de plusieurs produits doit également avoir un code barre qui lui est propre. Attention car en fonction de vos choix, notamment de vente par lot, il faudra avoir autant de code barre que de déclinaison de produits et de lots.

  • le choix des photos : le produit sur fond blanc est un incontournable pour que les photos soient acceptées. 
  • Elles doivent être de bonne qualité pour ne pas être pixélisées lorsque l’on zoome. Amazon prévoit un choix de 8 photos alors qu’il n’apparaît que 5 photos sur les fiches. Ce point évoluera probablement.
  • Le choix des titres est également important car il ne s’affiche pas complètement notamment lorsqu’on utilise des liens sponsorisés. 

 

3ème conseil : Utiliser les leviers proposés pour booster ses ventes.  

Le premier levier est la confiance : l’objectif est de RASSURER.

Livraison prime

Cette option est sécurisante pour l’acheteur car il est sûr que l’article est en stock dans les entrepôts. De plus, elle permet une livraison ultra rapide car, selon le type de produit, la commande peut être livrée dans les 24 heures.  

Avis clients

  • Avoir le plus de commentaires possible :
  • Il est rassurant pour les futurs clients de lire des avis de personnes ayant déjà acheté le produit. 
  • Vous avez la possibilité de relancer les clients qui n’ont pas rédigé d’avis. 
  • Il n’y a malheureusement pas la possibilité d’automatiser cette opération, le vendeur doit faire une relance manuelle, commande par commande. 
  • Pour envoyer un message, il faut consulter chaque commande une par une pour demander l’envoi d’un message personnalisé.
  • Obtenir une moyenne d’étoiles la plus élevée possible :  mon conseil est d’inciter les clients à mettre 5* plutôt que de leur demander leur opinion pour améliorer le produit.
  •  Le but est d’avoir la note maximale pour rassurer vos futures clients.

Répondre aux questions

Les futurs clients ont la possibilité de poser des questions sur n’importe quel sujet. Il est possible que certaines questions ne vous semblent pas pertinentes. Je vous conseille de prendre le soin de répondre à toutes les questions. Vos prospects vous font part de leurs doutes, de leurs inquiétudes. Vous devez donc les rassurer. Vos réponses seront visibles de tous les clients potentiels et permettront aux indécis d’avoir des précisions sur leurs éventuelles interrogations.

 Le deuxième levier est de s’appuyer sur la force de frappe d’Amazon.

Utiliser les liens sponsorisés :

Cela permet de faire ressortir votre marque et vos produits sur les résultats de recherche effectué sur Amazon et vous conférera un avantage concurrentiel inestimable en terme de visibilité. Pour cela, il vous faut identifier une liste de mots clés prédéfinis pour faire apparaître les annonces en meilleure position. Il convient de laisser 15 jours entre chaque campagne pour mesurer l’efficacité des mots clés choisis.

Ouvrir sa boutique à l’international

Amazon permet d’avoir une visibilité sur 4 autres pays que la France en Europe. Votre potentiel en sera donc décuplé. L’interface Amazon Sellers offre la possibilité de mettre en place la boutique et de la gérer sur  la même interface. 

 

4ème conseil : Soyez bien référencés 

Comment s’assurer une bonne visibilité ? 

Tout comme Google, Amazon souhaite proposer aux internautes les produits les plus pertinents pour chacune de leur recherche. Moins l’internaute va passer de temps à chercher ce dont il a besoin, plus il a de chance de passer commande. Amazon a donc élaboré un algorithme pour faire ressortir les produits les plus pertinents. Il n y a pas de communication officielle sur le fonctionnement de cette technologie mais on peut observer deux critères communs au bon positionnement d’un produit.

  1. la pertinence : je vous conseille de veiller à bien rédiger votre fiche produit.

Une fiche produit bien remplie est une annonce qui est capable de répondre aux critères de pertinence définis par le site. Ainsi, avant de demander au site d’indexer votre fiche produit, il est obligatoire de remplir certains champs : le titre, les bullets points, la description du produit et le champ image. Sans oublier un dernier champ qui reste invisible aux yeux des internautes, mais qui reste tout de même indispensable : celui des mots-clés en arrière-plan.

Ceci étant dit, il est intéressant de noter que l’algorithme s’intéresse aussi à d’autres informations liées au processus de commande :

  • la bonne gestion du stock : une rupture de stock peut faire perdre quelques places ;
  • une livraison rapide et peu chère : la livraison gratuite est presque devenue une norme sur cette place de marché (le site propose d’ailleurs un service Expédié par Amazon pour faciliter la vie de ses vendeurs) ;
  • le traitement des commentaires et questions clients : les fiches avec de bonnes satisfactions clients sont plus visibles que les autres.

A noter qu’il faut au moins 4 semaines pour qu’Amazon puisse évaluer l’ensemble de ces informations afin de faire remonter votre produit dans les résultats de recherche. 

  1. la performance : elle repose sur plusieurs données complémentaires pour évaluer votre produit. Amazon est attentif à la façon dont vous traitez vos commandes. Ne négligez pas le service client, pour cela, vous avez un quelques indicateurs sur lesquels vous devez être vigilant.

Voici les normes qualités que vous ne devez pas dépasser  :

  • Moins de 1 % de commandes défectueuses ;
  • Moins de 2,5 % d’annulations de commandes avant traitement ;
  • Moins de 4 % de taux d’expéditions en retard.

 

Pour conclure :

Malgré les embûches que vous pourrez rencontrer lors du lancement de votre boutique Amazon, intégrer la marketplace est un incontournable pour une marque qui souhaite développer ses ventes. 

Je vous ai livré tous les tips dont j’aurais eu besoin pour me lancer dans l’aventure. Pour ma part, la mise en ligne a pris presque 5 semaines.  Ce guide de survie devrait vous permettre d’économiser un temps précieux. 

Bonne chance à vous !! 

Si vous avez des questions, je vous invite à me contacter via mon site web.

 

Sources :

https://www.lengow.com/fr/aller-plus-loin/pourquoi-vendre-sur-amazon/

https://www.primelis.com/blog/seo-amazon-reussir-a-bien-positionner-vos-annonces/

https://www.itsamazin.fr/blog/pourquoi-investir-dans-la-creation-dun-amazon-store-pour-votre-marque/