Votre entreprise est-elle agile et capable de naviguer dans un monde VUCA: Volatil, Incertain, Complexe et Ambigu? Cet article apporte un éclairage sur le concept de l’agilité et plus particulièrement sur celui de l’agilité organisationnelle ou « Business Agility ». Leila Benachour, interviewée à cette occasion, nous explique son utilité et ses bénéfices, ainsi que les conditions et les étapes clés à mettre en œuvre afin de gagner en agilité! 

Le concept de l’agilité

Le concept de l’agilité fait son apparition aux États-Unis au début des années 1990, afin de lutter contre la désindustrialisation qui menaçait notamment le secteur de la défense. Selon une étude Forrester l’agilité contemporaine peut se définir selon dix dimensions :

10 dimensions pour définir l'agilité

La définition d’une entreprise agile

Une entreprise agile est une entreprise capable de maintenir durablement sa compétitivité alors que le degré de turbulence de son environnement dépasse sa propre capacité d’adaptation. Elle privilégie l’adaptabilité à l’adaptation, la vitesse à la précision, la souplesse à l’efficience. 

Pour cela, elle s’appuie notamment sur l’externalisation, qui permet de remplacer des frais fixes (des salaires, des machines, des bureaux) par des frais variables (des factures, des loyers, des prestations). 

Ceci a pour effet de diminuer son seuil de rentabilité et donc d’être moins sensible aux aléas de la conjoncture.

Dans un environnement turbulent, l’entreprise agile est davantage performante car elle est capable de s’adapter à toutes les conditions éventuelles. En revanche, dans un environnement stable, il vaut mieux recourir à une organisation hiérarchisée, procédurale et centralisée. 

Le niveau de turbulence de l’environnement dans lequel votre entreprise évolue est donc déterminant afin d’évaluer l’intérêt à se tourner vers l’agilité organisationnelle ou « Business Agility ».

Interview de Leila Benachour

Dans le cadre de cet article, Leila Benachour a très gentillement accepté de partager son expérience et ses conseils. Elle nous explique l’utilité et les bénéfices de la Business Agility, ainsi que les conditions et les étapes clés à mettre en oeuvre afin de gagner en agilité! 

Après un cursus d’ingénieur, un DEA puis un doctorat Leila s’est spécialisée sur le coaching, le changement et l’agilité. Sa carrière en tant que chef de projets et directrice de programmes l’a progressivement amenée à se questionner sur l’influence que pouvaient avoir des individus dans la réussite ou l’échec d’un projet. 

Aujourd’hui Leila est experte des méthodes et démarches agiles et Partner chez Schoolab, un studio d’innovation online-offline. Elle intervient dans des écoles et dans des entreprises qu’elle accompagne vers davantage d’adaptabilité et de flexibilité. 

Comment la Business Agility peut-elle être utile à une organisation? 

Leila Benachour:

Aujourd’hui, la Business Agility est systémique et ses pratiques peuvent être appliquées à toute l’organisation notamment dans des départements RH, Finances, Produits, Achats,  etc. 

Son utilité réside dans son approche holistique de la transformation et elle peut être une réponse à certaines problématiques auxquelles l’entreprise fait face, par exemple 

  • Comment exécuter avec succès la stratégie au niveau de l’organisation ? Comment établir des liens significatifs entre le plan stratégique et les équipes qui doivent le mettre en œuvre ?
  • Comment motiver les collaborateurs à adopter des nouvelles façons de faire, lors de changements à grande échelle et qui affectent plusieurs départements de l’organisation ?
  • Comment adopter des approches adaptatives et itératives pour concevoir des processus et des produits centrés sur le client ?
  • Comment ancrer l’apprentissage comme un processus permanent qui ne se produit pas uniquement dans une formation ou un événement ponctuel mais comme un mélange d’expériences immersives pour aider les collaborateurs non seulement à comprendre ce qu’ils doivent faire, mais comment et pourquoi ?

Pourriez-vous nous donner un exemple de Business Agility? 

Leila Benachour:

Favoriser le Teaming en développant une réelle dynamique d’équipe. Créer et entretenir au niveau d’un groupe l’alchimie qui permet à un ensemble d’individus de concevoir un tout dont la somme est supérieure à la somme de ses éléments et ce grâce à la mise en commun des énergies, des enthousiasmes, des capacités et grâce à la solidarité entre les membres; c’est tout simplement passer du JE au NOUS. 

Je vais vous lire les retours d’une de nos clientes, Maylis Forveille, Manager chez BNPP pour qui la Business Agility a été une révélation à la fois dans la gestion de l’équipe et son mode de management: 

“2019, une année consacrée à l’apprentissage de l’auto-organisation ! Et je me réjouis de voir l’efficacité de la réorganisation de mon équipe lors du confinement, engagée aux côtés du réseau BDDF.”

La dynamique d’équipe permet d’instaurer un apprentissage collectif et je vais vous expliquer pourquoi : 

Dans une équipe, tout est interaction et participe à la dynamique d’ensemble : les pouvoirs, les processus, les élans motivationnels, le climat, le moral, la focalisation sur les objectifs, l’impact des styles managériaux… Et pour obtenir le meilleur de son équipe, il faut développer une conscience claire de ses forces et des manières dont elles se conjuguent. Cette connaissance vous donne alors des leviers pour renforcer la cohésion de l’équipe et sa performance.

Les mouvements comme l’empowerment et l’agilité vous permettent de développer le sens de l’initiative de votre équipe. Apprenez à les utiliser et vous découvrirez alors que l’énergie et la créativité de votre équipe sont juste étonnantes !

Pour résumer, quels sont les bénéfices de la Business Agility?

Leila Benachour:

Nous avons déjà des retours d’expériences où l’on voit des organisations qui ont su créer un environnement où les collaborateurs sont plein d’énergie, où l’innovation est continue et ce avec d’excellents bénéfices.

Ces organisations savent naviguer dans un monde VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity & Ambiguity) et c’est leur force.

Elles ont su développer la culture du client, un teamwork efficace, une autonomie des équipes, une structure organisationnelle basée sur le network, un flux de travail avec des cycles court…Tous les ingrédients pour atteindre leurs objectifs en somme!

Quelles sont les conditions nécessaires ou les pré-requis pour que cette Business Agility fonctionne?

Leila Benachour:

Je citerai

  • l’appui et l’implication des exécutifs, de la Direction; ce que l’on appelle l’Executive Buy-In
  • aller au rythme des équipes : ne pas essayer de déployer à l’échelle avant que la culture de base ne soit établie
  • ne pas tenter de « standardiser » à tout prix
  • la montée en compétences de toute l’organisation, l’apprentissage permanent est la clé
  • et enfin développer l’Agile Mindset

Vous évoquez le fait « d’aller au rythme des équipes »… Quelles compétences et qualités ces équipes doivent-elles avoir ?

Leila Benachour:

Sur les compétences, je pense que tout le monde peut s’approprier les pratiques, reste le mindset Agile et ça c’est une autre affaire. 

Mais si je devais nommer une qualité je dirais c’est être « human centric » : apprécier son client, apprécier ses coéquipiers pour pouvoir travailler en toute confiance et apprécier son travail afin de créer un produit ou un service de qualité qui répond aux besoins client.

Selon vous, qu’est-ce qui pourrait limiter les membres d’une équipe lors de leur apprentissage de la Business Agility ?

Leila Benachour:

La Business Agility est aussi et avant tout un mindset, donc les seules limites que j’y vois sont celles que l’on se pose à soi-même. 

Avant de se lancer, il faut se demander quel environnement de travail on souhaite mettre en place : 

  • est-ce que les équipes peuvent travailler en toute autonomie, en toute transparence et avec une responsabilité complète sur leur périmètre ? 
  • est-ce que le redesign de l’organisation en mode produit, focus client, peut nous convenir ?
  • est-ce que l’on souhaite créer une entreprise responsive où l’apprentissage est permanent ? 

Une fois la réponse donnée, il faut que l’on soit clair sur le passage de l’intention à l’action.

Justement, en parlant « d’action », pourriez-vous nous en dire davantage sur votre démarche ou les étapes clés que vous utilisez pour amener les entreprises vers davantage d’agilité? 

Leila Benachour:

Il n’y a pas de démarche préétablie, je crois sincèrement que chaque entreprise à son propre ADN et doit trouver sa propre agilité. Bien entendu, les pratiques Agiles sont connues et partagées par tous mais il est important de les adapter au contexte de son organisation et de son équipe. 

D’où l’importance, dans un premier temps, de clarifier la vision et de s’interroger sur ce qui nous pousse au changement. Dans un second temps, de réaliser un état des lieux avant de décider d’appliquer telle ou telle démarche ou méthode. Une fois l’état des lieux réalisé, l’étape suivante est de mettre en place une démarche inclusive de transition vers l’état souhaité. Impliquer tout le monde est une vraie condition de réussite.

En accompagnant les équipes et les organisations, nous les aidons à monter en compétences sur différentes méthodes et démarches, l’objectif étant que l’équipe ou l’organisation adopte celle qui convient le mieux à son contexte et ses besoins.

Forcer une équipe à adopter une méthode, c’est l’échec assuré donc nous leur faisons confiance pour trouver dans la boîte à outils ce qui leur convient le mieux.

 

Quelques articles complémentaires

Quelles sont les bonnes pratiques clés des startups disruptives que les acteurs historiques devraient connaître ?

Product Owner, l’as de la méthodologie agile !

Adopte un Product Manager

 

Pour aller plus loin

Schoolab, studio d’innovation implanté à Paris, San Francisco et Hanoï, organise en juin 2021 une conférence internationale sur la Business Agility en partenariat avec le Business Agility Institute.

»» Schoolab croit en la capacité de cette démarche pour accompagner de façon pérenne la transition des grands groupes, PME et startups vers des organisations flexibles et responsives. Afin d’appréhender la Business Agility par l’expérientiel, des meetups sont organisés chaque mois avec des conférenciers de renoms et des workshops collaboratifs.

Podcast-Interview de Leila Benachour « Comment travailler en agile et à distance avec succès? »

Télétravail, qu’en pensent les DRH?

 

Sources

Forbes.fr

Forrester 

Xerficanal