Avec le heatmap (carte de chaleur), il est possible de connaître en détail les points d’intérêt de vos visiteurs. Les informations recueillies vont aider à faciliter la navigation, la rendre plus intuitive et ainsi enrichir l’expérience utilisateur.

L’expérience utilisateur (UX) est une chose importante à prendre en compte dans la conception d’un site internet. Il se réfère à la manière dont une personne interagit avec votre produit digital.  Le eye tracking, le scroll tracking et le click tracking, qui sont des éléments du heatmap, vont aider à mesurer cette interaction.

carte de chaleur

Qu’est ce que le heatmap ou la carte de chaleur ?

La carte de chaleur est un outil du marketing digital. Elle permet de visualiser de manière précise ce qui intéresse vos visiteurs et d’interpréter des datas de manière simple et ludique. Elle fait donc gagner beaucoup de temps. C’est sur les zones chaudes que les visiteurs interagissent le plus avec vos pages web. C’est là où il faut être le plus percutant et placer des calls to action pour créer de l’engagement.
 HeatMap
Pour faire ces analyses heat map sur votre site, trois différents types de cartes de chaleur peuvent être utilisés :
  • Le Eye tracking : il indique où les visiteurs ont le plus regardé
  • Le Click tracking : il indique où les visiteurs ont le plus cliqué
  • Le Scroll tracking : il indique où les visiteurs ont le plus déplacé leur souris
L’utilisation du Eye, Click & Scroll tracking permettent de mettre en évidence certains aspects de l’expérience utilisateur. Je vous propose d’en découvrir quelques uns.

La lecture des pages en F

Carte de Chaleur F

 Les zones les plus consultées par les utilisateurs sont colorées en rouge (zones chaudes), viennent ensuite les zones jaunes et bleues (zones froides) qui ont retenu peu d’attention.
Les résultats des tests obtenus avec le eye tracking montrent que lorsque nous consultons une page internet nos yeux suivent un parcours en F. Sur le haut de la page les yeux voyagent de gauche à droite, puis au fur et à mesure que nous progressons, nos yeux se fixent essentiellement  sur le partie gauche de l’écran. C’est une chose importante à prendre en compte dans la conception de son site internet. Les éléments à mettre en valeur doivent être placés à gauche de la page pour éviter aux lecteurs de rechercher partout.

Les liens fantômes

Beaucoup de visiteurs cliquent sur des éléments de vos pages qui ne sont pas des liens.
Les données obtenues par les outils tracking  montrent le comportement des visiteurs par rapport à cette question. Il est important de repérer les images et les titres sans liens  qui ont reçu beaucoup de clics car ils peuvent d’être un facteur d’abandon.  L’insertion de liens à ces endroits est recommandée sous peine de voir vos visiteurs cliquer ailleurs.

Les points de distraction 

Points de distraction
Il est incroyablement facile pour les visiteurs de se distraire de leur objectif.
Avoir trop de choix empêche vos utilisateurs d’agir car il est difficile  pour eux de se focaliser sur une information. Les distractions peuvent également venir des sidebars ou d’un nombre important d’options de navigation. Quand le curseur est dispersé sur toute la page au lieu d’être concentré sur les parties importantes, cela indique qu’il y a des éléments qui détournent l’attention. Il est important de repérer ces distractions et de les éliminer afin de mettre en valeur les calls to action.

L’absence d’information

Les visiteurs sont à la recherche d’informations qui sont absentes de votre page
Les analyses des cartes de chaleur mettent en évidence les taux de rebond. Cela est souvent dû à l’absence de l’information recherchée sur la page d’atterrissage. Un pourcentage élevé de marqueurs sur la barre de défilement, une forte densité des mouvements, ou au contraire aucune interaction, signifient que les visiteurs arrivent en bas de page sans réponses.

Analyse de l’accès 

carte de chaleur sur mobile

Pour un même site internet, l’expérience utilisateur sera différente en fonction de la taille de l’écran. 
Au mois de mai dernier, Google annonçait que les requêtes mobiles avaient dépassé celles sur desktop dans le monde entier. Aujourd’hui il est plus que nécessaire d’avoir son site internet responsive, c’est à dire adapté à toute taille d’écran. Pour optimiser l’expérience cross canal, la cohérence est importante dans la structure du site mobile, tablette et desktop. En effet si votre contenu ne suit pas le même raisonnement, vos visiteurs seront perdus et vos taux de conversion seront altérés. Pour une meilleure expérience, il vaut mieux repenser tout son site à partir d’un usage sur smartphone avec un contenu  simplifié. Une analyse de la carte de chaleur sur les différents types d’appareils vous aidera trouver la bonne ergonomie.
Vous l’avez compris, la réflexion sur l’ergonomie et sur le contenu doivent être centrée entièrement sur l’utilisateur. L’étude des différentes cartes de chaleur améliorera l’engagement de vos visiteurs et vous permettra de comprendre comment ils interagissent avec votre site internet. Faites souvent des tests et comparer les résultats. La suppression des zones peu engageantes feront place à de nouveaux contenus plus adaptés aux besoins de vos utilisateurs.
Il y a une variété d’outils sur le marché proposant des services heatmaps comme Crazy Egg, Heatmap.me, Inspectlet et Hotjar. Si vous les connaissez, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.