Ce mini-guide est consacré aux assistants vocaux avec écran : ordinateurs, tablettes et smartphones. Sur ces appareils les résultats d’une recherche sont montrés, ce qui pose la problématique de l’optimisation SEO pour atteindre la meilleure position possible sur une SERP. Après avoir rappelé les enjeux de la recherche vocale nous indiquerons les optimisations techniques et sémantiques à réaliser pour obtenir le graal du SEO : un « featured snippet », un extrait de votre site mis en avant par Google.

Un deuxième mini-guide, à venir sur ce blog, sera consacré aux assistants vocaux sans écran ; les enceintes « intelligentes » comme le Home Pod d’Apple, la Google Home, et l’Amazon Echo Dot. Avec ce type d’assistant vocal les résultats d’une recherche sont lus ce qui pose la question de la visibilité des applications vocales comme les « skills » d’Alexa et les « actions » de Google. Cela pose aussi le sujet de l’UX à déployer pour générer du business ou de la notoriété sur un appareil sans écran. Un vaste et passionnant sujet pour les développeurs de « vocal bot » comme pour les annonceurs !

 

Pourquoi s’intéresser à la recherche vocale ?

Pour les professionnels du digital c’est un sujet majeur en particulier pour le M-Commerce ; 50 % des mobinautes français préparent leurs achats en mode vocal. Ce n’est pas de la science-fiction : à terme la recherche vocale concernera l’écrasante majorité des requêtes sur Internet.  Faites le test sans porter de gants, il est quatre fois plus rapide d’effectuer une recherche vocale qu’une recherche écrite !

la recherche vocale c'est pratique

Source : Giphy.

  • Dans son « Voice Report 2019″, Microsoft délivrait les résultats d’une étude montrant que 72 % de la population étudiée avait utilisé la recherche vocale au cours des six derniers mois.
  • Dans une étude réalisée en 2019 portant sur 72 000 commerces « get.uberall.com » faisait état du très faible niveau de l’optimisation pour la recherche vocale des sites référents de ces enseignes : moins de 4 % de sites optimisés…

 

Quels types de résultats renvoient les recherches vocales ?

Le premier type c’est tout simplement une page web. Il y a un consensus clair sur ce sujet : atteindre la position zéro. La position zéro met en valeur votre contenu et étouffe la concurrence en faisant chuter le taux de clic des autres résultats de la SERP. Le « featured snippet » captera plus de 40 % des clics de la SERP ! Un chiffre qu’il faut comparer aux 3,8 % de clics que pourrait générer une campagne SEA !

exemple d'une position zéro Google

Un exemple de « featured-snippet »

Cependant une requête vocale ne renvoie pas toujours le « featured snippet » d’une page web !

Sur le blog Google, Prabhakar Raghavan (Senior Vice President, Search & Assistant, Geo, Ads, Commerce, Payments & NBU chez Google), précisait très clairement fin 2020 le rôle de l’intelligence Artificielle en la matière :

« Grâce à une nouvelle approche basée sur l’IA, nous sommes désormais en mesure de comprendre la sémantique profonde d’une vidéo et d’identifier automatiquement les moments clés. (…) Nous avons commencé à tester cette technologie cette année, et d’ici à la fin de 2020, nous prévoyons que 10 % des recherches sur Google utiliseront cette nouvelle technologie. »

Faites le test maintenant, demandez à votre téléphone « Comment changer un pneu ? » Les assistants vocaux vous donneront comme premier résultat une vidéo YouTube.

une vidéo comme résultat de recherche en vocal

Le Google Search Central fournit une foule d’indications pour favoriser le référencement des vidéos. Pour peu qu’elle soit un peu aidée, l’intelligence artificielle du Google Bot « comprend » aussi les contenus audio. Il est nécessaire d’avoir un bon balisage, de poser la question exacte sur laquelle on veut se positionner en audio dans un podcast et de publier aussi la retranscription du podcast sous forme de texte.

Il existe cependant des prérequis techniques incontournables.

 

Recherche vocale : comment optimiser un site web?

 

Un site « mobile friendly »

Le nombre de requêtes sur mobile dans le monde tutoie depuis trois ans le nombre de requêtes faites sur ordinateur. Quoi qu’il en soit : au niveau mondial chaque nouveau site internet est indexé par l’agent smartphone du Google Bot depuis le 1er juillet 2019.

 

les requêtes sur smartphone dépassent celles sur ordinateur

Requêtes sur ordinateur versus portable et tablettes de 2011 à 2021, source : statcounter.

 

Être « mobile friendly » ou pas est une question révolue, ce qui implique de créer un site dédié aux mobiles ou de disposer d’un site desktop parfaitement « web responsive ». À ce propos la technologie AMP, une technologie open source portée par Google, est une technologie dédiée. Elle formatera cependant grandement l’apparence de votre site. Miss SEO, aka Alexandra Martin, explique très clairement ses avantages dans son Blog Seo .

 

Un site rapide

Il faut aussi que vos pages s’affichent très rapidement. La qualité du code de votre site, le poids de vos pages et la rapidité de votre serveur sont des garanties majeures de vitesse. Selon une étude menée par Akamai Technology reprise dans une infographie de Kissmetrics la patience des internautes est en effet très limitée :

 

l'impatience des internautes

 

Par ailleurs votre propre comportement vous montre sans doute que votre impatience est beaucoup plus grande quand vous utilisez un smartphone ! Supportez-vous d’attendre 4 secondes avant qu’un résultat de recherche s’affiche ?

 

Un contenu bien balisé

Une title, une méta description et des balises H pertinentes sont fondamentales. Mais il faut aussi faciliter au maximum le travail du Google Bot grâce aux données structurées. Des consignes adaptées à chaque type de contenu existent, comme ici pour les vidéos. À ce propos le site Schema.org présente tout ce qu’il est possible de baliser. Les recettes de cuisine en font même partie ! La « Fabrique du Net » donne un point de vue clair sur ce sujet :

 

le balisage schema joue un rôle SEO

 

Un site sécurisé

Disposer d’un site sécurisé est également fondamental car depuis août 2014 Google donne un bonus de référencement aux sites en « https ». La technique est importante, c’est un fait. Mais n’oublions pas la règle majeure du digital : le contenu est roi !

 

 

Recherche vocale : comment optimiser une page web ?

 

Vidéo, podcast ou site internet : le résultat renvoyé par Google est celui qui est pertinent aux yeux du Google Bot. Nous avons vu que le bon référencement d’une vidéo, d’un contenu audio ou d’une page web nécessite des actions spécifiques. Intéressons-nous à ce qui est indispensable de faire quel que soit le type de contenu que l’on veut indexer !

 

trouver les bons mots-clés

Savoir explorer un sujet en profondeur

 

Connaître les intentions de recherche des internautes

Ce travail, au cœur du métier de tout SEO, fait appel à des méthodologies précises et éprouvées : la connaissance des buyer personae, les Google Suggests, les People Also Ask et l’utilisation de nombreux outils SEO dédiés.

Cependant n’oublions pas que, selon les sources, 15 % à 25 % des requêtes sur Google n’ont jamais été saisies auparavant ! Écrire du contenu pertinent pour les internautes sur un large champ sémantique autour d’une même thématique, même sur des volumétries faibles est loin d’être une erreur. Cette stratégie de contenu est au cœur de la logique de la longue traîne et du cocon sémantique.

Avec l’arrivée de l’algorithme Bert fin 2019, l’intelligence artificielle du Google Bot et les sites organisés en cocon sémantique semblent faire de plus en plus bon ménage ! Nous avons fait réagir Remi Morin, consultant en webmarketing, sur ce sujet :

 

« Laurent Bourrelly, le père du concept de cocon sémantique, parle du jeu du « mot mystère » que l’on peut comparer en partie au jeu « Question pour un champion ». Pour une page web, consacrez une partie de votre texte pour répondre à la question que vous posez. Si vous supprimez le mot clef de votre texte et qu’en lisant le texte restant vous pouvez deviner le mot-clé, vous avez gagné. Le Google Bot aura toutes les chances de comprendre le sens de votre question et de votre réponse »

 

Comme le dit Prabhakar Raghavan dans l’article cité plus haut :

 

« Nous avons récemment fait une percée dans le domaine du classement et sommes désormais capables d’indexer non seulement des pages web, mais aussi des passages individuels de ces pages. En comprenant mieux la pertinence de certains passages, et pas seulement de la page dans son ensemble, nous pouvons trouver l’information que vous recherchez dans une botte de foin. Cette technologie permettra d’améliorer de 7 % les requêtes de recherche dans toutes les langues, à mesure que nous la déploierons à l’échelle mondiale ».

 

Rédaction SEO : écrire de façon pertinente

 

savoir répondre aux attentes des internautes

Présenter le bon contenu de la bonne façon

 

1- Rédiger une question et une réponse

Il faut rédiger un texte en posant la question telle qu’un utilisateur le ferait oralement.

Imaginez que vous venez de créer une supérette spécialisée en produits thaïlandais. Vous voulez vous positionner sur la thématique « épicerie thaïlandaise » en recherche vocale pour que l’on trouve votre boutique parisienne.

Il est probable que vous utiliseriez l’expression « épicerie thaï » à l’oral plutôt que « épicerie thaïlandaise ». Vous pouvez donc imaginer la question suivante :

« Où trouver une épicerie thaï à Paris ? » ou « Où trouver des produits thaï à Paris ? ».

Répondez à cette question en quelques lignes.

« Krung thep Store, notre épicerie thaï est située au nord-est de Paris à deux pas du métro Père Lachaise, place Auguste-Métivier dans le 20ème arrondissement de Paris. Nous sommes la seule épicerie de produits asiatiques spécialisée dans… »

 

2- Apporter sur la même page et sur le même champ sémantique d’autres informations

Il est en effet inutile de rédiger des pages bourrées d’autres questions ! Après la réponse à la question, développez un contenu utile à l’utilisateur, en tenant compte de ses attentes.

Vous pouvez parler des grands types de produits que l’on trouve dans votre boutique thaïlandaise, leurs qualités gustatives, la façon dont vous les sélectionnez…

« Notre épicerie thaïlandaise parisienne vous propose différents types de produits : nos produits primeurs : fruits, légumes, basilic thaïlandais mais aussi des produits déjà élaborés comme… »

N’hésitez pas à rappeler le caractère parisien de votre boutique thaïlandaise : les facilités de stationnement à proximité de votre boutique, en citant le nom de rues proches de la vôtre par exemple.

maîtriser le champ sémantique

En SEO comme en photographie : il faut savoir rester « focus »

Restez pertinents, ne vous éloignez pas du champ sémantique à occuper. Le lecteur doit avoir les informations qui lui sont nécessaires et le Google Bot doit comprendre que vous parlez de deux sujets principaux :

  • Épicerie thaïlandaise
  • Paris

Pour l’aider à bien comprendre de quoi vous parlez, le nombre et la nature des mots à employer est un point fondamental.

 

3- Créer une page d’une longueur suffisante

Les débats sont nombreux à ce propos. Il est souvent recommandé d’apporter un contenu minimal de 800 à 1 500 mots. Un outil comme SEOQuantum analyse ce que font vos concurrents et peuvent donc vous aider concernant le nombre de mots à utiliser et leur nature. YourTextGuru est aussi un outil précieux en la matière.

En pratique on constate que deux facteurs expliquent le volume de contenu à apporter :

  • Le degré de compétition autour de l’expression de recherche,
  • L’étendue du champ sémantique à travailler pour être pertinent,

Sur une requête « facile » 500 mots peuvent être suffisants !

 

4- Penser aux autres fondamentaux du SEO :

  • offrir un contenu enrichi et pertinent sur votre page web : audio, vidéo, photo. L’expérience utilisateur sera meilleure et le Google Bot ne manquera pas d’améliorer votre référencement,
  • alimenter en jus cette page avec des backlinks sur mesure.

 

Enfin, pensez « Google My Business »

Ne pensez pas qu’à votre site internet. La recherche vocale est souvent une recherche locale. Si vous accueillez du public à votre adresse professionnelle, soignez votre boutique Google !

 

À SUIVRE…

Dans notre prochain article, le mini-guide partie 2, vous découvrirez dans quelle mesure la recherche vocale sur les assistants vocaux sans écran est un enjeu majeur pour les marques. D’ici là, si vous n’utilisez pas votre assistant Google pour faire vos courses, découvrez comment une grande enseigne de la distribution vous propose de les faire. Notez sur la vidéo que le Smartphone est présent ! Alors comment envisager le M-Commerce sur une enceinte connectée ? Les Smartphones resteront-ils les rois ?

 

Crédit photo : Christophe Bernard

Sources :

Pour aller plus loin :

Les fonctionnalités des SERP pour le SEO des sites e-commerce par Jiang Shen