De l’Assistant Personnel Virtuel à l’Assistant Personnel de Maison.

 Siri, Cortana, Alexa, Google Home ne deviendraient-ils pas nos  nouveaux animaux de compagnie?

Ne vous êtes vous pas souvent demandé à quoi pouvait bien servir un Assistant Personnel Virtuel?

Un quoi?

Un Assistant Personnel Virtuel, c’est ce qui se cache derrière les noms  Siri, Cortana, Alexa, Google Now etc…  

Vous savez ces voix à qui nous parlons dans nos smartphones, ce sont donc des Assistants Personnels Virtuels. Et oui en fait vous connaissez. 

Je suis certaine que comme tout le monde vous vous êtes amusés à faire à Siri, pour ne citer que lui, des demandes saugrenues afin de voir ce qu’il allait répondre et comment cette voix dans votre smartphone pourrait bien réagir ? Non ? Allez soyez honnêtes …

J’ai fait le test pour vous et les réponses sont parfois passablement poétiques… mais sont vraisemblablement assurées par des intelligences humaines

Réponse SIRI Assistant Personnel Virtuel Réponse SIRI Assistant Personnel Virtuel Réponse SIRI Assistant Personnel Virtuel

Laissons de côté cet aspect des assistants personnels, car même s’il peut être très nécessaire de n’obtenir que de courtoises réponses à des insultes plus ou moins inventives, les Assistants Personnels Virtuels peuvent vous être d’une grande utilité voire même devenir indispensable à votre vie de tous les jours.

 

 

 

Vous est-il déjà arrivé de ne pas pouvoir vous servir de vos mains ? L’utilisation de commande vocale est alors très utile pour lire ou envoyer un texto, répondre à un mail ou trouver son chemin.

L’utilisation  la plus fréquente est au volant d’une voiture mais pas seulement, nous verrons que dans votre maison ces assistants peuvent également vous rendre service.

Au fait savez-vous vraiment ce qu’est un Assistant Personnel Virtuel?

Essayons de définir ensemble de quoi il s’agit.  

Un robot ? Une Intelligence Artificielle ? Un logiciel? Une voix ?

Et bien c’est tout cela à la fois

Selon Wikipédia : Un Assistant Personnel Intelligent (en anglais, Intelligent Personal Assistant or IPA) est un logiciel qui peut effectuer des tâches ou des services pour un individu.

Il permet donc de nous faire gagner du temps dans ce monde ou nous en manquons terriblement, c’est donc un ami : Voilà une bonne nouvelle.

Autrement dit votre smartphone est dotée d’une Intelligence Artificielle.

Photo de Laurent AlexandreLaurent Alexandre, (chirurgien spécialisé en Urologie, s’intéressant de très près au transhumanisme) déclare  : Il existe en fait deux types d’IA.

L’IA forte serait capable de produire un comportement intelligent, d’éprouver une impression d’une réelle conscience de soi, de sentiments, et une compréhension de ses raisonnements.

L’IA faible, elle, vise à construire des systèmes autonomes, des algorithmes capables de résoudre des problèmes techniques en simulant l’intelligence.

Sans attendre que la première ne devienne une réalité (chose qui pourrait prendre encore de nombreuses années), la seconde malgré son qualificatif de « faible » est aujourd’hui capable de réaliser beaucoup de tâches humaines.

Techniquement parlant comment ça fonctionne? 

Un Assistant Personnel Virtuel vocal est une application logicielle basée sur la reconnaissance vocale du langage naturel et la restitution d’informations par synthèse vocale.

Ce développement est possible grâce aux progrès récents de la compréhension du langage naturel, c’est-à-dire la capacité d’un ordinateur à transformer la voix en texte, puis à en analyser le sens et enfin à réagir de façon appropriée.

Une grande partie de la complexité réside dans la première étape : la transformation de la voix en texte : C’est le fait de rendre la machine capable de capter le sens d’une phrase dans une langue malgré les ambiguïtés inhérentes au langage naturel. C’est découvrir comment le langage naturel est compris, et donc comprendre un aspect fondamental de la pensée humaine…

L’Assistant Personnel Virtuel est couplé à des briques d’Intelligence Artificielle (IA) c’est cette IA qui lui permet d’être pertinent dans ses réponses. Elle lui permet de faire un traitement des données collectées par rapport à votre mode de fonctionnement, vos habitudes afin de vous fournir des réponses les plus précises possibles : il doit donc très bien vous connaître et donc accéder à un grand nombre de données.

Fonctionnement détourné de Siri

Infographie détournée du fonctionnement de Siri : on peut aussi en rire !

Comment pourrait-il savoir ou vous vous trouvez, quelles sont vos réunions programmées dans votre agenda et qui il doit appeler si il n’a pas accès à votre localisation, à votre agenda ou à vos contacts ? ça tombe sous le sens non ?

Afin qu’il soit le plus efficace possible il est nécessaire que vous utilisiez la majorité des applications fournies par le fournisseur d’Assistant Virtuel (les applications de Google afin d’utiliser Siri ou les applications de Microsoft pour Cortana par exemple).

 

 

 

On a compris l’assistant vocal virtuel découvert dans “2001, l’Odyssée de l’espace” ou dans la série “Star Trek” existe bien et ce  depuis l’arrivée des smartphones et des objets connectés.

Les ordres passent par la voix qui devient de plus en plus une alternative à l’interface tactile qui est vouée à être de moins en moins utilisée. C’est un des aspects de la disparition des UI  annoncé comme une tendance du future. L’Assistant Personnel Virtuel nous permet donc de nous dégager du temps et fait certaines choses à notre place :

  • effectuer des recherches sur internet,
  • donner la météo,
  • rappeler un événement à venir, en programmer un ou le modifier,
  • rédiger, lire des mails,des SMS,
  • lancer un appel téléphonique,
  • activer de la musique souhaitée contenue dans votre smartphone,
  • programmer un itinéraire….

Bref une multitude de tâches pendant que nous sommes occupés à faire autre chose.

36% des utilisateurs l’utilisent en voiture et 61% lorsque leur mains sont occupés.

 

Projection de l'utilisation des Assistants Personnels Virtuels

Utiliszation des assistants personnels virtuels

Et la tendance est à la hausse car on estime le nombre d’utilisateurs à plus de 1,8 millions en 2020.

 

 

L’inversion des rôles :

Vous pensez bien que l’utilité ne se limite pas à nous aider à envoyer des mails …ces assistants virtuels tentent de s’insérer dans notre vie quotidienne.

Et il y a inversion des rôles. Alors que jusqu’à présent vous étiez le donneur d’ordre en demandant à Siri, Cortana ou Google de faire des choses pour vous, la tendance est à l’anticipation de vos besoins.

Et oui, ce sont Google ou Amazon avec votre accord qui vous interpelleront d’un “Je vous suggère de ….?”

Vous avez certainement dû entendre parler de Alexa ou de Google Home, bien sûr.

Voyons comment il peuvent nous aider et qui sont-ils.

Home pour Apple, Homehub pour Microsoft, Vicky pour Nokia, Google Home pour Google et Amazon Echo pour Amazon, les géants tentent tous de pénétrer ce marché des Assistants virtuels Personnels de maison.

Les plus connus étant Google Home et Amazon Echo.

Ces Intelligences Artificielles sont intégrées dans des boîtiers connectées de nos maisons et se présentent sous la forme d’une box qui s’intègre dans la déco de la maison.

Ces IA remplacent la recherche web sur ordinateur,  peuvent passer des commandes et effectuer des transactions marchandes sur le web.

On va ici s’intéresser aux deux plus connus :

Il suffit de prononcer le nom de l’Intelligence Artificielle  intégrée Alexa, et lui demander ce que bon vous semble.

Amazon ayant développé de nombreux partenariats avec des marques, Echo dispose de plus de 3000 applications, ainsi vous pouvez vous faire livrer une pizza, commander un Uber, consulter votre compte bancaire et même parler à votre frigo.

En effet les frigidaire LG intègrent l’assistant personnel au cœur de leur technologie et nous permettent de se connecter directement à Amazon et ainsi faire nos courses depuis notre cuisine. Grâce à Alexa, il permet aussi de nous rappeler les dates de péremptions ou d’une pénurie de produits.

Mais ce n’est pas tout, ces technologies ne sont pas uniquement faites pour la maison elles seront aussi appliquées en dehors du foyer.

Ce fut l’effet d’annonce lors du dernier CES à Los Angeles.

Ford a d’ores et déjà développé le fait d’intégrer Alexa dans certains de ses véhicules. Il sera alors possible de trouver une destination sans avoir mentionné l’adresse, d’ouvrir à distance sa voiture, lancer des divertissements depuis son véhicule mais également se connecter à sa maison pour demander d’ouvrir ou fermer son garage par exemple. Sans oublier la possibilité de faire ses courses… on est chez Amazon tout de même!

 

 

Amazon complète sa gamme avec la mise sur le marché de deux autres produits additionnels afin de rester connecté partout : Amazon DOT ou Echo DOT qui est un petit boitier à placer dans toutes les pièces de la maison ayant ainsi la  possibilité de converser avec Alexa ou bon vous semble et Amazon TAB c’est tout simplement une version portable du Echo, qui dispose de 9 heures d’autonomie en fonctionnement et n’est pas en écoute constante.

Bon le seul problème actuellement c’est qu’Amazon Echo n’est disponible qu’aux USA pour le moment et il n’y a pas encore de dates de lancement sur le marché français mais il est cependant possible d’intégrer sa technologie à ses propres objets connectés avec quelques lignes de code tout de même.

 

Comment ça se passe chez Google? 

Google Home

Un “Ok Google” et voici l’Assistant Personnel de Maison activé.

Le point fort de Google Home réside en son intégration de Google Assistant qui exploite  du « machine learning » et de l’intelligence artificielle pour s’adapter à nous en se basant sur nos habitudes et nos préférences – essentiellement en créant un Google personnalisé pour chacun.

Pas de partenariat pour le moment avec des livreurs de pizza ou des chauffeurs privés mais une connexion Google Home peut  répondre à une question de type :  « Quelle sera ma journée aujourd’hui ? » car il est capable de consulter nos rendez vous, la météo, le trafic, nos déplacements, Google Assistant apprend de nos habitudes, les retient et se perfectionne sur ses tâches.

Google Home se connecte avec des appareils intelligents comme les produits Nest et Philips Hue pour régler la température ou contrôler les lumières par exemple et grâce à la technologie Google Cast il est possible de lui demander de diffuser votre série préférée sur votre télévision.

Tout est sous contrôle !

 

Tout comme pour Alexa la commercialisation de Google Home en France n’est pas annoncée. Deux raisons à cela : la première étant qu’actuellement la chaîne de commercialisation de Google se fait essentiellement en circuit exclusif ou limité en fonction des pays et la deuxième raison est que l’adaptation de Google Assistant n’a pas été faite dans la langue de Molière pour le moment.

Ce peut être cependant une bonne chose, cela permettra à Google de faire quelques réglages et éviter le badbuzz qui a eu lieu lors du Superbowl lorsque tous les assistants personnels se sont déclenchés lors de la diffusion du spot TV …….

 

 

Voilà maintenant à vous de choisir  à moins que vous souhaitiez attendre la commercialisation en France de l’hologramme japonais :  Gatebox …. à suivre ! 

Hologramme japonais Gatebox

 

Par | 2017-02-17T12:10:26+00:00 vendredi, 17 février, 2017|Catégories : E-Business|Mots-clés : , , , , , , , , , |

À propos de l'auteur :

Après plus de 18 ans dans le domaine du tourisme dont plus de 10 dans le Yield Management, j’ose cette année intégrer le MBAMCI afin de me former au marketing digital qui s’avère être un levier indispensable à l’optimisation du revenu via une meilleure connaissance client et un meilleur ciblage de la communication.

A bientôt.

  • yves tanguy

    Tu ne nous parles pas de Samantha, que nous avions découvert en 2014 ?

  • yves tanguy

    Tu ne nous parles pas de Samantha, que nous avions découvert en 2014 ? Et dont nous étions tous amoureux comme Joaquim…

    • Aurélie Richagneux

      En effet, cependant il existe une IA baptisée Astéria, qui se rapprocherait très fortement de Samantha, et ferait le lien entre notre vie physique et notre vie virtuelle. Il serait possible de lui demander de l’aide pour organiser notre journée, mais également des avis qui seraient basées sur l’observation de nos relations sociales et notre santé… Pour ce qui est du développement de l’Intelligence Émotionnelle illustrée dans le Film « Her » il faudra patienter encore un peu..

  • Frantz

    Génial cet assistant Google Home : l’effort client est supprimé ! Il pourrait même en effet devenir un ami, à l’image du garçon lui disant au revoir. Ce n’est pas sans rappeler le film Her de Spike Jonze…

    • Aurélie Richagneux

      En effet!
      Merci

  • COLLONGE

    Pour parler des assistants personnels virtuels il faut se souvenir de l’évolution de ce produit.La commande vocale facilite l’utilisation,mais surtout l’intelligence artificiel va réaliser les taches que l’on confiaient aux secrétaires.Dans le cadre du logement que je connais bien les Et Legrand de Limoges ont travaillé depuis trente ans et j’ai testé certain matériel avec beaucoup de déboires.
    Bravo pour avoir choisi ce thème de travail, les mentalités sont prêtes pour faire fonctionner ces assistants personnels, mais il faudra encore longtemps pour abandonner le crayon pour faire ses courses.

    • Aurélie Richagneux

      Merci Régis. Oui le travail a commencé depuis très longtemps et il y a encore une marche importante à gravir pour que toutes les fonctionnalités deviennent un réflexe bien que certaines soient déjà très utilisées, elles le seront bien plus par les générations futures.

  • Super article. Lors d’un récent voyage dans la Silicon Valley, j’ai eu l’occasion de rencontrer une jeune société spécialisée en IA et ML embarqués à bord des voitures. En fait, l’un des gros problèmes auxquels ces sociétés sont confrontés tient également au parasitage. Dans une voiture, le bruit extérieur créé une grande distorsion qui complique encore plus l’analyse sémantique.
    Sujet o combien intéressant. Pour ma part, je n’utilise Siri que pour dicter des messages. Je n’ai pas encore le réflexe pour les autres fonctions. Il va falloir que je m’y mette.

    • Aurélie Richagneux

      Merci Emmanuel. Tu as raison, c’est un vrai problème que rencontrent les sociétés pour le développement de l’IA embarqué mais ce n’est qu’une question de temps. Pour ce qui est de ton utilisation perso, il va falloir t’y mettre !!!! A bientôt.

  • Amandine Chassot

    Article très intéressant, bravo Aurélie! La technologie évolue si vite dans ce domaine que l’on entrevoit à peine vers quoi l’on se dirige qu’on y est déjà. Je m’interroge cependant sur notre volonté à aller toujours plus vite, à vouloir faire mille choses en même temps: envoyer des mails au volant de sa voiture, y programmer l’ouverture de la porte de son garage avant qu’on soit arrivé, ou obtenir la liste des courses à faire avant d’ouvrir la porte de son frigo, etc. Je te cite ; »Il permet donc de nous faire gagner du temps dans ce monde ou nous en manquons terriblement, c’est donc un ami »…
    Mais est-ce finalement un ami véritable? Plus nous « gagnons » du temps, plus nous avons l’impression d’en manquer… et plus nous en perdons… Ne rentrons-nous pas dans une fuite effrénée en avant, en voulant aller plus vite que ce « temps » que nous avons inventé pour nous repérer? Prendrons-nous réellement plus le « temps » de vivre grâce aux assistants personnels virtuels? J’en doute… mais c’est là un autre débat!