Se connecter pour mieux se déconnecter. VS Se déconnecter pour mieux se connecter.

Est-ce incompatible ?

Posez-vous cette question : Vous sentez-vous dans le contrôle de la technologie ou est-ce la technologie qui vous contrôle ?

Alors que le Digital continue d’imprégner de plus en plus tous les aspects de notre vie, professionnelle comme personnelle, il est essentiel de prendre en compte son influence sur notre bien-être.

Le Digital sans notion de Bien-Être, c’est le plaisir éphémère et addictif des interactions virtuelles dont nous ne sommes finalement jamais vraiment rassasiés. Or le Digital bien utilisé est un outil fantastique et peut nous offrir une réelle valeur ajoutée dans notre quotidien.

Atteindre son degré de Bien-Être Digital, propre à chacun, c’est réussir à créer des habitudes saines autour de l’utilisation des technologies.

Maintenir un équilibre entre notre vie en ligne et notre vie réelle… Est-il ironique de penser que certains d’entre nous pensent aux applications qui les aideraient à atteindre cet objectif ?

Pas tant que ça…

Le Bien-Être au service du Digital ou le Digital au service du Bien-Être ?

Telle est la question.

De nombreuses tentations se trouvent sous nos yeux sous la forme de boutons, de liens, de vidéos à cliquer sur toutes nos applications favorites. Et nous avons tous fait l’expérience, après quelques clics au-delà du message initial que nous consultions, d’être effarés des 20 ou 30 minutes qui venaient de s’écouler, à « l’insu de notre plein gré » !

Bien-être Digital: ça fait tant que ça de temps que je suis sur mon téléphone?!

 

Et ça s’explique scientifiquement ! Notre cerveau prend des décisions différentes lorsque nous ralentissons et examinons les choses ou lorsque nous réagissons immédiatement. Comme les outils et applications sont devenus si simples d’utilisation qu’ils ne nécessitent plus de se poser de questions pour les utiliser nous perdons ce moment de réflexion au profit de nos seules pulsions.

Bien-être Digital: Cerveau côté raison et côté émotion

En bref : une fois que nous sommes programmés pour être distraits, nous y sommes accros. Notre sentiment de débordement n’est en définitive lié qu’à notre incapacité à rester concentrés. Et c’est la somme de toutes les distractions que nous subissons qui amenuise notre capacité de concentration, et donc de production.

Il faut donc raisonner notre usage des technologies qui distraient et dispersent l’attention ! Facile à dire, mais quelles sont-elles?

Ce sont les outils de réseaux qui fragmentent complètement notre attention lors de tâches exigeantes sur le plan cognitif :

  • Les services de communication (e-mails, SMS, messageries instantanées, …)
  • Les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, …)
  • Les sites de divertissement en ligne (séries, télévision, musique, …)

 

Comment optimiser l’usage de nos outils et concentrer notre énergie sur l’essentiel ?

Il faut prendre conscience que l’envie et le besoin sont deux choses bien différentes. Par exemple : nous n’avons pas besoin d’être joignables 24h/7j sur tous les réseaux et moyens de communication que nous utilisons. C’est de notre responsabilité de catégoriser ceux qui doivent avoir cet usage continu et ceux qui peuvent être programmés seulement en réponse à une connexion délibérée de notre part.

Catégorisons ce qui vient à nous naturellement et ce que nous allons chercher.

Réorganisons nos espaces et notre environnement numérique.

9 Bonnes Pratiques

pour ajuster nos habitudes technologiques et en tirer le meilleur pour atteindre notre objectif personnel de Bien-Être Digital :

1. Utiliser des outils et applications qui nous aident à voir et à comprendre mais aussi à prévoir et gérer notre temps d’écran et nos activités digitales.

2. Catégoriser chaque outil et application que nous avons suivant la valeur ajoutée qu’il nous apporte. Est-ce que ça répond à un usage nécessaire, un usage plaisir ou bien ni l’un ni l’autre et donc il est superflu de le conserver.

3. Organiser nos outils et applications sur l’écran d’accueil de nos différents dispositifs en réduisant leur nombre pour nous aider à rester concentrés sur une tâche à accomplir lorsque nous utilisons nos appareils. Placer les applications distrayantes à l’abri du premier regard.

  • Naviguer sur nos dispositifs en utilisant la barre de recherche ou la commande vocale peut nous aider à être plus intentionnels à propos des applications que nous ouvrons.

4. Planifier et instaurer des rituels rigoureux de connexion afin de réduire tout ce qui est superficiel pour gérer notre temps de manière plus pertinente suivant nos objectifs propres.

5. Isoler des plages horaires dédiées aux distractions.

6. Désactiver certaines notifications push et programmer nos outils et applications de manière à nous déconnecter plus souvent en toute confiance en sachant que nous ne pouvons pas rater quelque chose d’important.

7. Définir une heure « d’extinction des feux » avec nos groupes de messageries instantanées

8. Isoler des plages horaires sans interaction avec aucun dispositif. Définir l’espace « sans appareil » de notre maison et trouver un emplacement central pour garder nos dispositifs.

9. S’efforcer de faire des pauses de réflexion pendant l’utilisation de nos outils et applications pour considérer la valeur de ce avec quoi nous sommes en interaction.

  • Réduire le nombre d’écrans ou de pages ouvertes utilisés en même temps peut nous aider à être plus rapides et efficients sur ce que nous sommes en train de faire.

 

Découvrons en vidéo l’outil qui va nous permettre de parvenir à notre Bien-Être Digital !

Digital Wellbeing – pour Android

Source : Joël Charlebois, ​conseiller pédagogique en technopédagogie.

 

Temps d’Écran – pour iOS

Source : Chaîne Youtube de Tuto Iphone

L’important n’est pas le nombre ou la durée de nos créneaux de connexion, c’est de veiller à ce que nos créneaux de déconnexion soient respectés.

 

Et maintenant ?

Les conseils d’utilisation cités ci-dessus sont des bonnes pratiques à suivre mais il n’y a pas de règles définies et applicables pour tous. Alors adoptons une mentalité de Bien-Être Digital pour trouver l’équilibre avec la technologie qui nous convient. À nous de jouer !

C’est à nous de décider de ce que nous faisons de la technologie.

Utilisons plus judicieusement notre temps de connexion, l’idée n’étant pas de cesser toute activité digitale, bien au contraire, mais de se donner un cadre. Il s’agit de ne pas laisser la technologie définir les priorités de notre quotidien, mais de définir nous-même nos priorités technologiques.

Les outils digitaux sont conçus pour capter notre attention. C’est notre choix d’en tirer le meilleur.
À bon entendeur 🙂

 

En Savoir Plus

 

Lire Aussi – Articles Similaires Blog MBA MCI