Cobot , un collègue 3.0

Le cobot tire son nom de la contraction des termes anglais «collaborative robot». Ce robot d’un nouveau genre a une particularité : il travaille en collaboration avec un humain, dopant sa productivité en le délestant des tâches à peu de valeur ajoutée et les plus ingrates et répétitives.

Le marché mondial de la robotique collaborative

Cobot Market 2020

Ce marché devrait décupler entre 2015 et 2020 passant de 95M$ à plus d’ 1 Md$, selon une étude d’Abi Research.

Les cobots représentent encore une toute petite part des robots industriels (moins de 4 %), leurs ventes, elles, ne cessent de croître. En 2016, il s’est vendu près de 5 000 unités dans le monde, contre 3030 en 2015. Et les prévisions de vente sont de 40 000 en 2020, et plus de 230 000 en 2025.

Les atouts des cobots

Le secteur de l’automobile est un des premiers à intégrer la cobotique, Le constructeur Ford décrit les avantages de la collaboration robotique en vidéo. Karl Anton, Directeur des opérations véhicules de Ford Europe, y explique que « les cobots peuvent faire des choses incroyables, comme serrer des mains, faire le café, mais aussi apporter de nouvelles réponses à la construction de voitures. Ils aident à rendre les tâches plus faciles, plus sûres et plus rapides, en complément de nos employés ».

 
Le cobot est donc une machine qui travaille main dans la main avec les humains en toute sécurité grâce à des capteurs détectant les risques de collision leur permettant de travailler sans danger à leur côté sans cage de protection. En les assistant sur les missions répétitives il améliore ses conditions de travail et limite les risques de trouble musculo-squelettiques.

Le pari de la robotique collaborative : soutenir l’idée que l’équipe homme/robot est plus performante qu’une équipe de robots seuls.

Les cobots constituent une alternative crédibles aux robots industriels :

Cobot versus robot

 

Ces robots se distinguent donc par :

Cobot attouts

Le prix de ces cobots

Le coût du cobot peut aujourd’hui être un frein au déploiement dans les différentes plates-formes métiers. Il faut compter entre 8k€ pour le modèle le moins cher jusqu’à 50k€.

Ces prix restent tout de même très attractifs. En effet, le prix d’un cobot est environ 10 fois moindre que celui d’un robot industriel classique et il y a un assez fort retour sur investissement ( en moyenne inférieur à 2 ans) .

Un autre atout des cobots est d’être accessibles aux petites et moyennes entreprises qui jusque là ne pouvaient pas penser une seconde à investir dans l’automatisation.

L’introduction de ces cobots permet aux entreprises de faire une transition vers l’industrie du futur.

Présentation du cobot Sawyer

Exemple avec Sawyer, le robot collaboratif de Rethink Robotics, qui est un bras robotisé à 7 axes. Il est capable de porter une charge utile de 4 kg dans un rayon d’action de 126 cm.
La programmation du cobot Sawyer est à la portée de tout opérateur même si ce dernier n’est pas familier avec la robotique. Sawyer se programme par démonstration (aspect cognitif). Il suffit de déplacer le bras robotique pour configurer la tâche souhaitée. L’opérateur montre au cobot le geste qu’il doit faire afin qu’il puisse le reproduire seul, à l’infini.
Cobot Sawyer

Grâce à une caméra intégrée et un système de reconnaissance d’image TAG, Sawyer bascule rapidement d’un poste de travail à l’autre sans besoin d’un nouvel apprentissage.
Sawyer est également capable de faire de la détection d’objet, lire des codes barres ou vérifier la qualité et la conformité du produit.
L’humanisation de ce cobot par un visage facilite son intégration sociale, vous ne trouvez pas?

Envie d’en savoir plus? Jetez un coup d’oeil sur le site d’Humarobotics

 

Et demain ?

Alors que les robots sont souvent perçus comme les nouveaux vecteurs d’un chômage de masse, le robot collaboratif, ou cobot, propose le contraire : une solution qui ne peut se passer de l’humain.

Mais la question à se poser est jusqu’à quand ?

 

Par |2017-02-03T13:17:20+02:00jeudi, 26 janvier, 2017|Catégories : E-Business|Mots-clés : , |

À propos de l'auteur :

I’m truly passionate about innovation, gender equality and sustainable development. I define myself as a Digital Addict & Tech Lover. I enjoy all aspects of my job, especially working with the business to understand his or her business objectives. As we go through that collaborative process, the innovative ideas start to flow and that’s always the fun part. My Life philosophy:"It is not the strongest of species that survives, nor the most intelligent, but the one most responsive to change" Charles Darwin 1809 

4 Comments

  1. Eidel 26 janvier 2017 à 16 h 58 min

    Merci pour cet article. Je souhaiterais savoir depuis quand le cobot Sawyer existe et chez quels clients il a été mis en fonction. Merci d’avance

    • Isabelle Moussa 26 janvier 2017 à 17 h 34 min

      Bonjour,
      MERCI de l’intérêt que tu as pour mon article, voici les éléments de réponse:
      Création de Sawyer en 2015.
      Disponible en France depuis avril 2016.
      Il est en production en France dans l’industrie cosmétique et automobile
      Aux USA, il est notamment en production chez GE, Steelcase, Tag Team Manufacturing, Groupe Wasion…

  2. Karine CORREIA 26 janvier 2017 à 23 h 00 min

    Très intéressant Isabelle! Nous ne sommes qu’aux débuts du cobotage…

  3. Lyazid BENKAID 14 février 2017 à 8 h 40 min

    Article très intéressant. Merci!
    Cependant, j’en ai vu dans l’industris des cobots qu’il ne sont pas utilisés dans des applications collaboratives, ce qui est dommage. En effet, l’aspect normatif freine un peu l’intégration des applications collaboratives…

Les commentaires sont fermés.

kayseri escort aydın escort denizli escort çanakkale escort bursa escort